Trilogie Imaginationland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Imaginationland
Épisode de South Park
Numéro d'épisode Saison 11
Épisode 163, 164 et 165
Code de production 1110, 1111 et 1112
Diffusion 17 octobre, 24 octobre et 31 octobre 2007
Chronologie
Liste des épisodes

Cet article relate trois des épisodes de la saison 11 de South Park qui constituent la Trilogie Imaginationland.

Imaginationland est la première vraie trilogie jamais élaborée dans South Park à savoir qu'elle relate une aventure complète. La saga de la pluie de météores ne peut pas être considérée comme une trilogie dans la mesure où tout se déroule en une nuit répétée trois fois. Imaginationland propose au spectateur d'entrer dans une saga remplie d'action, de suspense et de moments héroïques.

Cartman fait un pari avec Kyle : Si Cartman a vu un Leprechaun, Kyle devra lui sucer les couilles. Il s'avère que Cartman avait raison, et Kyle se retrouve pris à son propre piège. Plus tard les enfants sont introduits à Imaginationland, un monde merveilleux où toutes les créatures imaginaires sont réunies. Imaginationland est attaqué par des terroristes, et Butters en est prisonnier. Nos héros vont alors se retrouver liés à une histoire plus compliquée que jamais lorsque le Pentagone décide de réagir à l'attaque. C'est une guerre totale qui commence pour sauver notre imagination des griffes du mal...

Les épisodes ont été diffusés les 17, 24 et 31 octobre 2007 sur Comedy Central et les 12, 13 et 14 janvier sur Game One en France. Chaque épisode était interdit aux moins de douze ans ce qui n'a jamais été fait pour aucun autre épisode de South Park

Le 11 mars 2008, le DVD réunissant les trois épisodes plus des scènes inédites est sorti.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Imaginationland : Épisode 1.
Article détaillé : Imaginationland : Épisode 2.
Article détaillé : Imaginationland : Épisode 3.

Les garçons semblent faire des recherches en forêt. Cartman assure en effet avoir vu un Leprechaun. Kyle pense que Cartman a menti. Il semble qu'un pari antérieur au début de l'épisode indique que si Kyle perd, il devra sucer les boules de Cartman. Et si Kyle avait raison, Cartman lui devra 10 dollars... C'est finalement Butters qui voit quelque chose. En effet un petit Leprechaun apparaît ! Cartman et les autres enfants le poursuivent et on s'aperçoit alors que Cartman voulait un Leprechaun juste pour l'or qu'ils cachent. Le Leprechaun s'évade avec de la magie, et informe les enfants d'une attaque terroriste, et surtout que son retard va l'empêcher de prévenir qui de droit, et que la fin est proche... L'épisode en arrive alors à un point terrifiant : Kyle doit sucer les boules de Cartman ! (En plus c'est par écrit)... (Un écran-Titre apparaît alors "South Park - Kyle suck Cartman's balls - The Trilogy"). Chez lui Kyle semble désarçonné... Surtout quand Cartman vient lui rendre visite pour lui demander devant ses parents de régler leur petite affaire ! Mais Kyle prétend qu'ils ne sont que pure invention, surtout du fait que ledit Leprechaun les a prévenus d'une attaque terroriste...

Alors que Kyle rencontre Jimmy, Butters, Stan et Kenny qui jouent à la neige, un homme pour le moins étrange apparaît (Inspiré semble-t-il de Dreamfinder) qui veut en savoir plus sur les Leprechaun. Et l'homme leur dit qu'ils sont bien sûr imaginaires, mais que ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas réels. Il vante alors les mérites de l'imagination, et invite les garçons à monter dans la Machine volante imaginaire, ce qu'ils font. Après la chanson de l'imagination (Qui consiste en une suite de "Imagination" dits sur différents tons), les enfants découvrent Imaginationland, un monde merveilleux peuplé de créatures imaginaires de toute sorte. Alors que les garçons sont présentés aux créatures imaginaires, un terroriste arrive et crie "Allah !!" et se fait exploser, tuant des centaines de créatures imaginaires, créant une série d'explosions. Les enfants s'échappent de la cité en pleine destruction sur le dos d'un magnifique dragon. Butters est laissé derrière les autres, violemment attaqué par les terroristes...

