Championnat de Belgique de football 1947-1948

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1947-1948

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 45e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 7 septembre 1947
au 23 juin 1948
Participants 16
Matchs joués 240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 1
Palmarès
Tenant du titre R. SC Anderlechtois
Promu(s) en début de saison 2:
R. Charleroi SC
R. Uccle Sport
Vainqueur R. FC Malinois
Relégué(s) 2:
K. Lierse SK
R. Uccle Sport
Buts 925 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Jan Goossens
Olympic CC

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1947-1948 est la 45e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Dorévant la compétition regroupe 16 équipes. Ce format va rester inchangé jusqu'au terme de la saison 1973-1974. On constate que les clubs anversois et bruxellois sont les plus présents avec 11 équipes sur 16. Mais la fin de la période dorée s'annonce pour ces deux régions. La répartion des participants va évoluer au fil des saisons.

Le titre revient au R. FC Malinois, champion pour la troisième fois de son Histoire en cinq saisons disputées. Le club devra ensuite patienter plus de quarante ans avant de coiffer à nouveau les lauriers nationaux. Le champion sortant, le R. SC Anderlechtois, se classe deuxième, le R. FC Liégeois complétant le podium.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Seize clubs prennent part à ce championnat, c'est trois de moins que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1947-1948 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Royal Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 1935-1936 (10e) 17e 1er
2 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (39e) 44e 4e
3 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (33e) 39e 12e
4 Royal Berchem Sport 28 Berchem Het Rooi 1943-1944 (4e) 17e 6e
5 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom ? 1945-1946 (3e) 6e 14e
6 Royal Racing Club de Bruxelles 6[note 2] Uccle Stade du Vivier d'Oie 1945-1946 (3e) 35e 5e
7 Royal Olympic Club Charleroi 246 Montignies-sur-Sambre Stade de la Neuville 1937-1938 (8e) 8e 2e
8 Royal Charleroi Sporting Club 22 Charleroi Stade du Mambourg 1947-1948 (1re) 1re Division 1B : 1er
9 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1936-1937 (9e) 20e 11e
10 Royal Football Club Liégeois 4 Rocourt Stade Vélodrome Oscar Flesch 1945-1946 (3e) 19e 7e
11 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (24e) 29e 9e
12 Koninklijke Lierse Sportkring 30 Lierre Lispersteenweg 1927-1928 (18e) 18e 10e
13 Koninklijke Lyra 52 Lierre Lyrastadion 1946-1947 (2e) 9e 8e
14 Royal Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 1928-1929 (17e) 20e 3e
15 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Uccle Stade du Parc Duden 1901-1902 (39e) 39e 13e
16 Royal Uccle Sport 15 Uccle chaussée de Neerstalle 1947-1948 (1re) 4e Division 1A : 1er

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 4 cercles bruxellois sont:
(6) R. SC Anderlechtois
(7) Union SG SR
(9) R. Uccle Sport
(10) R. Racing CB

Localisation des clubs anversois[modifier | modifier le code]

Antwerp-Main-Football-Stadiums.png
les 3 cercles anversois sont :
(1) R. Antwerp FC
(2) R. Beerschot AC
(3) K. Berchem Sport

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Malines reprend le titre[modifier | modifier le code]

Battu la saison précédente par le Sporting d'Anderlecht, le FC Malinois est de nouveau en lutte pour le titre avec le club bruxellois. Le FC Liégeois et l'Antwerp se mêlent à la lutte en début de saison mais finissent par décrocher. La bataille entre malinois et bruxellois est également le théâtre d'un duel entre deux buteurs d'exception, Albert De Cleyn pour Malines et Jef Mermans pour Anderlecht. Partenaires en équipe nationale, les deux attaquants sont aujourd'hui les deux meilleurs buteurs de l'histoire du championnat de Belgique.

