Championnat de Belgique de football 1941-1942

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1941-1942

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 40e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 14 septembre 1941
au 24 mai 1942
Participants 14
Matchs joués 182 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 1
Palmarès
Tenant du titre K. Beerschot AC
Promu(s) en début de saison 2:
SC Eendracht Aalst
R. CS Brugeois
Vainqueur K. Liersche SK
Relégué(s) 0[note 1]
Buts 789 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Albert De Cleyn
FC Malinois

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1941-1942 est la 40e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ». C'est également la première saison des trois que l'on nommera plus tard « championnats de guerre ».

Cette saison marque un retour à la normale des compétitions en Belgique. Les douze équipes qui s'étaient maintenues en Division d'Honneur au terme de la saison 1938-1939 et les deux promus de Division 1 prennent part au championnat. Pour cette année de « reprise », la fédération belge décide qu'aucun club ne sera relégué en fin de saison.

La lutte pour le titre est une affaire de clubs anversois. En effet, trois clubs de la province d'Anvers occupent les trois premières places en fin de saison. C'est le Liersche SK qui coiffe les lauriers nationaux pour la deuxième fois de son Histoire, le titre remporté la saison précédente n'ayant aucune valeur officielle.

Perturbations dues au conflit[modifier | modifier le code]

Même si le territoire n'est pas le théâtre de combats ouverts, le déroulement des compétitions nationales est fréquemment perturbé. Les principales causes sont les difficultés de déplacement. Le carburant est rare, tout comme les moyens de transports. Les chemins de fer sont soumis aux contrôles et aux restrictions imposées par l'occupant.

Certaines zones « sensibles », comme le littoral, sont soumises à un contrôle accru, ou subissent les ravages des bombardements alliés accidentels ou non.

Cet état de fait perdure et augmente durant les deux autres « championnats de guerre », à savoir les saisons 1942-1943 et 1943-1944.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Quatorze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition officielle précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1941-1942 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades En D1 depuis (série) Total en D1 Saison 1938-1939
1 Sportclub Eendracht Alost 90 Alost Bredestraat 1941-1942 (1re) 1re Division 1A : 1er
2 Royal Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 1935-1936 (5e) 12e 5e
3 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (34e) 39e 8e
4 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (28e) 34e 1er
5 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom ? 1938-1939 (2e) 2e 7e
6 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Stade du CS Brugeois 1938-1939 (2e) 34e 11e
7 Royal Olympic Club Charleroi 246 Montignies-sur-Sambre Stade de la Neuville 1937-1938 (3e) 3e 3e
8 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1936-1937 (4e) 15e 12e
9 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (19e) 24e 9e
10 Koninklijke Liersche Sportkring 30 Lierre Lispersteenweg 1927-1928 (13e) 13e 2e
11 Royal Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 1928-1929 (12e) 15e 4e
12 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Uccle Stade du Parc Duden 1901-1902 (34e) 34e 6e
13 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur Stade du Pont d'Ougrée 1941-1942 (1re) 4e Division 1B : 1er
14 Royal White Star Athletic Club 47 Woluwe-Saint-Lambert rue de Kelle 1934-1935 (6e) 7e 10e

Localisations[modifier | modifier le code]

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec quatorze clubs engagés, 182 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ALO AND ANT BEE BOO CSB LAG LIE FCM OLY STA USG TIL WST
SC Eendracht Alost 0-0 3-2 3-2 7-3 2-0 0-0 7-1 6-1 2-3 3-1 3-1 1-2 3-2
R. SC Anderlechtois 2-1 1-1 1-2 2-3 2-2 0-5 6-2 4-0 1-2 3-1 2-1 3-1 1-2
R. Antwerp FC 4-1 1-1 0-3 5-0 2-0 5-1 1-1 5-1 2-0 2-1 3-3 1-3 6-1
R. Beerschot AC 3-0 0-1 1-1 10-1 2-0 1-2 3-1 2-5 2-1 4-1 3-1 5-0 3-1
K. Boom FC 0-0 2-2 0-4 1-3 4-4 2-6 3-4 1-4 2-7 2-6 0-5 0-4 3-3
R. CS Brugeois 1-1 3-3 1-0 0-1 0-2 1-0 0-1 0-1 2-2 0-1 1-0 1-3 1-1
ARA La Gantoise 1-2 0-2 1-2 1-0 2-0 5-0 0-2 2-0 1-3 2-1 4-0 3-2 2-1
K. Liersche SK 6-1 5-1 2-2 3-2 12-0 4-1 3-1 3-0 3-0 2-2 4-0 4-2 1-2
FC Malinois 1-2 4-0 2-2 3-8 3-2 2-3 3-1 2-0 4-4 4-0 5-3 1-1 5-0
R. Olympic CC 6-2 2-0 2-1 5-1 4-2 1-0 1-1 1-4 3-1 2-1 3-5 1-0 1-2
R. Standard CL 6-2 1-2 3-4 2-7 3-1 2-1 3-1 0-3 5-3 1-2 3-3 3-2 2-1
Union St-Gilloise SR 4-0 2-1 4-1 1-4 7-1 1-0 1-1 4-5 2-1 2-3 3-3 2-2 2-1
R. Tilleur FC 1-2 2-1 0-3 1-6 14-2 2-1 1-2 0-6 2-1 2-0 1-1 5-1 4-3
White Star AC 2-3 0-2 0-3 2-0 1-1 4-2 3-1 0-10 6-4 3-1 3-1 7-3 1-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. Liersche SK 39 26 18 3 5 92 41 +51
2 R. Beerschot AC T 35 26 17 1 8 78 38 +40
3 R. Antwerp FC 33 26 13 7 6 63 36 +27
4 R. Olympic Club Charleroi 33 26 15 3 8 60 47 +13
5 SC Eencracht Alost en augmentation 30 26 13 4 9 57 55 +2
6 R. SC Anderlechtois 27 26 11 5 10 44 44 0
7 R. Tilleur FC en augmentation 27 26 12 3 11 59 55 +4
8 ARA La Gantoise 27 26 12 3 11 46 39 +7
9 Union St-Gilloise SR 23 26 9 5 12 61 66 -5
10 R. FC Malinois 23 26 10 3 13 61 67 -6
11 R. White Star AC 23 26 10 3 13 52 67 -15
12 R. Standard CL 22 26 9 4 13 54 63 -9
13 R. CS Brugeois 13 26 4 5 17 24 49 -25
14 K. Boom FC 9 26 2 5 19 38 122 -84
Légende
  •      Champion de Belgique 1942
  • Abréviations

