Championnat de Belgique de football 1909-1910

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1909-1910

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UBSSA
Édition 15e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 26 septembre 1909
au 12 juin 1910
Participants 12
Matchs joués 132 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Promotion
Palmarès
Tenant du titre Union St-Gilloise
Promu(s) en début de saison 1:
Standard FC Liégeois[note 1]
Vainqueur Union St-Gilloise
Relégué(s) 1:
FC Liégeois
Buts 540 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Maurice Vertongen
Union SG

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1909-1910 est la quinzième saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Le suspense dure jusqu'au bout dans la lutte pour le titre. Pour la première fois dans le cadre d'un championnat à poule unique, un test-match est nécessaire pour départager deux équipes ex-aequo à la première place, le FC Brugeois et l'Union Saint-Gilloise, champion en titre. Joué sur terrain neutre à Gand, ce dernier s'impose et décroche son sixième titre, égalant le record du Racing Club de Bruxelles.

En bas de classement, le FC Liégeois peine à tenir le rythme et ne remporte qu'une seule victoire en championnat. Le club enchaîne les défaites, parfois très lourdes, et termine à la dernière place, synonyme de relégation en Promotion. Il est le premier ancien champion de Belgique relégué. Il est également le premier club ayant participé au premier championnat de Belgique à quitter la Division d'Honneur suite à ses résultats sportifs.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Douze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours en 2012.

Clubs participant à la saison 1909-1910 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 2] Mat.[note 3] Ville Terrain[note 4] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Antwerp Football Club 1 Anvers Broodstraat 1901-1902 (9e) 14e 8e
2 Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (3e) 9e 5e
3 Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges près de la Smedenpoort 1899-1900 (11e) 11e 6e
4 Football Club Brugeois 3 Bruges Het Ratteplein 1898-1899 (12e) 13e 3e
5 Daring Club de Bruxelles 2 Molenbeek chaussée de Jette, 501 1903-1904 (7e) 7e 2e
6 Excelsior Sports Club de Bruxelles 20 Forest rue de la Société 1908-1909 (2e) 2e 7e
7 Léopold Club de Bruxelles 5 Uccle Parc Brugmann 1895-1896 (15e) 15e 11e
8 Racing Club de Bruxelles 6[note 5] Uccle Vivier d'Oie 1895-1896 (15e) 15e 4e
9 Sporting Club Courtraisien 19 Courtrai ? 1906-1907 (4e) 4e 9e
10 Football Club Liégeois 4 Cointe Plaine du Champ d'Oiseaux 1895-1896 (15e) 15e 10e
11 Standard Club Liégeois 16 Sclessin rue de la Centrale 1909-1910 (1re) 1re Division 1 : 1er
12 Union Saint-Gilloise 10 Uccle rue de Forest (actuelle rue J. Bens) 1901-1902 (9e) 9e 1er

Localisations[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Stadium Bruxelles
les 5 cercles bruxellois sont :
(10) Racing CB
(23) Léopold CB
Union SG
Daring CB
Excelsior SC

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Changement de nom et déménagement avant le début du championnat[modifier | modifier le code]

Champion de la dernière édition de la « Division 1 » la saison précédente, le Standard FC Liégeois effectue ses débuts en Division d'Honneur. Pour éviter la confusion avec le FC Liégeois, les dirigeants adaptent le nom du club en « Standard Club Liégeois ». De plus, suite à des désaccords avec le propriétaire de leur terrain à Grivegnée, le club est chassé et doit trouver un nouvel emplacement. Il déménage vers la commune d'Ougrée, plus précisément à Sclessin, où il s'installe en bord de Meuse. Depuis lors, le club n'a plus jamais quitté son terrain, où le Stade de Sclessin sera érigé par la suite.

Premier tour[modifier | modifier le code]

Comme la saison précédente, l'Union Saint-Gilloise et le FC Brugeois occupent les deux premières places. L'autre équipe brugeoise, le Cercle, tient la distance en troisième position. Le trio de tête compte rapidement une avance confortable sur les autres clubs engagés. Lors du premier tour, l'Union ne perd qu'un match, chez les promus du Standard Club Liégeois (2-0) et remportent les dix autres. Le FC Brugeois est deuxième avec trois points de retard et un match à rattraper. En bas de classement, le SC Courtraisien ferme la marche avec à peine deux points.

