Championnat de Belgique de football 1912-1913

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1912-1913

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UBSFA
Édition 18e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 7 septembre 1912
au 10 mai 1913
Participants 12
Matchs joués 132 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Promotion
Palmarès
Tenant du titre Daring CB
Promu(s) en début de saison 2:
FC Liégeois
CS Verviétois
Vainqueur Union St-Gilloise
Relégué(s) 2:
Excelsior SC
FC Liégeois
Buts 537 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Sylvain Brébart
Daring CB

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1912-1913 est la dix-huitième saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Comme lors de la saison précédente, la lutte pour le titre se résume à un mano à mano entre l'Union et le Daring. Les deux clubs se détachent rapidement et font durer le suspense jusqu'au bout de la saison. Ils terminent à égalité de points et un test-match est donc organisé pour les départager. Celui-ci est remporté par l'Union mais des rumeurs parlent de professionnalisme caché (l'amateurisme marron) dans les rangs de l'équipe, ce qui est interdit par les règlements de la fédération. Le club doit être sanctionné et perdre son titre mais les dirigeants du Daring le refusent, ce qui permet à l'Union de célébrer son septième titre de champion, un nouveau record.

Dans le bas du classement par contre, il n'y a aucun suspense pour l'attribution des deux dernières places. L'Excelsior Bruxelles est beaucoup plus faible et n'engrange que deux points pour autant de partages et vingt défaites. Il est accompagné en Promotion par le FC Liégeois, pourtant champion dominateur au niveau inférieur l'année passée mais qui n'a pas su se réadapter à l'élite.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Douze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours en 2012.

Clubs participant à la saison 1912-1913 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat.[note 2] Ville Terrain[note 3] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Antwerp Football Club 1 Anvers Broodstraat 1901-1902 (12e) 17e 6e
2 Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (6e) 12e 10e
3 Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges croisement Gistelsesteenweg et Torhoutsesteenweg 1899-1900 (14e) 14e 5e
4 Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke 1898-1899 (15e) 16e 4e
5 Daring Club de Bruxelles 2 Molenbeek chaussée de Jette, 501 1903-1904 (10e) 10e 1er
6 Excelsior Sports Club de Bruxelles 20 Forest rue de la Société 1908-1909 (5e) 5e 8e
7 Racing Club de Bruxelles 6[note 4] Uccle Vivier d'Oie 1895-1896 (18e) 18e 3e
8 Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1911-1912 (2e) 3e 7e
9 Football Club Liégeois 4 Cointe Plaine du champ des Oiseaux 1912-1913 (1re) 16e Promotion : 1er
10 Standard Club Liégeois 16 Sclessin rue de la Centrale 1909-1910 (4e) 4e 9e
11 Union Saint-Gilloise 10 Uccle rue de Forest (actuelle rue J. Bens) 1901-1902 (12e) 12e 2e
12 Club Sportif Verviétois 8 Verviers ? 1912-1913 (1re) 8e Promotion : 2e

Localisations[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 4 cercles bruxellois sont :
(10) Racing CB
Union SG
Daring CB
Excelsior SC

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Nouveau coude à coude entre l'Union et le Daring[modifier | modifier le code]

La lutte pour le titre se limite à un duel à distance entre deux clubs bruxellois, l'Union et le Daring. Durant le premier tour, l'Union perd plusieurs matches importants, en septembre au FC Brugeois et en décembre chez leurs rivaux du Daring. Ils concèdent également un partage face au Beerschot, qui avait relancé le suspense du championnat quelques semaines plus tôt en infligeant une première défaite au Daring.

Quand les « Unionistes » s'inclinent à nouveau en janvier au Racing Club de Gand, on pense que le Daring s'envole vers un second titre consécutif. Mais les « Daringmen » gaspillent leur avantage et perdent deux rencontres coup sur coup, contre le Racing CB et au FC Brugeois. Les deux clubs se rencontrent lors de la dernière journée du championnat. Le Daring compte deux points d'avance et peut se contenter d'un partage mais l'Union l'emporte 2-1 et force un test-match.