Le lendemain, Kyle se réveille tranquillement chez lui. Pour lui c'est évident, c'était juste un rêve. Il appelle Stan et ils s'aperçoivent alors qu'ils ont fait le même rêve et que Butters a réellement disparu !! Entretemps le Pentagone a découvert que les terroristes s'étaient attaqués à l'imagination américaine (C'était une attaque imaginaire avec des dégâts inimaginables...). Dans une vidéo terroriste, les terroristes shootent un Bisounours en pleine tête, et montrent Butters lisant une lettre destinée aux américains. Butters fait appel à Stan et Kyle pour qu'ils viennent le sauver lorsque les terroristes l'emmènent. Cartman quant à lui assigne Kyle au tribunal, parce qu'il n'a toujours pas rempli sa part du contrat. Étant donné qu'il y a contrat écrit sous le consentement des deux parties, au terme de l'audience, Kyle doit sucer les boules de Cartman sous 24 heures sous peine d'y être forcé...

Le Pentagone fait appel à des créateurs de films qui auront peut-être assez de créativité pour les aider, notamment M. Night Shyamalan (Il a fait de très nombreux scénarios de film notamment Signes, le Sixième Sens, Le Village...) et Michael Bay mais leurs idées sont considérées comme stupides (Le premier est obnubilé par les Twist finaux dont il est effectivement un spécialiste, le second est expansif et imagine des tas d'effets spéciaux...) Toutefois un homme semble avoir une idée : Mel Gibson, en chair, en slip, et en photo. Il leur suggère de vérifier les vidéos pour voir si tous les personnages en sont bien imaginaires. Ils découvrent que Butters n'est pas une créature imaginaire. Comme celui-ci fait appel à "Stan et Kyle", le Pentagone se lance à leur recherche.

À Imaginationland, les terroristes modifient Rockety Rocket pour en faire un super explosif afin d'exploser "La Barrière" qui sépare le bon côté de l'imagination du mauvais côté ! Butters est sommé de faire quelque chose pour empêcher ça. Cartman organise une fête pour que Kyle lui suce les boules, ce à quoi Kyle se résigne. Mais au moment où tout va se faire comme selon le plan de Cartman, des hélicos arrivent : La Défense américaine a besoin de Stan et Kyle, et elle les emmène, laissant un Cartman déchainé. Butters tente de convaincre les terroristes de ne pas faire sauter le mur entre bonne et mauvaise imagination. Mais les terroristes ne se laissent pas avoir par son speech et balancent Rockety Rocket sur le mur qui commence à se fissurer et craque alors... Pendant ce temps Cartman fait du stop pour se rentre à Washington D.C afin que Kyle remplisse ses obligations.

Butters se réveille enfin chez lui ! Tout ça n'était qu'un rêve !

Jusqu'à ce qu'on le réveille à Imaginationland, s'étant évanoui et ayant mouillé ses sous-vêtements. Les pires créatures d'Imaginationland émergent. Le Maire est grièvement blessé par Alien, et Butters est en plein dans la confusion de l'arrivée de toutes ces horreurs dans le monde de l'imagination ! Kyle et Stan expliquent ce qui leur est arrivé pour qu'ils arrivent à Imaginationland. L'un des interrogateurs parle d'un portail construit durant la guerre froide mais qui n'a jamais marché. Cartman fait un doux rêve qui montre qu'il n'a rien perdu de sa verve contre Kyle.

Kyle et Stan sont mis en présence de la porte, et ils évoquent "The Imagination Song", qu'ils se mettent à chanter, mais ils ne s'en souviennent pas très bien... À Imaginationland, le maire, sur le point de mourir ordonne à Butters, au roi Sucette et à Snarf (Thundercats) de se rendre au Château Ensoleillé, un lieu ou des gens pourront leur venir en aide. Les maléfiques débattent de ce qu'ils vont faire, mais les créatures du mal ont toutes une ambition très forte, et ils commencent à se disputer la place de "Plus méchant personnage imaginaire" ce qui n'est pas gagné vu qu'ici sont réunis Freddy Kruger, un Orc, l'homme sans tête, Dracula... C'est alors que les plus méchantes, dérangeantes et ignobles créatures jamais inventées par un être humain se présentent : Les Petits animaux de la Forêt créés par Cartman lui-même !!. Ils semblent rallier les monstres à leur cause...

