Alphabet ouïghour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alphabet ouïghour
Image illustrative de l'article Alphabet ouïghour
Exemple d'écriture
Caractéristiques
Type Abjad/Alphabet
Langue(s) Vieux-turc
Historique
Époque env. 700 à 1800
Système(s) parent(s) Hiéroglyphe égyptien

 Protosinaïtique
  Phénicien
   Araméen
    Syriaque
     Sogdien
      Alphabet ouïghour

Système(s) dérivé(s) Mongol, Mandchou

L'alphabet ouïghour a été utilisé pour écrire le vieux-ouïghour, une variété de vieux-turc parlée à Tourfan et qui est l'ancêtre du Yugur occidental. Le terme de « vieux-ouïghour » utilisé pour cet alphabet est trompeur car les Ouïghours de Mongolie utilisaient déjà l'alphabet de l'Orkhon, une écriture qui ressemblait à des runes et car ils n'ont adopté cette écriture utilisée par les autochtones que lorsqu'ils sont arrivés à Tourfan en 840[1]. C'était une adaptation de l'alphabet sogdien utilisé pour les textes bouddhistes, manichéens et chrétiens pendant 700 à 800 ans à Tourfan. Cependant, contrairement au sogdien, l'écriture ne se fait plus horizontalement et de droite à gauche mais verticalement et de gauche à droite[2]. Parallèlement, l'ouïghour était aussi écrit avec l'alphabet syriaque pour les documents chrétiens[2]. Les derniers manuscrits connus datent du XVIIIe siècle. Il a servi de base aux alphabets mongol et mandchou.

Encore davantage que dans l'écriture sogdienne, le vieux-ouighour a tendance à représenter les voyelles longues mais aussi les courtes par des matres lectionis. En fait, la pratique de ne pas écrire les voyelles courtes a pratiquement complètement été abandonnée dans le ouïghour[3]. Donc, bien que dérivant d'un abjad, l'écriture ouïghoure peut être considérée comme ayant pratiquement complètement évolué vers un alphabet[4].

À partir du Xe siècle, l'écriture ouïghoure arabisée commence à être utilisée à sa place.

Uighur vert.gif
Inscription en vieux-ouïghour sur un mur intérieur de la terrasse des nuages à Juyongguan.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sinor, D. (1998), "Chapter 13 - Language situation and scripts", in Bosworth, C.E., History of Civilisations of Central Asia, 4 part II, UNESCO Publishing, p. 333, ISBN 81-208-1596-3
  2. a et b (en) L'alphabet vieux-ouïghour sur Omniglott.
  3. Clauson, Gerard. 2002. Studies in Turkic and Mongolic linguistics. P.110-111.
  4. Houston, Stephen D. 2004. The first writing: script invention as history and process. P.59