Imre Madách

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Imre Madách

Description de cette image, également commentée ci-après

Imre Madách

Activités homme de lettre, avocat, homme politique
Naissance 20 janvier 1823, Alsósztregova, Hongrie, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Décès 5 octobre 1864, Alsósztregova, Hongrie, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Langue d'écriture Hongrois
Genres drame, poésie, théâtre ános Arany

Imre Madách de Sztregova et Kelecsény [mɒdaːtʃ] (sztregovai és kiskelecsényi Madách Imre en hongrois), né le 20 janvier 1823[1] à Alsósztregova (aujourd'hui en Slovaquie) et mort dans la même ville le 5 octobre 1864, est un écrivain, poète et dramaturge hongrois. Membre de l'Académie hongroise des sciences. Il est essentiellement connu pour son oeuvre La Tragédie de l'homme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aîné d'une fratrie de cinq enfants, Imre Madách est le fils du docteur Imre Madách (1781–1834), chambellan impérial et royal, et de Anna Majthényi (1789–1885). La famille Madách remonte au XIIIe siècle, époque à laquelle elle reçoit du roi Béla IV de Hongrie des terres dans le comté de Zólyom. En possession du village de Sztregova à partir de 1430.
Madách étudie à l'école Piariste de Vác en 1829. Il entre ensuite à l'Université de Pest à partir de 1837 et en sort avocat en 1842. Fonctionnaire, il est arrêté à la fin de la Révolution hongroise de 1848 et mis en détention pour avoir caché un révolutionnaire. Il passe les années suivantes retiré dans sa propriété et s'occupe de littérature. Il est membre du parlement en 1860.

La Tragédie de l'homme, influencée par le Faust de Goethe et terminée en 1860, sera traduite en plus de dix-huit langues. Membre de l'Académie hongroise des sciences en 1863, il décède un an plus tard dans son village natal.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mária királynő (La reine Marie) - 1840–1855
  • Férfi és nő (L'Homme et la Femme) - 1843
  • Vadrózsák (La Rose sauvage) - 1844
  • A civilizátor (Le Civilisateur) - 1859
  • Az ember tragédiája (La Tragédie de l'homme) - 1860
  • Mózes (Moïse) - 1861

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Statue sur la place du Mémorial national de Szeged
  • Statue de marbre blanc dans le hall du Théâtre National de Budapest
  • Bronze en pied dans la ville de Balassagyarmat
  • Le Madách Színház, théâtre du Budapest
  • Buste dans la Commission académique de Miskolc (MAB)
  • Ancien cercle littéraire et artistique de Budapest

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) « A rossz születési dátum » (version du 11 décembre 2009 sur l'Internet Archive), sur Temesvári Pelbárt Ferences Gimnázium [« La mauvaise date de naissance »]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]