Championnat de Belgique de football 1913-1914

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1913-1914

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UBSFA
Édition 19e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 7 septembre 1913
au 10 mai 1914
Participants 12
Matchs joués 132 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Promotion
Palmarès
Tenant du titre Union St-Gilloise
Promu(s) en début de saison 2:
AA La Gantoise
Léopold CB
Vainqueur Daring CB
Relégué(s) 2:
Léopold CB
Standard CL
Buts 492 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Maurice Bunyan
Racing CB

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1913-1914 est la dix-neuvième saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Pour la troisième saison consécutive, la lutte pour le titre concerne le Daring et l'Union. Ces deux clubs sont talonnés par les deux équipes brugeoises durant une bonne partie de la saison mais sont finalement distancées. L'Union est victime de deux « bêtes noires », l'Antwerp contre lequel il ne prend qu'un point sur quatre et le CS Brugeois contre qui il s'incline deux fois. Ces points perdus sont fatals aux saint-gillois qui doivent laisser filer le Daring vers le deuxième sacre de son Histoire.

En bas de classement, les deux promus, le Léopold CB et l'AA La Gantoise sont à la lutte avec le Standard CL pour éviter les deux places de relégables. Le « Léo » est le premier à lâcher prise et est condamné à un retour en Promotion. L'autre place descendante fait l'objet d'une lutte intense jusqu'au terme de la saison. Gantois et Standardmen terminent à égalité et un test-match est organisé pour les départager. Les promus l'emportent et renvoient les liégeois au niveau inférieur.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Douze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1913-1914 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat.[note 2] Ville Terrain[note 3] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Antwerp Football Club 1 Anvers Broodstraat 1901-1902 (13e) 18e 9e
2 Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (7e) 13e 4e
3 Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges croisement Gistelsesteenweg et Torhoutsesteenweg 1899-1900 (15e) 15e 5e
4 Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke 1898-1899 (16e) 17e 7e
5 Daring Club de Bruxelles 2 Molenbeek chaussée de Jette, 501 1903-1904 (11e) 11e 2e
6 Léopold Club de Bruxelles 5 Uccle Parc Brugmann 1913-1914 (1re) 18e Promotion : 2e
6 Racing Club de Bruxelles 6[note 4] Uccle Vivier d'Oie 1895-1896 (19e) 19e 3e
11 Association Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Albertlaan 1913-1914 (1re) 1re Promotion : 1er
7 Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1911-1912 (3e) 4e 8e
8 Standard Club Liégeois 16 Sclessin rue de la Centrale 1909-1910 (5e) 5e 10e
9 Union Saint-Gilloise 10 Uccle rue de Forest (actuelle rue J. Bens) 1901-1902 (13e) 13e 1er
10 Club Sportif Verviétois 8 Verviers ? 1912-1913 (2e) 9e 6e

Localisations[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 4 cercles bruxellois sont :
(10) Racing CB
(23) Léopold CB
Union SG
Daring CB

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Le Cercle se mêle à la lutte pour le titre[modifier | modifier le code]

Pour la troisième saison consécutive, on assiste à un duel entre les deux derniers champions en date, le Daring Club de Bruxelles et l'Union Saint-Gilloise. Les deux équipes brugeoises, le Cercle et le Club, parviennent à s'accrocher en début de saison. Le Cercle est d'ailleurs le premier à occuper seul la première place après trois victoires lors des trois premières journées. Accrochés la semaine suivante par La Gantoise (1-1), les « Verts et noirs » occupent la première place jusqu'à la septième journée et une défaite face à l'autre club gantois, le Racing de Gand. Le Daring s'isole alors à la première place et vire en tête à la mi-saison avec 14 points, soit un de plus que l'Union et deux de plus que le Cercle. Le Club de Bruges, moins régulier, est déjà distancé.