    T : Tenant du titre 1939
    en augmentation : nouveau venu depuis la saison précédente

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Albert De Cleyn (R. FC Malinois) avec 34 buts[2]. Déjà meilleur buteur la saison précédente, il est cette fois reconnu comme tel officiellement. Il est le 25e joueur belge sacré meilleur buteur de la plus haute division belge.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les 24 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 24 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Albert De Cleyn R. FC Malinois 34 25
2. Drapeau : Belgique Arthur Ceuleers R. Beerschot AC 32 26
3. Drapeau : Belgique Jan Goossens Olympic Club de Charleroi 30 26
4. Drapeau : Belgique Jos Danckaers K. Liersche SK 28 26
5. Drapeau : Belgique Arsène Vaillant R. White Star AC 22 21
=. Drapeau : Belgique Jules Van Craen K. Liersche SK 22 25
=. Drapeau : Pays-Bas Karel Voogt SC Eendracht Alost 22 26
8. Drapeau : Belgique Bernard Voorhoof K. Liersche SK 20 26
9. Drapeau : Belgique Jean Smets R. Tilleur FC 19 25
=. Drapeau : Belgique Gommaar Lodts R. Antwerp FC 19 26
11. Drapeau : Belgique Henri Isemborghs R. Beerschot AC 17 26
12. Drapeau : Belgique Herman Cop K. Boom FC 16 26
13. Drapeau : Belgique Jean Capelle R. Standard CL 15 20
=. Drapeau : Belgique Victor Putmans R. Standard CL 15 24
15. Drapeau : Belgique Jacques Van Caelenberghe Union Saint-Gilloise SR 14 19
16. Drapeau : Belgique Lodewijk Diricx Union Saint-Gilloise SR 13 25
=. Drapeau : Belgique François Winnepenninckx Union Saint-Gilloise SR 13 26
18. Drapeau : Belgique Alfons T'Kint SC Eendracht Alost 12 21
=. Drapeau : Belgique Désiré Van Den Audenaerde R. Antwerp FC 12 26
=. Drapeau : Belgique Jozef Wagner R. Antwerp FC 12 26
21. Drapeau : Belgique Raymond Braine R. Beerschot AC 11 19
=. Drapeau : Belgique Albert Laforge R. Tilleur FC 11 22
=. Drapeau : Belgique Albert Leemans R. FC Malinois 11 25
24. Drapeau : Belgique François De Wael R. SC Anderlechtois 10 23

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (8) Province de Brabant (3)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (3)
Drapeau de la province d’Anvers Province d'Anvers 5 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 3 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 1
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 1 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale 2 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Flag of Limburg (Belgium).svg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Pour cette saison de reprise, l'URBSFA décrète qu'aucun club n'est relégué à l'échelon inférieur. À l'inverse, deux clubs issu de Division 1 sont promus en Division d'Honneur pour la saison prochaine. Il s'agit de deux clubs bruxellois ayant déjà évolué au plus haut niveau par le passé, le R. Racing CB et le R. CS La Forestoise.

Débuts en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts officiels dans la plus haute division belge. Il est le 41e club différent à y apparaître.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1941-1942
Champion K. Liersche SK (2e titre)
Dauphin R. Beerschot AC
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur R. Racing CB
R. CS La Forestoise
Relégués en Division 1 aucun

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La fédération décide de ne réléguer aucune équipe à la fin de cette saison de reprise.
  2. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1941-42 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 26 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1941-1942 », sur Belgium Soccer History,‎ 2002 (consulté le 16 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]