Championnat de Belgique de football 1908-1909

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1908-1909

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UBSSA
Édition 14e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 4 octobre 1908
au 23 mai 1909
Participants 12
Matchs joués 132 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1re niveau
Niveau inférieur Séries régionales
Palmarès
Tenant du titre Racing CB
Promu(s) en début de saison 2:
Excelsior SC
RC de Gand
Vainqueur Union St-Gilloise
Relégué(s) 1:
RC de Gand
Buts 595 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Russie Vahram Kevorkian
Beerschot AC

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1908-1909 est la quatorzième saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ». Pour la première fois, elle oppose douze équipes en une poule unique.

Après avoir laissé le titre au Racing CB la saison précédente, l'Union Saint-Gilloise reprend sa place au sommet de la hiérarchie et décroche son cinquième titre sans subir la moindre défaite. Il devance assez largement le Daring Club de Bruxelles, deuxième et le FC Brugeois, un temps en tête du classement. Les « Racingmen », champions en titre, terminent seulement quatrième.

Les deux promus, l'Excelsior SC et le RC de Gand, connaissent des destins opposés. Les premiers parviennent à assurer rapidement leur maintien et terminent à une honorable septième place. Pour les seconds, la fin de saison est beaucoup plus difficile et après une succession de défaites, le club gantois se retrouve dernier et relégué. Il est le premier « club-ascenseur » dans le sens monter en Division d'Honneur et redescendre la saison suivante.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Douze clubs prennent part à la compétition, c'est deux de plus que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1908-1909 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat.[note 2] Ville Terrain[note 3] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Antwerp Football Club 1 Anvers Broodstraat 1901-1902 (8e) 13e 6e
2 Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (2e) 8e 4e
3 Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges près de la Smedenpoort 1899-1900 (10e) 10e 10e
4 Football Club Brugeois 3 Bruges Het Ratteplein 1898-1899 (11e) 12e 3e
5 Daring Club de Bruxelles 2 Molenbeek chaussée de Jette, 501 1903-1904 (6e) 6e 5e
6 Excelsior Sports Club de Bruxelles 20 Forest rue de la Société 1908-1909 (1re) 1re Division 1 : 1er
7 Léopold Club de Bruxelles 5 Uccle Parc Brugmann 1895-1896 (14e) 14e 9e
8 Racing Club de Bruxelles 6[note 4] Uccle Vivier d'Oie 1895-1896 (14e) 14e 1er
9 Sporting Club Courtraisien 19 Courtrai ? 1906-1907 (3e) 3e 8e
10 Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1908-1909 (1re) 1re Division 1 : 2e
11 Football Club Liégeois 4 Cointe Plaine du Champ d'Oiseaux 1895-1896 (14e) 14e 7e
12 Union Saint-Gilloise 10 Uccle rue de Forest (actuelle rue J. Bens) 1901-1902 (8e) 8e 2e

Localisations[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 5 cercles bruxellois sont :
(10) Racing CB
(23) Léopold CB
Union SG
Daring CB
Excelsior SC

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Deux clubs se détachent rapidement en tête du championnat, le FC Brugeois et l'Union Saint-Gilloise. Durant le premier tour, les Unionistes perdent trois points consécutifs à autant de matches nul en déplacement (au Racing CB, au Daring CB et au FC Brugeois). De leur côté, les brugeois ne perdent que deux points, suite à deux nuls à domicile (contre l'Union et le Daring CB). Ils bénéficient également de deux victoires par forfait contre le FC Liégeois et l'Antwerp et sont premiers après le premier tour avec 20 points sur 22 possibles, soit un de plus que l'Union. Le Daring complète le podium avec 15 points.

En bas de tableau, le FC Liégeois vit un début de saison catastrophique avec cinq lourdes défaites consécutives. Il remporte son premier match contre le CS Brugeois (2-0) puis s'impose au Léopold CB (1-4), à qui ils laisse la dernière place. Juste devant ces deux clubs on retrouve les promus du RC de Gand avec six points.

Second tour[modifier | modifier le code]

Le second tour donne lieu à plusieurs retournements de situation aux deux extrémités du classement. L'Union remporte ses onze matches et décroche le titre haut la main. Le FC Brugeois s'écroule et ne récolte que treize points, ce dont profite le Daring CB pour lui ravir la deuxième place sur le fil.