Le Daring prend l'ascendant[modifier | modifier le code]

Le second tour est perturbé par des rencontres remises. Parmi le trio de tête, seule l'Union parvient à disputer toutes ses rencontres aux dates prévues, ce qui lui permet d'occuper la première place avec 29 points le 18 janvier 1914. Tenu en échec 0-0 par le Standard CL, pourtant avant-dernier, le Daring a un point de moins et un match en retard à jouer. Suit à la troisième place le Cercle de Bruges avec deux matches et quatre points de moins que l'Union. Huit jours plus tard, le Cercle l'emporte 0-4 sur le terrain de l'Union et se replace dans la course au titre. Les espoirs de doublé des champions en titre s'envolent définitivement le 8 février 1914 et une sévère défaite 5-0 face au Daring. Le même jour, le Cercle s'incline 1-2 dans le derby brugeois et voit lui aussi ses rêves de titre s'envoler.

Une défaite surprise des Daringmen face à l'Antwerp relance un semblant de suspense mais une victoire écrasante 7-1 face au FC Brugeois la semaine suivante offre trois points d'avance sur l'Union avec un match de moins. Le Daring Club de Bruxelles est mathématiquement champion de Belgique pour la deuxième fois le 22 février 1914.

Lutte acharnée pour le maintien[modifier | modifier le code]

À l'opposé du classement, la lutte fait également rage pour éviter la relégation en Promotion. Trois équipes sont concernées, Le Standard Club Liégeois et les deux promus, le Léopold Club de Bruxelles et l'Association Athlétique La Gantoise.

Lors de la première journée, le Standard s'impose 2-3 sur le terrain de La Gantoise. Par la suite, les liégeois enchaînent dix défaites et terminent le premier tour à la dernière place. Ils ne renouent avec la victoire que lors du premier match du second tour en l'emportant 2-0 face à... La Gantoise. Dans le même temps, les gantois comptent sept points et des partages face à deux ténors du championnat, le Daring et le CS Brugeois. Le Léopold Club, avant-dernier, a marqué quatre points.

Les joueurs de Gand s'imposent ensuite 2-1 face à Verviers et le « Léo » surprend tout le monde en étrillant 5-0 le FC Brugeois. Au soir de la seizième journée (sur 22), le Standard est toujours bon dernier. Le club liégeois se reprend alors et aligne une série de bons résultats avec un partage au Daring et trois victoires contre le Beerschot, le Léopold CB et Verviers. Le 8 février 1914, le Standard totalise onze points, soit autant que La Gantoise qui vient de l'emporter 3-0 sur le Beerschot. La semaine suivante, les « Rouges et blancs » s'inclinent à domicile face au Racing CB tandis que dans le même temps les « Buffalos » gagnent 4-0 face au Léo et reprennent ainsi deux points d'avance. Cette défaite condamne le club bruxellois à la relégation, douze mois après avoir fêté son retour parmi l'élite. C'est la dernière saison jouée parmi l'élite nationale par le « Léo ».