Test-match décisif et fair-play du Daring[modifier | modifier le code]

Le match est joué le 27 avril 1913 sur le terrain du Léopold CB. La rencontre est très disputée et se solde par une victoire deux buts à un de l'Union, qui décroche son septième titre de champion de Belgique, un nouveau record. Mais après le match, des rumeurs courent faisant état de professionnalisme caché parmi les joueurs de l'Union, chose interdite par le règlement de l'Union Belge. La fédération décide de sanctionner le club saint-gillois et de lui retirer son titre au bénéfice du Daring. Il n'en sera finalement rien grâce aux dirigeants du Daring qui font officiellement savoir « qu'ils ne pourraient accepter un titre qu'ils n'avaient pas été capables d'obtenir sur le terrain ». Ce geste de fair-play est d'autant plus remarquable quand on connaît la forte rivalité entre les deux clubs, que ce soit au niveau des joueurs, des dirigeants ou des supporters.

Pas de suspense pour la relégation[modifier | modifier le code]

En bas de tableau, une équipe se montre beaucoup plus faible que les autres, l'Excelsior SC de Bruxelles. Le club ne marque que deux petits points grâce à deux matches nuls lors des deuxième et troisième journées, respectivement contre le Standard Club Liégeois et le Racing Club de Gand, et s'incline lors des vingt autres rencontres. Il est logiquement bon dernier et relégué en Promotion après cinq saisons consécutives au plus haut niveau. Il n'y reviendra plus jamais.

Plus surprenant, l'autre relégué est le Football Club Liégeois, champion de Promotion la saison précédente qui ne parvient pas à retrouver le rythme de la Division d'Honneur. Avec seulement neuf points, il finit à bonne distance du dixième et premier non-relégable, le Standard. Le premier champion de Belgique effectue donc l'aller-retour vers la Promotion et devra ensuite attendre dix ans avant de regoûter à la plus haute division nationale.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec douze clubs engagés, 132 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ANT BEE CSB FCB DAR EXC RAC USG RCG FCL STA VER
Antwerp FC 2-1 2-4 1-0 1-2 5-0 2-2 0-3 4-1 3-1 6-1 0-3
Beerschot AC 1-1 2-1 3-2 1-0 8-0 1-1 4-4 4-1 7-1 2-2 3-2
CS Brugeois 7-0 1-3 2-0 0-1 4-0 0-1 0-2 0-0 6-1 5-0 2-2
FC Brugeois 6-0 0-3 2-1 3-3 3-2 2-4 1-0 1-0 7-0 1-3 2-3
Daring CB 5-0 2-1 4-1 5-0 7-0 2-0 3-0 2-1 12-0 6-0 6-1
Excelsior SC 1-3 1-3 1-3 0-3 0-5 1-6 0-3 0-2 0-2 1-1 2-4
Racing CB 2-2 3-0 0-2 3-1 1-1 5-0 1-2 2-2 6-0 9-0 3-1
Union Saint-Gilloise 4-1 4-2 6-0 6-2 2-1 4-0 2-1 3-0 14-0 5-0 5-0
RC de Gand 3-2 2-2 1-2 3-1 0-1 0-0 0-4 1-1 3-0 5-1 3-2
FC Liégeois 1-2 1-0 0-5 1-2 0-6 3-1 0-1 0-3 1-1 1-3 2-1
Standard CL 4-1 0-0 0-1 2-0 0-3 4-1 0-2 0-4 2-2 1-0 1-1
CS Verviétois 5-1 1-1 1-1 1-2 0-3 6-0 2-4 2-5 1-0 4-0 6-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Daring CB T 38 22 18 2 2 82 12 +70
2 Union Saint-Gilloise C 38 22 18 2 2 82 19 +63
3 Racing CB 31 22 13 5 4 61 23 +38
4 Beerschot AC 27 22 10 7 5 52 32 +20
5 CS Brugeois 25 22 11 3 8 48 29 +19
6 CS Verviétois en augmentation 20 22 8 4 10 49 47 +2
7 FC Brugeois 19 22 9 1 12 41 46 -5
8 RC de Gand 19 22 6 7 9 31 36 -5
9 Antwerp FC 19 22 8 3 11 39 57 -18
10 Standard CL 17 22 6 5 11 26 64 -38
11 FC Liégeois en augmentation 9 22 4 1 17 15 88 -73
12 Excelsior SC 2 22 0 2 20 11 84 -73
Légende