Dans la lutte pour le maintien, on assiste également à la chute du Racing de Gand. Le promu ne réalise que deux matches nul sur le second tour, au premier et au dernier match, en inscrivant à peine deux buts pour 45 concédés. Le FC Liégeois dépasse rapidement les gantois puis marque le pas, tandis que le Léopold CB n'assure son maintien qu'en fin de saison, récoltant 6 points sur 10 lors des cinq dernières rencontres. Promu douze mois plus tôt, le Racing quitte directement la Division d'Honneur.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec douze clubs engagés, 132 matches sont au programme de la saison[1]. Six rencontres ne sont pas disputées et l'équipe perdante est sanctionnée d'une défaite par forfait. Le FC Brugeois bénéficie ainsi de deux victoires sur « tapis vert » mais perd une rencontre car il ne se déplace pas au FC Liégeois. Le club liégeois quant à lui bénéficie donc d'une victoire par forfait mais perd deux rencontres pour ne pas s'être déplacé, dont une au FC Brugeois.


Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ANT BEE CSB FCB COU DAR EXC LEO RAC USG RCG FCL
Antwerp FC 2-0 5-3 2-1 4-0 1-3 1-3 5-0 0-2 1-3 9-0 6-1
Beerschot AC 2-1 1-3 2-2 7-2 3-4 6-1 5-1 1-0 0-1 0-2 16-0
CS Brugeois 3-1 8-1 2-4 9-0 1-4 0-2 4-2 1-4 1-3 5-0 5-0
FC Brugeois 5-0F 2-1 3-0 11-0 2-2 4-0 3-0 2-1 1-1 4-0 5-0F
SC Courtraisien 2-2 2-3 2-1 1-3 0-5F 1-0 3-3 0-8 0-4 2-0 5-0
Daring CB 4-1 1-1 3-1 3-0 4-2 6-2 1-0 1-2 3-3 6-1 2-0
Excelsior SC 0-1 1-1 2-4 0-2 5-0F 1-1 5-0 2-1 2-3 4-1 5-1
Léopold CB 5-2 2-4 0-3 1-3 5-1 2-3 2-2 2-2 1-7 1-1 0-1
Racing CB 6-0 4-1 1-0 0-4 6-0 2-1 0-1 4-0 0-0 2-0 4-0
Union Saint-Gilloise 11-0 5-2 4-0 5-0 4-0 1-0 4-0 8-0 5-0 10-1 5-0F
RC de Gand 1-3 1-3 1-3 0-2 1-1 0-3 1-1 2-2 0-5 0-6 6-0
FC Liégeois 2-1 0-2 2-0 5-0F 1-3 1-3 0-2 1-1 0-5 1-8 6-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
  • 5-0F = Forfait, score de forfait infligé car l'équipe décrétée perdante ne s'est pas déplacée ou ne s'est pas présentée.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 UNION SAINT-GILLOISE 41 22 19 3 0 101 13 +88
2 Daring CB 34 22 15 4 3 63 27 +36
3 FC Brugeois 33 22 15 3 4 63 26 +37
4 Racing CB T 30 22 14 2 6 59 21 +38
5 Beerschot AC 23 22 10 3 9 64 46 +18
6 CS Brugeois 22 22 11 0 11 54 45 +9
7 Excelsior SC en augmentation 22 22 9 4 9 41 41 0
8 Antwerp FC 15 22 7 1 14 48 56 -8
9 SC Courtraisien 13 22 5 3 14 27 86 -59
10 FC Liégeois 11 22 5 1 16 22 84 -62
11 Léopold CB 10 22 2 6 14 30 70 -40
12 RC de Gand en augmentation 8 22 2 4 16 20 80 -60
Légende

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Russie Vahram Kevorkian (Beerschot AC) avec 30 buts[2]. Il est né en Arménie, à l'époque une province de l'Empire russe dont il a la nationalité. Il est le cinquième joueur étranger à terminer meilleur buteur et le dernier avant la saison 1966-1967.

« Division 2 »[modifier | modifier le code]

Comme lors des saisons précédentes, une compétition est organisée pour les équipes réserves et quelques clubs débutants, sous l'appellation « Division 2 ». Elle oppose cette année 37 équipes, réparties en cinq groupes géographiques, avec pour la première fois des équipes de la province de Hainaut. Les deux premiers de chaque groupe, sauf le Hainaut dont seul le premier se qualifie, se rencontrent ensuite dans une poule finale, qui porte le nom de « Division 1 ».

C'est la dernière saison qu'une telle compétition est organisée. Avec la création d'une seconde division nationale la saison prochaine, les équipes championnes régionales joueront un tour final national pour déterminer le ou les clubs promus vers celle-ci. Quant aux équipes réserves, un championnat spécifique est également créé, dont le classement n'a pas d'importance, les équipes participantes étant toujours liées à la division dans laquelle évolue l'équipe première.