Lors de la journée officielle, les deux clubs sont battus. Ils doivent tous deux jouer une rencontre en retard. Les gantois s'inclinent 0-3 face au FC Brugeois et les liégeois l'emporte 4-2 face au RC de Gand. Avec treize points chacun, un test-match est organisé pour désigner le second descendant. Le 22 mars 1914, La Gantoise remporte ce match décisif deux buts à zéro et assure son maintien. Après cinq saisons au plus haut niveau, le Standard est relégué pour la première fois de son Histoire en Promotion. C'est également la seule relégation subie par le club, qui remontera au plus haut niveau en 1921 pour ne plus jamais le quitter ensuite.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec douze clubs engagés, 132 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ANT BEE CSB FCB DAR LEO RAC USG LAG RCG STA VER
Antwerp FC 2-4 2-3 1-3 1-0 0-3 1-2 3-2 5-2 1-4 2-1 1-3
Beerschot AC 1-3 0-0 2-1 1-2 3-2 2-1 1-3 4-1 2-0 6-1 1-1
CS Brugeois 2-2 3-2 1-2 0-0 5-0 1-3 2-1 1-1 2-0 5-0 3-1
FC Brugeois 1-0 5-1 1-0 1-1 1-0 5-1 0-2 3-0 3-0 2-0 4-0
Daring CB 8-0 4-0 9-0 7-1 7-1 3-2 5-0 3-1 2-0 0-0 2-0
Léopold CB 2-3 4-1 1-6 5-0 0-4 1-7 0-1 1-2 1-1 4-0 3-4
Racing CB 0-0 2-1 1-3 2-1 3-4 2-0 1-2 4-0 3-2 6-0 3-0
Union Saint-Gilloise 2-2 1-0 0-4 2-1 1-0 7-0 2-2 6-1 12-0 5-1 4-2
AA La Gantoise 4-3 3-0 0-5 0-3 1-1 4-0 0-2 1-2 0-0 2-3 2-1
RC de Gand 5-0 0-1 1-0 3-1 2-3 4-3 0-2 0-1 1-0 2-1 2-0
Standard CL 0-4 1-0 0-1 0-2 0-2 2-1 1-3 2-4 2-0 4-2 0-1
CS Verviétois 2-1 3-1 0-1 3-1 1-2 6-0 4-2 0-0 3-2 2-2 1-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 DARING CB 36 22 16 4 2 69 16 +53
2 Union St-Gilloise T C 33 22 15 3 4 60 28 +32
3 CS Brugeois 30 22 13 4 5 48 27 +21
4 FC Brugeois 27 22 13 1 8 42 31 +11
5 Racing CB 27 22 12 3 7 53 33 +20
6 CS Verviétois 21 22 9 3 10 38 39 -1
7 Beerschot AC 19 22 8 3 11 34 42 -8
8 RC de Gand 19 22 8 3 11 31 44 -13
9 Antwerp FC 17 22 7 3 12 37 54 -17
10 AA La Gantoise en augmentation 13 22 5 3 14 27 53 -26
11 Standard CL 13 22 6 1 15 21 55 -34
12 Léopold CB en augmentation 9 22 4 1 17 32 70 -38
Légende

Test-match pour désigner le second relégué[modifier | modifier le code]

Date Match Résultat
22 mars 1914 AA La Gantoise en augmentation - Standard CL 2-0
Standard CL relégué

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Maurice Bunyan (Racing CB) avec 28 buts[2]. Il est le quatrième joueur belge et le septième dans l'absolu à être sacré meilleur buteur pour la deuxième fois.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les douze meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des douze meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Maurice Bunyan R. Racing CB 28 20
2. Drapeau : Belgique Sylvain Brébart Daring CB 25 22
3. Drapeau : Belgique Joseph Musch Union Saint-Gilloise 22 21
4. Drapeau : Belgique Louis Verstraeten Daring CB 15 22
5. Drapeau : Belgique Frans Lowyck CS Brugeois 14 21
6. Drapeau : Angleterre Alfred Wright Daring CB 13 20
7. Drapeau : Belgique Louis Saeys CS Brugeois 12 21
=. Drapeau : Belgique Jozef Bosmans Antwerp FC 12 22
9. Drapeau : Belgique Albert Carion Union Saint-Gilloise 11 17
=. Drapeau : Belgique Marcel Lacroix CS Verviétois 11 21
11. Drapeau : Belgique Willy Lambrechts Beerschot AC 10 13
=. Drapeau : Belgique Jean Otlet Léopold CB 10 21

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

  • Champion : Daring CB (2e titre)
  • Troisième équipe à remporter deux titres de champion
  • Quinzième titre titre pour la province de Brabant
Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (6) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (2)
Drapeau de la province d’Anvers Province d'Anvers 2 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 4 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale 2 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Flag of Limburg (Belgium).svg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Le Léopold CB est nettement l'équipe la plus faible de la série et sa dernière place est logique. Le second descendant est plus difficile à désigner. Grâce à ses grandes performances contre les candidats au titre, l'Antwerp FC reste juste au-dessus de la zone dangereuse. Par contre le Standard et La Gantoise doivent être départagés par un test-match.

Durant le championnat, le club liégeois bat deux fois les joueurs gantois (2-3 à Gand et 2-0 à Sclessin) mais dans le match décisif, les Flandriens prennent le dessus et renvoient les Rouges et Blancs en Promotion. Quelques semaines plus tard, les « Buffalos » confirment cette victoire en éliminant le Standard de la Coupe de Belgique.