Second tour[modifier | modifier le code]

Le second tour est comme souvent perturbé par la remise de plusieurs rencontres, généralement à cause des conditions climatiques qui empêchent la tenue des rencontres. L'Union Saint-Gilloise poursuit sa course en tête mais subit une deuxième défaite (2-0) en déplacement au SC Courtraisien, qiu lutte toujours pour son maintien. Les joueurs du FC Brugeois n'en profitent pas et sont sèchement battus (4-0) dans le derby face au Cercle lors de la quatorzième journée.

Le 20 mars 1910, lorsque la dernière journée est disputée, l'Union s'impose et totalise 34 points mais doit encore jouer trois matches remis. La deuxième place est occupée par le CS Brugeois avec 33 points et deux rencontres à jouer. Les « Vert et Noir », qui viennent d'être battus (3-2) au Beerschot, ont laissé passer leur chanche, même si mathématiquement ils restent dans la course. Le FC Brugeois est troisième avec 28 points mais compte cinq rencontres de retard.

Matches d'alignement en fin de saison[modifier | modifier le code]

Le 10 avril 1910, la décision tombe concernant la descente. Le FC Liégeois partage 3-3 avec le SC Courtraisien, mathématiquement sauvé par ce résultat. Le club wallon est relégué pour la première fois. Il est le premier ancien champion de Belgique et le premier « club fondateur » à quitter l'élite à cause de ses résultats sportifs.

Le même jour, l'Union St-Gilloise remporte le deuxième de ses trois matches reportés. Avec 38 points, les champions en titre écartent définitivement le CS Brugeois, qui en compte 36 après avoir joué tous ses matches, mais doivent encore patienter jusqu'au 1er mai 1910. Ils s'inclinent 1-2 à domicile face à leurs rivaux brugeois lors de leur dernier match de la saison et voient revenir leurs adversaires à six points, avec encore trois matches à jouer. Le club brugeois doit encore affronter le FC Liégeois, déjà condamné à la relégation et le SC Courtraisien, déjà assuré de son maintien. Ces deux équipes déclarent forfait, offrant ainsi quatre points sur « tapis vert » aux brugeois. Le 29 mai 1910, soit plus de deux mois après la fin prévue de la saison, le FC Brugeois dispute son dernier match d'alignement face à l'Excelsior Bruxelles et l'emporte 2-0. Grâce à cette victoire, le club revient à hauteur de l'Union et force un test-match pour l'attribution du titre.

Attribution du titre[modifier | modifier le code]

Vu qu'aucun critère n'existe à l'époque pour départager des équipes à égalité, un test-match est organisé entre l'Union Saint-Gilloise et le FC Brugeois pour désigner le champion de Belgique. Celui-ci a lieu sur le terrain de La Gantoise, situé à mi-chemin entre Bruxelles et Bruges. Malgré l'exclusion rapide d'un joueur, l'Union remporte ce match 1-0 et décroche son sixième titre. Les tensions nées du suspense en fin de saison échauffent les esprits et des bagarres éclatent entre les supporters des deux camps. La police doit être appelée en renfort pour séparer les protagonistes.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec douze clubs engagés, 132 matches sont au programme de la saison[1]. Trois rencontres ne sont pas disputées et l'équipe perdante est sanctionnée d'une défaite par forfait. Le FC Brugeois bénéficie ainsi de deux victoires sur « tapis vert » lors de matches d'alignement en fin de saison, ce qui lui permet de rester facilement en haut de classement.

