Alfred Reynolds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Reynolds (Reinhold Alfréd), né le 13 décembre 1907 à Budapest, en Hongrie et mort en 1993 à Londres, était un romancier, essayiste anglais et un poète d'expression hongroise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la capitale hongroise, il était l'ami d'adolescence des poètes hongrois Miklós Radnóti et István Vass. Fondant en 1932 un virtuel parti trotskiste hongrois dont il fut le secrétaire général et en même temps l'unique membre, il a dû quitter la Hongrie dans un délai de vingt-quatre heures, sous la pression des autorités de l'époque. À la suite d'un court séjour à Vienne, il s'établit à Londres en 1936. Après la prise du pouvoir nazi en Allemagne, il s'engage dans l'armée anglaise. À partir de 1945, Reynolds participe à la dénazification. Après la guerre, il a fondé le groupement spirituel The Bridge incluant Colin Wilson, Nicolas Walter (en) (1934-2000), Bill Hopkins (1928), Stuart Holroyd (en) (1933) qui initiaient le mouvement The Angry Young Men (Les Jeunes en colère) dans la littérature anglophone moderne. En tant que poète magyarophone, Alfred Reynolds est redécouvert pour l'histoire de la littérature hongroise par François Bréda en 1980 à Cluj-Napoca, en Roumanie, où celui-ci retrouve chez un bouquiniste un des exemplaires du volume de poésies de Reynolds, édité en 1932 à Budapest et imprimé en cent exemplaires. En 1987, Reynolds rencontre plusieurs fois Bréda à Paris. En 1993, sur l'invitation de celui-ci et du poète hongrois Géza Szőcs, il se rend à Cluj-Napoca, en Roumanie, où l'écrivain âgé de quatre-vingt-six ans est accueilli avec enthousiasme et vénération dans les milieux littéraires.

Les ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Reinhold Alfréd, Első és utolsó lírai kötete (Le premier et le dernier Livre Lyrique d'Alfréd Reinhold). Névtelen Jegyző Kiadása, Budapest, 1932. (hu)
  • Alfred Reynolds, The Hidden Years.Introduction by Colin Wilson.Cambridge International Publishers, Londres,1981.
  • Alfred Reynolds, Pilate's Question. Twenty years of articles, essays and sketches (1950-1970). Cambridge International Publishers, Londres, 1982.
  • Alfred Reynolds, Jesus Versus Christianity. Open Gate Press, 393 p., 1988, 1993.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bréda Ferenc, "Jószerencsét", fátum-úr…(Kicsoda ön, Reinhold Alfréd ?!…) ("Bonne fortune", Monsieur Fatum…(Qui êtes-vous, Alfréd Reinhold ?!…). In : Igazság. Le supplément littéraire Fellegvár, numéro 83, Cluj-Napoca, le 4 octobre 1980. (Cf. Volt egyszer egy Fellegvár. Anthologie établie par Gábor Martos. Erdélyi Híradó Könyv- és Lapkiadó, 1994, Cluj-Napoca, p. 78., p. 100.)
  • Szőcs Géza, Reinholdról (À propos de Reinhold). In : Igazság. Le supplément littéraire Fellegvár, numéro 83, Cluj-Napoca,le 4 octobre 1980. (Cf. Volt egyszer egy Fellegvár. Anthologie établie par Gábor Martos. Erdélyi Híradó Könyv- és Lapkiadó, 1994, Cluj-Napoca, p. 78., p. 100.)
  • Bréda Ferenc, Eső a Fellegváron avagy Reinhold Alfréd első útja Kolozsvárra (Pluie sur la Cité des Nuages ou bien le premier voyage d'Alfréd Reinhold à Cluj-Napoca/Kolozsvár). In : Helikon, Cluj-Napoca, 24/ 1993, p. 6.
  • Szőcs Géza, Kicsoda ön, Reinhold Alfréd ? (Qui êtes-vous, Alfréd Reinhold ?) In : Helikon, Cluj-Napoca, 24/ 1993, p. 6.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Reinhold Alfréd, Első és utolsó lírai kötete (Le premier et le dernier Livre Lyrique d'Alfréd Reinhold). Névtelen Jegyző Kiadása, Budapest, 1932. (hu) , photocopie [1]