Débuts en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 24e club différent à y apparaître.

Premier club reconnu « Société Royale »[modifier | modifier le code]

À l'époque, une association peut être reconnue « Société Royale » si elle parvient à démontrer une existence ininterrompue d'au moins 25 ans. Le premier club de football belge à bénéficier de cette reconnaissance est l'AA La Gantoise, qui adapte son nom en « Association Royale Athlétique La Gantoise ».

Déclenchement de la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Peu de temps après la fin de cette saison, soit le 28 juin 1914, a lieu l'attentat de Sarajevo, événement déclencheur de la Première Guerre mondiale. Durant le conflit, toutes les compétitions de football s'arrêtent en Belgique. Elles ne reprennent qu'en 1919.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1913-1914
Champion Daring CB (2e titre)
Dauphin Union Saint-Gilloise
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Belgique 1913-1914 Union Saint-Gilloise
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur Uccle Sport
RC de Malines
Relégués en Promotion Standard CL
Léopold CB

Statistiques pour la période 1895-1914[modifier | modifier le code]

Champions de Belgique[modifier | modifier le code]

Clubs champions de Belgique
Club Ordre[note 5] Titres Saisons
Union Saint-Gilloise 3e 7 1904, 1905, 1906, 1907, 1909, 1910, 1913
Racing Club de Bruxelles 2e 6 1897, 1900, 1901, 1902, 1903, 1908
Football Club Liégeois 1er 3 1896, 1898, 1899
Daring Club de Bruxelles 5e 2 1912, 1914
Cercle Sportif Brugeois 4e 1 1911

Saisons de présence, titres et relégations[modifier | modifier le code]

Clubs ayant disputé au moins une saison au plus haut niveau national
Club Ordre[note 6] Saisons[note 7] Titres[note 8] Relégations[note 9]
Racing Club de Bruxelles 1er[note 10] 19 6 aucune
Antwerp Football Club 1er[note 10] 18 - aucune[note 11]
Léopold Club de Bruxelles 1er[note 10] 18 - 2
Football Club Brugeois 1er[note 10] 17 - aucune[note 12]
Football Club Liégeois 1er[note 10] 16 3 2
Cercle Sportif Brugeois 12e 15 1 aucune
Beerschot Athletic Club 15e 13 - 1
Union Saint-Gilloise 17e 13 7 aucune
Daring Club de Bruxelles 18e 11 2 aucune
Athletic & Running Club de Bruxelles 8e 9 - aucune[note 13]
Club Sportif Vérviétois 15e 9 - 1
Racing Club de Gand 9e 6[note 14] - 1
Sporting Club Courtraisien 20e 5 - 1
Excelsior SC de Bruxelles 21e 5 - 1
Standard Club Liégeois 22e 5 - 1
Skill Football Club de Bruxelles 12e 3 - aucune[note 15]
Sporting Club de Bruxelles 1er[note 10] 2 - aucune[note 16]
Racing Club de Malines 23e 2 - 1
Union Football Club d'Ixelles 1er[note 10] 1 - aucune[note 17]
Oostendensche FC 9e 1 - aucune[note 18]
Sport Pédestre de Gand 9e 1 - aucune[note 19]
Football Club Courtraisien 12e 1 - aucune[note 20]
Olympia Club de Bruxelles 18e 1 - aucune[note 21]
Association Athlétique La Gantoise 24e 1 - aucune

Présences par provinces[modifier | modifier le code]

Répartition par province des clubs
Province Clubs Titres
Brabant[note 22] 10 15
Flandre-Occidentale 5 1
Liège 3 3
Anvers 3 -
Flandre-Orientale 3 -
Hainaut - -
Limbourg - -
Luxembourg - -
Namur - -

Présences par villes (agglomérations)[modifier | modifier le code]

Le nom d'une ville correspond à toute l'agglomération concernée. À cette période, la fusion des communes n'a pas encore eu lieu mais la plupart des clubs déménagent et évoluent sur le territoire de différentes communes.