Cartman en apprend plus sur le projet Porte de l'imagination, et Kyle et Stan ouvrent enfin ladite porte après de nombreux efforts pour bien chanter la chanson. Butters et ses compagnons assistent impuissants aux crimes des méchantes créatures imaginaires, surtout les petits animaux de la forêt. Le Pentagone s'apprête à envoyer des hommes à Imaginationland dont Kurt Russell... Cartman fait irruption sur les lieux et fait valoir son contrat. Une confrontation dantesque a lieu entre Kyle et Cartman. Le Pentagone fait entrer l'armée à Imaginationland en la seule présence de Stan, et Kurt Russell est accosté par des "Petits animaux qui parlent". Tout le monde respire, le monde imaginaire ne semble pas hostile. Lorsqu'il fait remarquer que ce sont des animaux de Noël, Stan réalise le danger et préviens les soldats mais trop tard, et ils subissent tous un viol collectif. Kyle et Cartman discutent toujours à bâtons rompus lorsque l'alerte rouge retentit.

Butters est toujours sur le chemin du Château Ensoleillé. Ils y arrivent enfin, et il semble que Butters, qui a rencontré le Leprechaun, soit une pièce importante du Puzzle. Entretemps, l'Homoursporc franchit la porte d'Imaginationland vers le monde des humains et cause un carnage. Kyle est pris par la bête, sous les yeux effrayés de Stan qui est emporté par la porte !! Homoursporc retourne dans son monde mais il tue Kyle dans le processus ! Butters lui est emmené auprès du Conseil des Neuf, composé d'Aslan, de Popeye, Jésus, Zeus, Morphéus, Glinda la bonne fée, Wonder Woman, Luke Skywalker et Gandalf le gris, bref de hautes instances imaginaires. Butters est introduit à ces neuf "grands".

Dans le monde réel, Kyle est mort, impossible à réanimer, au grand désespoir de Cartman qui tente de le réanimer avec un vigoureux massage cardiaque... Et Cartman ressuscite Kyle à la surprise générale !! Le Conseil des Neuf désigne Butters comme leur Héros élu. Le destin de Butters semble être de sauver le monde imaginaire. Le Pentagone décide de réagir à l'attaque d'Homoursporc et du monde imaginaire en général avec une ogive nucléaire ! Quant à Cartman, il attend près du lit de Kyle son réveil, contrat à la main, pressé de remplir la part du contrat pour laquelle il patiente depuis tant de temps.

Butters doit faire usage de son imagination pour aider l'armée du bien à vaincre celle du mal. Le bien s'arme. Butters est le seul être réel d'Imaginationland. C'est un Créateur.

Entretemps dans le monde réel, Al Gore démontre l'existence d'Homoursporc. Kyle est à même d'entendre Stan dans sa tête (surement une séquelle du fait que Kyle a été électrocuté par Homoursporc). Cartman arrive et semble plus déterminé que jamais à régler le pari. Butters doit rappeler le père Noël à la vie mais il ne pense qu'à son père et à la punition qui l'attend... Le conseil des neuf somme Butters d'invoquer le père Noël. Al Gore, avec ses bêtises, répand la nouvelle de l'attaque terroriste à Imaginationland. Le Pentagone est sommé de s'expliquer. Stan se trouve en fait sur le chemin vers le Château Ensoleillé. Il aperçoit la guerre entre méchants et gentils. Les deux factions se chargent, celle du bien menée par Jésus. Butters a du mal à contrôler ses incroyables pouvoirs.