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ANT BEE CSB FCB COU DAR EXC LEO RAC USG FCL STA
Antwerp FC 2-2 1-3 1-3 1-0 0-1 1-0 2-0 0-0 0-8 3-0 0-1
Beerschot AC 1-2 3-2 2-5 5-0 3-1 2-0 3-2 4-1 2-4 3-2 2-0
CS Brugeois 2-0 7-1 4-0 6-0 1-0 3-1 4-0 2-0 1-2 4-1 1-0
FC Brugeois 6-1 4-1 4-2 5-0F 2-1 2-0 9-1 7-1 0-2 8-0 1-0
SC Courtraisien 1-2 1-1 1-2 1-4 1-5 0-0 1-0 4-3 2-1 0-0 0-3
Daring CB 3-2 6-2 2-6 1-1 1-0 3-1 6-1 5-0 0-3 4-0 3-1
Excelsior SC 6-1 5-0F 1-6 2-5 4-0 3-0 2-2 2-1 1-4 10-0 1-0
Léopold CB 4-2 0-5 0-1 1-4 1-1 1-1 1-1 3-2 2-6 2-0 1-1
Racing CB 6-2 1-0 0-2 3-3 2-1 1-1 7-1 4-1 1-4 5-0 4-1
Union Saint-Gilloise 11-0 7-1 4-0 1-2 9-0 3-0 1-0 4-1 1-0 6-0 5-0
FC Liégeois 3-2 1-2 0-6 0-5F 3-3 0-3 1-7 0-1 0-1 0-4 0-0
Standard CL 5-0 3-2 0-1 0-1 3-0 1-0 3-0 4-1 1-4 2-0 0-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
  • 5-0F = Forfait, score de forfait infligé car l'équipe décrétée perdante ne s'est pas déplacée ou ne s'est pas présentée.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Union Saint-Gilloise T 38 22 19 0 3 90 15 +75
2 FC Brugeois 38 22 18 2 2 82 26 +56
3 CS Brugeois 36 22 18 0 4 67 22 +45
4 Daring CB 25 22 11 3 8 47 33 +14
5 Standard CL en augmentation 23 22 10 3 9 37 25 +12
6 Beerschot AC 22 22 10 2 10 47 56 -9
7 Excelsior SC 19 22 8 3 11 48 43 +5
8 Racing CB 19 22 8 3 11 43 50 -7
9 Antwerp FC 14 22 6 2 14 25 66 -41
10 Léopold CB 13 22 4 5 13 26 63 -37
11 SC Courtraisien 11 22 3 5 14 17 62 -45
12 FC Liégeois 6 22 1 4 17 11 79 -68
Légende
  •      Champion de Belgique 1910
  •      Club participant au test-match pour le titre
  •      Club relégué pour la saison suivante
  • Abréviations

    T : Tenant du titre 1909
    en augmentation : nouveau venu depuis la saison précédente

Test-match pour désigner le champion[modifier | modifier le code]

Date Match Résultat
12 juin 1910 Union Saint-Gilloise T – FC Brugeois 1-0
UNION SAINT-GILLOISE champion

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Maurice Vertongen (Union Saint-Gilloise) avec 36 buts[2]. Il est le premier joueur à être sacré trois fois meilleur buteur de première division belge.

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (5) Province de Brabant (5)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (2)
Drapeau de la province d’Anvers Province d'Anvers 2 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 5 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 3 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale 0 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Flag of Limburg (Belgium).svg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Un nouveau club est admis en Division d'Honneur en début de saison, le Standard Club Liégeois, champion de « Division 1 » la saison précédente. Il est le dernier club promu directement dans la plus haute division nationale depuis les séries régionales.

En fin de saison, le dernier classé est relégué en Promotion, le tout nouveau second niveau national. Loin de son glorieux passé, le FC Liégeois ne peut éviter la relégation avec laquelle il flirtait depuis plusieurs saisons déjà. Il est remplacé la saison prochaine par le champion de Promotion, le Racing de Malines.

Débuts en séries nationales[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts en séries nationales. Il est le 22e club différent à y apparaître:

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1909-1910
Champion Union Saint-Gilloise (6e titre)
Dauphin FC Brugeois
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur Racing de Malines
Relégués en Promotion FC Liégeois

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le club change son appellation en « Standard Club Liégeois » au début de cette saison.
  2. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  3. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  4. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations. La terminologie « stade » ne devient usuelle que plusieurs années plus tard.
  5. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1909-10 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 21 août 2014)
  2. (en) « Topscorers in Belgium 1895-2001 », sur Belgium Soccer History,‎ circa 2001 (consulté le 15 avril 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]