Groupe Anvers[modifier | modifier le code]

Huit équipes sont engagées dans la compétition, six de la ville d'Anvers et deux de Malines. Les réserves de l'Antwerp et du Beerschot sont devancées par les clubs aspirants. Le groupe est remporté par le RC Malines, qui remporte tous ses matches se qualifie pour la « Division 1 » en compagnie de l'AS Anvers-Borgerhout. Le FC Malinois échoue à nouveau à la troisième place, juste devant les deux équipes réserves. L'Antwerp Football Alliance, vainqueur du groupe la saison précédente, ne remporte qu'un match et termine dernier, derrière les nouveaux venus de l'Antwerpsche VV et les habitués du CS Anversois.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 RC Malines 28 14 14 0 0 73 14 +59
2 AS Anvers-Borgerhout 23 14 11 1 2 49 14 +35
3 FC Malinois 20 14 10 0 4 57 23 +34
4 Rés. Beerschot AC 12 14 6 0 8 35 37 -2
5 Rés. Antwerp FC 12 14 5 2 7 26 43 -17
6 CS Anversois 7 14 3 1 10 12 55 -43
7 Antwerpsche VV 6 14 3 0 11 37 57 -20
8 Antwerp Football Alliance 2 14 1 0 13 14 63 -49

Groupe Brabant[modifier | modifier le code]

Les cinq équipes bruxelloises engagées en Division d'Honneur inscrivent leur équipe réserve. Deux anciens pensionnaires du championnat participent également à la compétition, l'Olympia Club de Bruxelles et l'Athletic & Running Club de Bruxelles. Ce dernier remporte d'ailleurs le groupe, devant la réserve du Daring CB. le podium est complété par le Stade Louvaniste, qui devance de deux points Uccle Sport. Le dixième et dernier club est le Scaring FC Ensival, bon dernier.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Athletic & Running CB 32 18 15 2 1 71 19 +52
2 Rés. Daring CB 29 18 14 1 3 61 28 +33
3 Stade Louvaniste 24 18 10 4 4 55 30 +25
4 Uccle Sport 22 18 9 4 5 48 28 +20
5 Rés. Union St-Gilloise 19 18 9 1 8 34 45 -11
6 Olympia CB 16 18 7 2 9 33 45 -12
7 Rés. Racing CB 15 18 7 1 10 54 64 -10
8 Rés. Léopold CB 10 18 4 2 12 35 60 -25
9 Rés. Excelsior SC 9 18 3 3 12 32 58 -26
10 Scaring FC Ensival 4 18 2 0 16 20 71 -51

Groupe Flandres[modifier | modifier le code]

Cette saison, sept équipes s'affrontent dans ce groupe. En plus des quatre équipes réserves des clubs de Division d'Honneur, on retrouve deux clubs gantois ayant déjà participé à la « Division 2 », l'AA La Gantoise et le FC Eendracht Gent. Un club de la ville de Roulers, l'US Roularienne, participe pour la première fois à la compétition.

La Gantoise et la réserve du FC Brugeois dominent la compétition et se qualifient assez facilement pour la « Division 1 ».

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 AA La Gantoise 23 12 11 1 0 77 12 +65
2 Rés. FC Brugeois 18 12 7 4 1 31 12 +19
3 Rés. CS Brugeois 11 12 4 3 5 44 34 +10
4 FC Eendracht Gent 9 12 4 1 7 26 33 -7
5 Rés. RC de Gand 8 12 3 2 7 24 43 -19
6 Rés. SC Courtraisien 8 12 3 2 7 23 55 -32
7 US Roularienne 7 12 2 3 7 17 53 -36

Groupe Hainaut[modifier | modifier le code]

Pour la première fois depuis la création de la « Division 2 », un groupe oppose les équipes de la province de Hainaut. Parmi les quatre clubs engagés, seul le premier est qualifié pour le tour final. Le classement retrouvé est incomplet mais la qualification du CS Montois est certaine. Le match « oublié » face au Stade Montois s'est certainement terminé sur une victoire du CS Montois ou un partage entre les deux équipes. À côté des deux clubs montois, on retrouve le Charleroi Sporting Club et l'Union Sportive Tournaisienne.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 CS Montois 8 5 4 0 1 20 9 +11
2 Charleroi SC 8 6 4 0 2 19 10 +9
3 US Tournaisienne 4 5 2 0 3 11 19 -8
4 Stade Montois 0 4 0 0 4 9 21 -12

Groupe Liège[modifier | modifier le code]

