Le projet « langues » lié à ce portail

Portail:Écriture

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


PORTAIL
Linguistique
  PORTAIL
Langues
  PORTAIL
Écriture
  ARBORESCENCE
de la linguistique
  SUIVI des
articles linguistiques
  PROJET
Langues
  Café des linguistes
4 357 articles sont actuellement liés au portail
Portail de l’Écriture
Section encyclopédique de l’écriture, art et science, sur Wikipédia

BannierePortailEcriture.JPG

Image du mois
nothumb
Antiquité égyptienne du musée du Louvre (E 3023). « Scribe accroupi », IVe ou Ve dynastie, prov. Saqqarah
Les scribes de l'Égypte antique sont chargés de répertorier, classer, recopier en utilisant l'hiératique, écriture cursive permettant d'écrire rapidement à l'aide d'un calame sur du papyrus ou des ostraca.

Les scribes forment une caste de lettrés. En Égypte, le bon fonctionnement de l'État repose essentiellement sur les scribes. Administrateurs, comptables, littérateurs ou écrivains publics, ces maîtres de l'écriture sont omniprésents. Ils servent à tous les étages de l'administration jusqu'au scribe royal qui domine l'administration centrale.

Sommaire Présentation
» Lumière sur…
» Index thématique
» Images de l’écriture
» Le saviez-vous ?
» Les écritures du monde
» Autour de l’écriture
» Arborescence des catégories
» Participer au projet écriture
» Voir aussi
L’écriture c’est…

… une réalisation possible de la langue Tongue.png, des signes Nuvola apps edu mathematics-p.svg, des inscriptions Nuvola apps package wordprocessing.png, des dessins 馬-oracle.svg, des supports Nuvola apps bookcase.svg , de la typographie Latin B.svg, mais aussi un art comme la calligraphie 少-order.gif ou une notation comme la musique Musica clasicismo.png. Enfin, c'est aussi et surtout un moyen de communication !

.
modifier


Le saviez-vous ?

Lumière sur…

L’écriture est un système de représentation graphique d’une langue, au moyen de signes inscrits ou dessinés sur un support.

L’invention de l’écriture par l’homme correspond au passage de la préhistoire à l’histoire : un passage assez lent qui prend quelques millénaires.

Un système d’écriture correspond généralement à la langue parlée ; cependant, ce n’est pas le cas des systèmes iconographiques. Un même système peut servir à plusieurs langues et une même langue peut être représentée par plusieurs systèmes. Les graphèmes fondamentaux d’une écriture peuvent être complétés par l’utilisation de diacritiques, de ligatures, de graphèmes modifiés.

Les écritures du monde

L'écriture est quelque chose de très géographique, voici une présentation de quelques styles.

icone monde chinois Écritures d'Extrême-Orient

Caractères chinois ou sinogrammes (chinois, Hanzi) - Kanji - Hanja - Alphabet thaï - Hangeul

Autour de l’écriture

L'écriture est liée à de nombreuses autres matières, voici une présentation d'une de ces matières.

exemple : calligraphie chinoise La calligraphie

La calligraphie est, étymologiquement, l'art de bien former les caractères d'écriture. Ce mot provient des radicaux grecs κάλλος kállos (« beauté ») et γράφειν gráphein (« écrire »). Presque toutes les civilisations qui pratiquent l'écriture ont développé un art de la calligraphie. Toutefois, certaines d'entre elles l'ont élevé à un statut spécial en fonction de contextes historiques ou philosophiques particuliers.

La calligraphie fait partie des sciences occultes, hiérurgie dans plusieurs civilisations orientales (la pensée, le pinceau, le trait et l'idée philosophique sont indissociables). Elle est aussi en occident l'art des moines copistes et enlumineurs.

Index thématique

Écritures du monde
Nuvola apps fonts.png Principaux systèmes d'écriture

Alphabets • Syllabaires • Logogrammes •
Carte des principaux systèmes d'écriture

Nuvola apps fonts.png Les types d’écritures

Principaux types d'écritures : A écritures alphabétiques • Kana écritures syllabaires • Chine écriture logographiques • Écritures faisant l'objet d'un article sur Wikipédia : Nuvola apps kmessedwords.png l'alphabet latin · l'alphabet cyrillique · l’alphabet grec* · l’alphabet arménien* · l’alphabet géorgien* · l’écriture oghamique · les caractères tifinaghs* · les caractères hangûls coréens* · etc.

Abjads ou alphabets consonantiques

De tels alphabets notent uniquement les consonnes, et pas les voyelles, dans leur utilisation courante ; ils sont actuellement représentés par :

l’alphabet arabe* · l’alphabet hébreu* · etc.

Abugidas ou alphabets semi-syllabiques

On les considère aussi comme des systèmes intermédiaires alphasyllabaires. De tels alphabets peuvent noter séparément les consonnes et certaines voyelles, mais ces dernières sont le plus souvent associées à une consonne initiale pour remplacer une voyelle implicite par la consonne ; ils sont actuellement représentés par de nombreuses variantes dans tout le sud et le sud-est de l’Asie :

l’alphabet devanâgarî** · l’alphabet tibétain · l’alphabet tamoul* · l’alphabet thaï* · etc.

Les systèmes syllabiques

Contrairement aux alphabets, ces systèmes représentent chaque syllabe par un seul caractère. Les plus connus sont les deux syllabaires kana japonais : l’hiragana et le katakana, mais il en existe d’autres :

le linéaire B · le syllabaire inuktitut · le syllabaire cherokee · le mandombe · etc.

Les systèmes logographiques

Dans de tels systèmes, il n'y a aucun lien entre prononciation et écriture, chaque caractère représentant un mot complet. On les trouve de nos jours dans les idéogrammes des écritures chinoise* et japonaise*, ainsi que dans l'écriture hanja coréenne*, en voie de disparition. Le Chữ nôm vietnamien, aujourd'hui disparu, est également un système idéographique dont les principes et les éléments sont empruntés respectivement au chinois et au sino-vietnamien. De très nombreux logographes sont encore inventés et très utilisés dans toutes les cultures du monde sous forme de symboles signifiants, mais souvent isolés.

Parmi les systèmes disparus, citons :

Systèmes mixtes

Certaines écritures combinent deux ou plusieurs de ces systèmes. Ainsi l’écriture hiéroglyphique égyptienne, principalement de type alphabétique consonantique, utilisait certains hiéroglyphes comme idéogrammes ou pour préciser le contexte ou le sens des mots.

Les écritures cunéiformes, pictographiques à l’origine, ont évolué vers un système phonétique.

L’écriture Braille abrégée utilise, comme le Japonais, un système logographique pour les mots courants, et alphabétique pour la forme longue (mais l'association des symboles avec un alphabet varie suivant les cultures).

Autres

Voir aussi

Portails sur Wikipédia
Crypto key.png Nuvola apps gaim.png Nuvola apps bookcase.svg
Cryptologie Langues Littérature
Sur les sites de Wikimédia

Sur les autres projets Wikimedia :

Projet

Ce portail est suivi par le Projet:Langues.

Autres portails.

Avertissement