Le Département de la Défense des États-Unis annonce qu'Imaginationland doit être explosé, car il n'est pas réel, et la Cour suprême renverse sa décision dans l'affaire "Cartman contre Broflovski". Stan continue à communiquer avec Kyle. Ce dernier tente d'aller le sauver. Bien que le pari soit annulé, Cartman veut que Kyle lui suce les couilles. Au pays imaginaire, la guerre continue, en défaveur des gentils. Butters ramène enfin le père Noël qui tue le minotaure d'un bon coup de hache. Kyle tente d'aller au Pentagone mais il doit patienter avec les hippies qui manifestent et Al Gore qui comme d'habitude n'en fait qu'a sa tête. À Imaginationland, Butters lutte contre des bactéries causant des caries avec du dentifrice détartrant : il commence à comprendre et à mesurer l'efficacité de son pouvoir. Stan et Butters sont enfin réunis. Ce dernier apprend à Stan qu'il est l'élu, la clé, et Stan leur apprend en retour qu'Imaginationland va être anéanti par un missile nucléaire. Cartman retourne dans la fameuse salle de la porte ou s'engage un débat sur ce qui est imaginaire ou pas (Dieu, le Paradis, l'Enfer) et donc sur le bien-fondé de l'attaque. Cartman fait valoir l'existence des Leprechaun. Kyle est toujours en contact avec Imaginationland. Il parle avec Stan, Jesus, Luke Skywalker, Superman... qui successivement l'encouragent à faire quelque chose.

La guerre continue, avec un Butters au paroxysme de ses pouvoirs qui est au milieu du champ de bataille à distribuer des armes et des dons, volant dans une boule de lumière !!! Kyle arrive dans la salle de la porte, "A la Cartman". Kyle fait un magnifique discours sur l'imagination, invoquant la force de leurs enseignements, changeant les vies et la face du monde, ces choses sont dès lors plus réelles qu'aucun d'entre nous. Imaginationland n'est plus menacée grâce à cette intervention et le pari de Cartman est sauvé. Pour autant, Kyle ne sucera JAMAIS les couilles de Cartman. Al Gore arrive et active l'aspiration des bureaux du Pentagone par la porte... La guerre de l'imagination est gagnée grâce aux efforts de Butters, mais la porte projette tout le monde sur Imaginationland, et le missile nucléaire détruit Imaginationland.

Puis c'est le néant. Butters en sort vivant, probablement rendu invulnérable par ses pouvoirs.

Il réussit grâce à ses pouvoirs à recréer Imaginationland tel quel avant l'arrivée des terroristes, avec le Maire et tous ses amis et les gens du Pentagone et les méchants cantonnés derrière leur porte. Cartman tire enfin un enseignement de toute cette histoire, il imagine un autre Cartman, puis un autre Kyle lui suçant les boules non sans enthousiasme ! Devant tout le monde en plus... Le père Noël indique que Kyle a assez sucé et qu'il est temps de rentrer.

Butters se réveille enfin chez lui. Sa victoire est racontée dans le journal mais ses parents le grondent. Il tente de s'échapper avec l'imagination... Mais impossible ! Il est donc puni pour avoir échappé à sa corvée. Butters parachève le tout sur un "Haaaan... Merde !" non censuré.

Différences entre les épisodes originaux et le film[modifier | modifier le code]

Partie 1[modifier | modifier le code]

  • L'intro commence de la ville pour arriver dans la forêt
  • Quand Butters annonce qu'il a vu le Leprechaun, Kyle répond avec pesanteur « Nan, ya pas de Leprechaun ! »
  • La poursuite du Leprechaun se fait sur une musique traditionnelle irlandaise
  • La bande son de l'écran titre est différente mais le mot « Trilogy » n'a pas été remplacé par « movie »
  • Quand Kyle et Cartman se disputent chez les Broflovski, la scène s'achève cette fois par Ike qui répète "Yeah, Kyle suck mah balls !"
  • Jimmy a une réplique en descendant du ballon « C'est complètement chié et c'est incroyable en même temps ! »
  • L'attaque des terroristes est plus longue, avec un meurtre plus explicite et une deuxième explosion kamikaze.
  • Au Pentagone : "Qu'est-ce que les terroristes veulent de notre imagination ?" "Nous ne pouvons pas l'imaginer !"
  • Michael Bay a des papiers devant lui qu'il manipule autour de lui quand il fait son délire d'explosions.
  • Lors de son explication de ce qu'est la barrière, le Maire est visible en plan italien et le passage de la caméra s'approchant de la porte a été supprimé
  • Dialogue ajouté pendant la fête de Cartman le sultan : Jimmy : "Cartman je suis sceptique quant à ton obsession de sucer les couilles de Kyle... Ca fait un peu... tarlouze !" Cartman : "Tarlouze ? Tu crois que je veux sucer les couilles de Kyle pour le plaisir physique ? Non, c'est pour son humiliation ! Kyle a perdu le pari, il a eu tort, alors il va faire comme avec le roi et embrasser ma bague. Sauf que la bague c'est mes couilles !"
  • Les terroristes ne lâchent pas la fusée mais font une attaque kamikaze
  • Le plan final sur la photo de Kyle est plus long.

