Lőrinc Szabó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Szabó.
Rippl-szabo.jpg


Lőrinc Szabó de Gáborján est un poète et traducteur hongrois né à Miskolc le 31 mars 1900 et mort à Budapest le 3 octobre 1957.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lőrinc Szabó est né à Miskolc d'un père mécanicien, Lőrinc Szabó sr., et de Ilona Panyiczky. Sa famille déménage à Balassagyarmat alors qu'il avait trois ans. Il alla à l'école à Balassagyarmat ainsi qu'à Debrecen. Il poursuivit ses études à l'université de Budapest, où il se lia d'amitié avec Mihály Babits. Il ne termina pas ses études, et au lieu de cela, commença à travailler pour la revue littéraire Az Est en 1921. Peu de temps après, il épousa Klára Mikes, la fille de Lajos Mikes. Il fit ce travail jusqu'en 1944. De 1927 à 1928, il fut fondateur et éditeur du périodique Pandora.

Ses premiers poèmes publiés apparaissent dans les années 1920 dans Nyugat ("l'Ouest"). Son premier recueil de poésie est publié en 1922 sous le titre Föld, erdő, Isten (Terre, Forêt, Dieu), et reçoit un franc succès. Il obtient le Baumgartner Award en 1932, 1937 et 1943. En tant que traducteur, il a traduit quelques œuvres de Shakespeare (Timon of Athens en 1935, As You Like It en 1938, Macbeth en 1939, Troilus and Cressida en 1948), Les Fleurs du mal de Baudelaire (à l'aide de Babits et Árpád Tóth), le Grand Testament de François Villon, L'École des femmes de Molière, Les Souffrances du jeune Werther de Goethe, ainsi que des œuvres de Verlaine, Tiouttchev, Pouchkine et Krylov.

Il combattit pendant la Seconde Guerre mondiale, rencontra Gyula Gömbös, et lors d'un congrès littéraire à Lillafüred, il souligna la beauté de la poésie guerrière. À cause de cela, il fut oublié de la vie littéraire après la guerre, et ne put publier que des traductions. Son importance ne fut découverte que peu de temps avant sa mort, lorsqu'il reçut le prix Kossuth, en 1957. Il est mort d'un arrêt cardiaque.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Föld, erdő, Isten (Terre, Forêt, Dieu, 1922)
  • Kalibán (Caliban, 1923)
  • Fény, fény, fény (Lumière, Lumière, Lumière, 1926)
  • A Sátán műremekei (Masterpieces of Satan, 1926)
  • Te meg a világ (You and the World, 1932)
  • Különbéke (Separate Peace, 1936)
  • Harc az ünnepért (Fight for the Holiday, 1938)
  • Régen és most (Then and Now, 1943)
  • Tücsökzene' (Cricket Song, 1947)
  • A huszonhatodik év (The 26th Year, 1957)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]