Mór Jókai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Jókai Mór, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Mór Jókai où le prénom précède le nom.

Mór Jókai

Description de l'image  Mór Jókai.jpg.
Naissance
Komárom
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Décès
Budapest
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Langue d'écriture Hongrois
Genres Roman

Œuvres principales

Az arany ember

Mór Jókai ([ˈmoːɾ], [ˈjoːkɒi]), né le à Komárom et décédé le à Budapest, est un écrivain hongrois, romancier et dramaturge. Auteur très prolifique (plus de 200 romans), il mêle un sens du romanesque et de l'humour à des descriptions précises, une imagination abondante et un goût pour l'exotisme. Son roman le plus célèbre est Az arany ember (L'Homme en or) et il est reconnu comme l'un des plus grands romanciers hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit et une brève carrière d'avocat, il se lance dans la littérature, encouragé par son ami Sándor Petőfi. Il se marie avec la célèbre actrice Róza Laborfalvi (1817-1886). Il participe à la Révolution hongroise de 1848 et doit vivre ensuite semi-clandestinement pendant quatorze ans, écrivant ses romans sous un pseudonyme. Après le Compromis austro-hongrois de 1867, il fait son retour dans la vie politique et siège en tant que député pendant de nombreuses années. En 1894, le pays tout entier célèbre son jubilé littéraire. Il est enterré au cimetière national de Fiumei út.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Jours de semaine (Hétköznapok, 1846)
  • Scènes de batailles et de révolution (Forradalmi és csataképek, 1850)
  • L'Âge d'or de Transylvanie (Erdély aranykora, 1852)
  • Les Turcs en Hongrie (Török világ Magyarországon, 1852)
  • Le Nabab hongrois (Egy magyar nábob, 1853)
  • Le Déclin des janissaires (Janicsárok végnapja, 1854)
  • Zoltán Kárpáthy (Kárpáthy Zoltán, 1854)
  • Jour de tristesse (Szomorú napok, 1856)
  • Le Nouveau Seigneur (Az új földesúr, 1863)
  • Les Trois Fils de Cœur-de-Pierre (A kőszívű ember fiai, 1869)
  • Les Diamants noirs (Fekete gyémántok, 1870)
  • L'Homme en or (Az arany ember, 1872)
  • Le Roman du siècle futur (A jövő század regénye, 1872 - roman précurseur de la science-fiction)
  • Ráby le prisonnier (Rab Ráby, 1879)
  • La Dame aux yeux de la mer (A tengerszemű hölgy, 1890)
  • La Rose jaune (Sárga rózsa, 1893)

Références, sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :