Kálmán Kalocsay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kalman.
Dans le nom hongrois Kalocsay Kálmán, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Kálmán Kalocsay, où le prénom précède le nom.

Kálmán Kalocsay

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Kálmán Kalocsay.

Nom de naissance Kalocsay Kálmán
Naissance 6 octobre 1891
à Abaújszántó (Autriche-Hongrie)
Décès 27 février 1976 (à 84 ans)
à Budapest (Hongrie)
Langue d'écriture Espéranto
Mouvement École de Budapest
Genres Poésie

Œuvres principales

  • Mondo kaj Koro (1867)
  • Streĉita Kordo
  • Rimportretoj (1876)
  • Parnasa Gvidlibro (1879)
  • Lingvo Stilo Formo (1885)
  • Enciklopedio de Esperanto (1880)

Kálmán Kalocsay (1891-1976), en hongrois Kalocsay Kálmán [ˈkɒloʧai ˈkaːlmaːn], était un poète, rédacteur et traducteur en espéranto, dont il a beaucoup influencé l'évolution de la littérature. Il a contribué à la réalisation de l'Encyclopédie de l'espéranto. Son nom est souvent abrégé en Kolomano, en espéranto.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kalocsay avait étudié la médecine, puis devint chef du service de chirurgie d'un grand hôpital de Budapest. Adolescent, il apprit à la fois l'espéranto et l'ido, mais il préféra le premier car il y vit un plus grand potentiel littéraire.

En 1921 fut édité son premier volume de poésie originale en espéranto, Mondo kaj Koro (un monde et un cœur). Une décennie plus tard fut éditée son anthologie Une corde tendue, considérée comme l'une des plus remarquables compilations de poèmes originaux en espéranto. Apparut aussi Rimportretoj (portraits de rimes), des poèmes de forme circulaire (calligrammes) au sujet de plusieurs personnalités importantes à l'époque.

De nombreuses personnes pensent qu'il a aussi été l'auteur de Sekretaj Sonetoj (sonnets secrets), ensemble de sonnets érotiques publiés sous le pseudonyme « Peter Peneter ».

Kalocsay guida la littérature en espéranto par la revue et la maison d'édition éponymes Literatura Mondo (le monde littéraire). Ce groupe d'écrivains, unis autour de la revue pendant les années 1930 et 40, avait pour nom la Budapeŝta Skolo, l'école de Budapest.

Les œuvres de Kalocsay au sujet de la littérature et de la linguistique incluent la Plena Gramatiko de Esperanto (grammaire complète de l'espéranto) et le Parnasa Gvidlibro (guide parnassien), ouvrages élaborés avec Gaston Waringhien, ainsi que le Lingvo Stilo Formo (une langue, un style, une forme) au sujet du style en poésie.

Kolocsay est l'auteur de nombreuses traductions en espéranto, dont celle de l'Ode à la joie de Schiller (poème mis en musique par Beethoven dans sa IXème symphonie qui fut plus tard adoptée, dans une version abrégée et sur des paroles simplifiées, comme Hymne européen).

Kalocsay s'est occupé de l'Encyclopédie de l'espéranto en deux volumes.

De nombreux auteurs se sont intéressés à Kalocsay, et ses écrits non encore publiés sont maintenant gérés par Ada CSISZÁR.

Plaque de Kálmán Kalocsay (Budapest)

Poésie originale en espéranto[modifier | modifier le code]

  • Mondo kaj Koro, 1921
  • Streĉita Kordo
  • Rimportretoj
  • Izolo
  • Dekdu poetoj (douze poèmes), 1934

Œuvres traduites en espéranto par Kálmán Kalocsay[modifier | modifier le code]

Œuvres sur les langues[modifier | modifier le code]

  • DOMFABRIKO : 6000 frazeologiaj esprimoj hungaraj-Esperantaj (en collaboration avec Ada CSISZÁR, 1975;
  • Lingvo Stilo Formo, études

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur Kalocsay[modifier | modifier le code]

Textes[modifier | modifier le code]