Test-match pour l'attribution du titre[modifier | modifier le code]

Comme aucun critère pour n'existe à l'époque pour départager deux équipes à égalité de points, un test-match sur terrain neutre est organisé. Celiu-ci est joué sur le terrain du Léopold CB.

Date Match Résultat
27 avril 1913 Union Saint-GilloiseDaring CB T 2-0
Union Saint-Gilloise champion

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Sylvain Brébart (Daring CB) avec 31 buts[2]. Il est le sixième joueur belge différent sacré meilleur buteur.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les quinze meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des quinze meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Sylvain Brébart Daring Club de Bruxelles 31 22
2. Drapeau : Belgique Joseph Musch Union Saint-Gilloise 26 22
3. Drapeau : Belgique Maurice Bunyan R. Racing CB 24 19
4. Drapeau : Belgique Albert Carion Union Saint-Gilloise 19 19
5. Drapeau : Angleterre Alfred Wright Daring CB 18 22
6. Drapeau : Belgique Robert De Veen FC Brugeois 17 19
=. Drapeau : Belgique Herbert Levasseur R. Racing CB 17 19
8. Drapeau : Angleterre Harry Routley R. RC de Gand 14 20
=. Drapeau : Belgique Louis Saeys CS Brugeois 14 22
10. Drapeau : Angleterre Richard Evans CS Verviétois 13 22
11. Drapeau : Belgique Mathieu Bragard CS Verviétois 12 16
12. Drapeau : Belgique François Wynants Antwerp FC 11 20
=. Drapeau : Belgique Joseph Thys Union Saint-Gilloise 11 22
14. Drapeau : Belgique Frans Lowyck CS Brugeois 10 12
=. Drapeau : Angleterre Reuben Pope Beerschot AC 10 21

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (5) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (3)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 2 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 4 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 3
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

L'Excelsior SC de Bruxelles et le FC Liégeois subissent de lourdes défaites et sont rapidement largués aux deux dernières places. Ils sont relégués en Promotion en fin de saison. Pour l'« Excel » c'est une descente définitive, le club ne reviendra plus jamais au plus haut niveau. Le FC Liégeois effectue lui l'aller-retour après son titre de champion décroché douze mois plus tôt. Il devra attendre dix ans, dont cinq sans compétition pour cause de Première Guerre mondiale, avant de revenir parmi l'élite.

Ils sont remplacés la saison suivante par l'AA La Gantoise, un des clubs fondateurs de l'Union Belge, champion de Promotion. Il monte pour la première fois en Division d'Honneur. Le second montant est le Léopold CB, relégué en 1912, qui effectue ainsi son retour un an après sa relégation.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1912-1913
Champion Union Saint-Gilloise (7e titre)
Dauphin Daring CB
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Belgique 1912-1913 Union Saint-Gilloise
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur AA La Gantoise
Léopold CB
Relégués en Promotion FC Liégeois
Excelsior SC de Bruxelles

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  3. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations. La terminologie « stade » ne devient usuelle que plusieurs années plus tard.
  4. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1912-13 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 21 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1912-1913 », sur Belgium Soccer History,‎ 2002 (consulté le 12 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]