Grâce à une fin de saison tonitruante, le FC Malinois prend ses distances face aux « Mauves », qui ne reviendront plus dans la course au titre. Le club situé « Achter de Kazerne » remporte le troisième titre de son Histoire, tous conquis sur les cinq dernières saisons jouées. Anderlecht décroche le premier accessit et le FC Liégeois prend la troisième place.

Première relégation pour le Lierse, dernière pour Uccle Sport[modifier | modifier le code]

En bas de classement, la lutte pour le maintien concerne six clubs dont les deux promus, le Sporting Charleroi et Uccle Sport. Plus surprenant, le Lierse, champion six ans plus tôt, est également mal en point et doit lutter pour éviter la relégation. Il subit de sévères défaites face aux ténors du championnat, Anderlecht (3-7) et l'Antwerp (0-7) mais également une correction sur le terrain d'Uccle Sport (8-2), un concurrent direct. Trop faible défensivement, le club lierrois termine la saison en dernière position et subit la première relégation de son Histoire après dix-huit saisons de présence en Division d'Honneur, ponctuées par deux titres de champion de Belgique.

L'autre club condamné est Uccle Sport. Promu en début de saison, le club débute mal son championnat et enchaîne les résultats négatifs, sans toutefois subir de grosses « raclées ». En fin de saison, il ne lui manque que trois points, comme le Lierse, pour se maintenir parmi l'élite. Le club recule donc en Division 1 douze mois après l'avoir quittée. Il ne rejouera plus jamais en première division par la suite, reculant dans la hiérarchie jusqu'à sa disparition en 1990.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BER BOO RCB CHA GAN FCL LIE LYR FCM OLY STA USG UCC
R. SC Anderlechtois 1-0 5-2 6-0 3-2 3-1 2-0 2-2 2-3 1-0 1-0 1-1 0-3 7-4 2-2 2-0
R. Antwerp FC 1-1 5-1 4-1 1-2 2-0 0-0 1-0 0-2 3-0 4-3 4-1 1-0 1-4 8-2 2-0
R. Beerschot AC 0-4 1-0 0-0 9-1 0-2 4-2 2-1 1-3 1-3 3-2 4-1 2-1 1-1 2-5 2-1
R. Berchem Sport 0-1 3-0 2-0 2-0 0-0 0-3 3-0 5-0 2-3 1-1 1-1 1-0 2-1 7-1 2-2
K. Boom FC 2-1 1-1 3-4 0-2 4-0 5-1 1-2 3-1 1-2 1-0 0-3 1-0 2-1 0-2 3-1
R. Racing CB 4-0 1-4 2-2 1-3 2-2 4-2 2-1 1-2 0-0 1-0 4-4 0-0 3-1 0-6 2-0
R. Charleroi SC 4-1 2-1 3-2 5-2 4-0 2-0 3-1 2-4 1-1 1-4 1-6 1-4 3-2 6-1 2-3
ARA La Gantoise 1-0 0-2 0-4 6-4 1-1 1-3 2-0 0-0 1-0 3-1 0-0 3-1 2-2 1-2 3-0
R. FC Liégeois 3-5 4-0 2-3 0-2 2-0 4-2 3-2 5-0 1-3 4-2 1-1 2-1 5-0 3-3 5-4
K. Lierse SK 3-7 0-7 0-2 3-2 1-2 6-1 3-3 1-4 3-2 0-4 4-3 2-0 3-1 1-2 0-1
K. Lyra 0-4 2-1 3-2 1-1 0-2 0-0 7-1 2-2 1-3 4-1 3-0 1-1 2-0 0-2 1-2
R. FC Malinois 2-0 1-1 4-1 2-1 2-1 0-2 2-1 3-0 4-0 2-0 2-1 3-1 4-2 4-1 1-1
R. Olympic CC 4-0 4-1 3-1 2-2 4-3 1-1 4-0 1-2 3-0 6-0 4-1 0-1 0-3 4-2 1-3
R. Standard CL 3-2 0-0 1-2 9-0 0-2 5-0 2-2 1-1 3-3 5-1 1-2 1-4 2-0 4-1 4-2
Union St-Gilloise SR 1-4 0-3 5-0 5-1 1-0 3-2 2-1 4-5 3-4 4-1 1-5 0-1 0-1 0-3 2-1
R. Uccle Sport 2-4 0-3 2-1 2-1 0-2 2-0 1-2 4-5 3-2 8-2 0-2 2-7 1-2 2-0 2-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Évolution du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. FC MALINOIS 43 30 18 7 5 70 39 +31
2 R.SC Anderlechtois T 38 30 17 4 9 72 50 +22
3 R. FC Liégeois 36 30 16 4 10 73 62 +11
4 R. Antwerp FC 35 30 15 5 10 61 37 +24
5 ARA La Gantoise 31 30 12 7 11 50 55 -5
6 R. Olympic CC 30 30 13 4 13 55 39 +16
7 R. Berchem Sport 29 30 11 7 12 53 59 -6
8 K. Boom FC 29 30 13 3 14 47 53 -6
9 R. Beerschot AC 29 30 13 3 14 59 67 -8
10 Union St-Gilloise SR 29 30 13 3 14 65 76 -11
11 K. Lyra 27 30 11 5 14 65 76 -11
12 R. Racing CB 26 30 9 8 13 41 60 -19
13 R. Standard CL 26 30 10 4 14 66 59 +7
14 R. Charleroi SC en augmentation 26 30 11 4 15 60 73 -13
15 R. Uccle Sport en augmentation 23 30 10 3 17 52 67 -15
16 K. Lierse SK 23 30 10 3 17 47 81 -34
Légende

