Égyptien démotique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'égyptologie. Pour la forme du grec moderne, voir Grec démotique.
Égyptien démotique
Période du VIIe siècle avant notre ère au Ve siècle de notre ère.
Langues filles copte
Pays Égypte
Typologie flexionnelle, VSO
Classification par famille
Codes de langue
Codes génériques, correspondant à l'égyptien ancien.
ISO 639-2 egy
ISO 639-3 egy
IETF egy
Démotique
Image illustrative de l'article Égyptien démotique
Écriture démotique, pierre de Rosette.
Caractéristiques
Type Abjad
Langue(s) Démotique (égyptien ancien)
Historique
Époque du VIIe siècle av. J.-C. au Ve siècle ap. J.-C.
Système(s) parent(s) Hiératique

 Démotique

Système(s) dérivé(s) copte, méroïtique, ancien nubien
Codage
ISO 15924 Egyd

Le terme démotique (du grec δημοτικά / dêmotiká « populaire »), désigne, dans le contexte de l'égyptologie, tout à la fois un type d'écriture et l'état de la langue égyptienne qu'elle note, par opposition à l'écriture hiératique et celle des hiéroglyphes.

L'écriture démotique s'est constituée à l'époque saïte. La plus ancienne attestation actuellement connue date de Psammétique Ier. Le démotique est une simplification de l'hiératique, lui-même simplification des hiéroglyphes. La mise en place de cette écriture s'inscrit probablement dans le cadre de la vaste politique de réformes administratives entreprise par les pharaons de la XXVIe dynastie. Le nombre sans cesse croissant des documents produits par les scribes réclamait une écriture encore plus cursive et plus rapide que l'hiératique. Parti de Saïs, le démotique s'étendit à toute l'Égypte. L'hiératique perdit alors son rôle administratif et fut cantonné aux documents religieux, d'où son nom.

Le démotique est, avec le grec et les hiéroglyphes, l'une des trois écritures utilisées sur la célèbre pierre de Rosette, l'inscription d'époque ptolémaïque qui a permis à Champollion d'effectuer le déchiffrement des hiéroglyphes.

L'alphabet copte, créé à partir du grec oncial, a utilisé plusieurs signes démotiques pour élargir son éventail de lettres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Héros, magiciens et sages oubliés de l'Égypte ancienne, textes réunis, traduits et présentés par Damien Agut et Michel Chauveau, Les Belles Lettres, 2011.
  • Johnson, Janet H. (1986). Thus Wrote 'Onchsheshonqy: An Introductory Grammar of Demotic. Studies in Ancient Oriental Civilization, No. 45. Chicago: The Oriental Institute.

Articles connexes[modifier | modifier le code]