Huit équipes de la province de Liège prennent part à la compétition. Parmi elles, le Dolhain FC y apparaît pour la première fois. Comme la saison précédente, on retrouve le Standard FC Liégeois en tête, qui ne concède qu'un partage sur l'ensemble du championnat. Il devance cette fois le SC Theux, qualifié de justesse avec un point d'avance sur le CS Verviétois. Les autres clubs participant, le Tilleur FC, le FC Bressoux et le Skill FC Val Saint-Lambert sont rapidement distancés et ne se mêlent pas à la lutte pour les deux places qualificatives. Enfin, la réserve du FC Liégeois déclare forfait pour toutes ses rencontres.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Standard FC Liégeois 27 14 13 1 0 80 9 +71
2 SC Theux 21 14 9 3 2 52 20 +32
3 CS Verviétois 20 14 10 0 4 56 35 +21
4 Tilleur FC 17 14 8 1 5 52 35 +17
5 FC Bressoux 14 14 7 0 7 47 47 0
6 Skill FC Val St-Lambert 8 14 4 0 10 25 58 -33
7 Dolhain FC 6 14 3 0 11 14 55 -41
8 Rés. FC Liégeois 0 14 0 0 14 0 70 -70

« Division 1 »[modifier | modifier le code]

Les neuf clubs qualifiés disputent le tour final dont le premier est promu en Division d'Honneur. Malgré le plus grand nombre d'équipes engagées, le championnat reprend la forme d'une compétition par matches aller/retour. Cinq équipes se détachent assez rapidement dans la lutte pour le titre. Au fil des matches, la situation se décante et des clubs lâchent prise avec le sommet du classement. En fin de saison, le titre de champion de « Division 1 » revient au Standard FC Liégeois. Il est donc promu en Division d'Honneur où il rejoint le FC Liégeois, présent depuis la première édition du championnat.

C'est la dernière année que cette compétition est organisée suite à la création d'un second niveau national à partir de la saison prochaine. Le Standard est donc le dernier club promu directement parmi l'élite sans passer par une autre division nationale. Dix clubs engagés cette saison en « Division 2 » seront, avec le RC de Gand, les onze clubs fondateurs de la Promotion.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 STANDARD FC LIEGEOIS 26 16 12 2 2 46 16 +30
2 Rés. Daring CB 24 16 11 2 3 49 25 +24
3 RC Malines 22 16 10 2 4 52 26 +26
4 Rés. FC Brugeois 21 16 10 1 5 49 27 +22
5 AA La Gantoise 21 16 10 1 5 41 27 +14
6 Athletic & Running CB 11 16 5 1 10 34 38 -4
7 SC Theux 9 16 4 1 11 29 49 -20
8 AS Anvers-Borgerhout 8 16 3 2 11 31 51 -20
9 CS Montois 2 16 0 2 14 7 76 -69

En fin de saison, l'Athletic & Running Club de Bruxelles arrête sa section football et quitte donc l'Union Belge.

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (6) Province de Brabant (5)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (1)
Drapeau de la province d’Anvers Province d'Anvers 2 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 5 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 3 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 1
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Flag of Limburg (Belgium).svg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Deux nouveaux clubs sont admis en Division d'Honneur par rapport à la saison précédente. Pour le RC de Gand, c'est un retour au plus haut niveau après neuf saisons d'absence. Classé dernier, le club gantois est directement relégué en fin de saison.

L'autre club promu, l'Excelsior SC de Bruxelles, effectue ses débuts en championnat national.

Débuts en séries nationales[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts en séries nationales. Il est le 21e club différent à y apparaître:

Création d'un deuxième niveau national[modifier | modifier le code]

À partir de la saison prochaine, la fédération belge crée une seconde division nationale, baptisée « Promotion » (« Bevordering » en néerlandais). Onze clubs sont choisis comme « fondateurs » de ce second niveau, en fonction de leurs résultats sportifs en Division d'Honneur ou en « Division 2 » et des demandes faites à la fédération. Celle-ci essaie également d'équilibrer les clubs présents en fonction des différentes provinces.

Ces onze clubs sont les suivants :

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1908-1909
Champion Union Saint-Gilloise (5e titre)
Dauphin Daring Club de Bruxelles
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur Standard FC Liégeois
Relégués en Promotion RC de Gand

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  3. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations. La terminologie « stade » ne devient usuelle que plusieurs années plus tard.
  4. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1908-09 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 21 août 2014)
  2. (en) « Topscorers in Belgium 1895-2001 », sur Belgium Soccer History,‎ circa 2001 (consulté le 15 avril 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]