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Jan Goossens (R. Olympic CC), avec 25 buts[2]. Il est le neuvième joueur belge, le douzième dans l'absolu, à terminer deux fois meilleur buteur de l'élite belge.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les onze meilleurs buteurs du championnat[2].

Classement des onze meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Jan Goossens Olympic Club de Charleroi 25 28
2. Drapeau : Belgique Jef Mermans R. SC Anderlechtois 23 26
3. Drapeau : Belgique Franz Carlier R. Standard CL 22 28
=. Drapeau : Belgique René Thirifays R. Charleroi SC 22 29
5. Drapeau : Belgique Paul Deschamps R. FC Liégeois 21 23
6. Drapeau : Belgique Henri Govard R. FC Liégeois 20 28
7. Drapeau : Belgique Gustaaf Van Den Bergh Lyra KM 19 27
=. Drapeau : Belgique René Geuns R. Antwerp FC 19 28
=. Drapeau : Belgique Albert De Cleyn R. FC Malinois 19 29
10. Drapeau : Belgique Léopold Anoul R. FC Liégeois 18 30
=. Drapeau : Belgique Victor Lemberechts R. FC Malinois 18 30

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (8) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (4)
Drapeau de la province d’Anvers Province d'Anvers 7 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 4 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 0 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Flag of Limburg (Belgium).svg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison, Uccle Sport et le Lierse sont relégués en Division 1 (D2). Pour les ucclois c'est un adieu définitif au plus haut niveau. Ils sont remplacés par le Racing de Malines et Tilleur, qui effectuent leur retour après respectivement huit et deux saisons d'absence.

Changement d'appellation[modifier | modifier le code]

Avant le début de la saison, le Koninklijke Liersche Sportkring adapte l'orthographe de son appellation officielle et devient le Koninklijke Lierse Sportkring.

Débuts en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 43e club différent à y apparaître.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1947-1948
Champion R. FC Malinois (3e titre)
Dauphin R. SC Anderlechtois
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur RC Mechelen KM
R. Tilleur FC
Relégués en Division 1 R. Uccle Sport
K. Lierse SK

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl)« Kalender van 1e Nationale in het seizoen 1947-48 », sur BSDB (consulté le 8 octobre 2012)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1947-1948 », sur Belgium Soccer History,‎ 2002 (consulté le 17 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]