Répartition par ville des clubs
Ville Clubs Titres
1 Bruxelles 10 15
2 Gand 3 -
3 Liège 2 3
4 Bruges 2 1
5 Anvers 2 -
6 Courtrai 2 -
7 Malines 1 -
8 Ostende 1 -
9 Verviers 1 -

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Joueurs sacrés meilleur buteur du championnat
# Joueur Nationalité Club(s) Sacres Buts Saisons
1 Maurice Vertongen Drapeau de la Belgique Belgique Racing CB (2)
Union SG (1)
3 min. 87 Racing: 1907 (29), 1908 (min 23)
Union SG: 1910 (36)
2 Samuel Hickson Drapeau de l'Angleterre Angleterre FC Liégeois 2 ? 1896 (?), 1897 (?)
3 Franz König Drapeau de la Suisse Suisse Racing CB 2 ? 1898 (?), 1899 (?)
4 Herbert Potts Drapeau de l'Angleterre Angleterre Beerschot AC 2 42 1901 (26), 1902 (16)
5 Gustave Vanderstappen Drapeau de la Belgique Belgique Union SG 2 min. 30 1903 (?), 1904 (30)
6 Robert De Veen Drapeau de la Belgique Belgique FC Brugeois 2 min. 26 1905 (?), 1906 (26)
7 Maurice Bunyan Drapeau de la Belgique Belgique Racing CB 2 61 1912 (33), 1914 (28)
8 Charles Atkinson Grimshaw Drapeau de l'Angleterre Angleterre Racing CB 1 ? 1900 (?)
9 Vahram Kevorkian Drapeau de la Russie Russie Beerschot AC 1 30 1909 (30)
10 Alphonse Six Drapeau de la Belgique Belgique CS Brugeois 1 40 1911 (40)
11 Sylvain Brebart Drapeau de la Belgique Belgique Daring CB 1 31 1913 (31)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  3. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations. La terminologie « stade » ne devient usuelle que plusieurs années plus tard.
  4. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.
  5. La colonne « Ordre » indique la position du club en tant que champion différent.
  6. La colonne « Ordre » indique l'ordre d'accession en première division.
  7. La colonne « Saisons » indique le nombre de saisons en première division.
  8. La colonne « Titres » indique le nombre de titres de champion de Belgique.
  9. La colonne « Relégations » indique le nombre de relégations sportives subies à partir de la saison 1905-1906.
  10. a, b, c, d, e, f et g Le club est un des sept fondateurs du championnat de Belgique
  11. L'Antwerp quitte volontairement l'élite après une saison et revient un an plus tard, il n'est donc pas relégué.
  12. Le FC Brugeois quitte volontairement l'élite après une saison et revient deux ans plus tard, il n'est donc pas relégué.
  13. L'Athletic & Running Club de Bruxelles quitte volontairement l'élite après neuf saisons, il n'est donc pas relégué.
  14. Dont une en tant qu'Athletic Club Gantois.
  15. Le Skill FC Bruxelles fusionne avec le Daring Brussels Club et disparaît, il n'est donc pas relégué.
  16. Le Sporting Club de Bruxelles se retire volontairement de l'élite après deux saisons, il n'est donc pas relégué.
  17. L'Union FC Ixelles se retire volontairement de l'élite après une saison, il n'est donc pas relégué.
  18. L'Oostendensche FC se retire volontairement de l'élite après une saison, il n'est donc pas relégué.
  19. Le Sport Pédestre de Gand fusionne avec l'Athletic Club Gantois pour former le Racing Club de Gand, il n'est donc pas relégué.
  20. Le FC Courtraisien se retire volontairement de l'élite après une saison, il n'est donc pas relégué.
  21. L'Olympia CB se retire volontairement de l'élite après une saison, il n'est donc pas relégué.
  22. Le Brabant est toujours unitaire d'un point de vue footballistique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1913-14 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 21 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1913-1914 », sur Belgium Soccer History,‎ 2002 (consulté le 12 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]