Partie 2[modifier | modifier le code]

  • Les parties sont séparées (Elles servent au chapitrage du DVD). La partie 2 s'intitule "The Drying of the balls". Le plan dans la chambre de Butters est amené par un plan-séquence qui part des montagnes jusqu'à la chambre, parodiant "Le Seigneur des Anneaux" avec le titre. Notez le Callback avec la conversation de Cartman et Jimmy à la fête : "The ring is my balls".
  • Mickey Mouse est la première victime des méchants personnages.
  • Le Maire est un peu plus expressif quand Alien l'attrape (il était complètement figé dans l'épisode). Alien le tue de manière beaucoup plus violente avec sa "deuxième bouche".
  • Quand l'assistant du chef du Pentagone fait sa première bourde, un gros plan est fait sur Stan qui répond "Votre quoi ?"
  • La scène ou Jason enlève l'œil de Charlotte aux fraises est entièrement montrée. Ensuite elle ordonne : "Plus de torture ! Tuez moi !! Tuez-moi putain !!"
  • Les militaires répondent à leur chef "Yes Sir !" quand il leur parle.
  • Le premier plan du Château Grand Soleil est plus représentatif de ce qu'il en sera montré par la suite.
  • L'entrée de l'Homoursporc est plus théâtrale.
  • Kyle reprend sa couleur originelle quand Cartman dit qu'il reprend des couleurs.
  • Réplique de Cartman après la réanimation de Kyle : "Il va bien ! Il peut toujours sucer mes couilles !"
  • Les Stormtroopers apparaissent comme des personnages maléfiques mais on en voit un gentil quand Stan,Kyle,Jimmy & Butters arrivent à Imaginationland au début de la partie 1

Partie 3[modifier | modifier le code]

  • Introduite à la Star Wars avec le titre "Kyle sucks Cartman's Balls"

EPISODE III
HUMIDIFICATION DU SCROTUM
C'est une période de doute pour les couilles de Cartman. Kyle doit toujours les sucer, mais il n'est pas encore assez alerte pour les sucer correctement.
Dans notre imagination, l'attaque terroriste a fait que tous les méchants s'échappent et menacent l'existence des gentils.
Si les méchants réussissent, le monde serait pour toujours chiant et sans imagination
Aussi chiant et sans imagination qu'une parodie de Star Wars...
Il se peut que ce soit une allusion aux Griffin ou tout simplement un point d'auto-dérision.

  • La scène du résumé d'Aslaan a été remplacée au début par une scène avec Aslaan à l'intérieur du château ou ce dernier explique ce qui va se passer de sorte à rendre la scène plus crédible. Butters est cette fois informé de son rôle dans le château même et non plus sur le pont.
  • Un plan présente les méchants. Un étrange monstre œil tentaculaire apparaît dans la scène de guerre.
  • Le père Noël ne tue plus le minotaure mais le Capitaine Crochet.
  • Nombre de plans ont changé. À un moment derrière Aslaan on peut voir un dragon blanc avec une mitraillette.
  • Une fée Clochette apparait pour se faire empaler sur une flèche dans le plan du château qui suit la conversation entre Kyle et Superman.
  • Popeye est déshabillé quand les animaux le violent.
  • Après le speech de Kyle, quelqu'un informe le chef du Pentagone que Kyle avait raison, et que l'imagination revenait à la normale, en référence aux actes de Butters. Le chef demandera que soit faite une "Annonce imaginaire".
  • Luke Skywalker intervient dans la scène finale.
  • La scène finale entre Cartman est Kyle est un peu plus longue.
  • Tout le monde chante la "Ballade de l'Imagination" après cette scène.
  • Le journal du père de Butters est montré en gros plan, et il est daté à la date exacte de première diffusion de la 3e partie, le mercredi 31 octobre 2007.

Réception[modifier | modifier le code]

Les trois épisodes ont été encensés par la critique et on fait respectivement 3,4 millions, 3,6 millions et 3,9 millions de téléspectateurs. C'est une des meilleures audiences de l'année pour Comedy Central.

Les épisodes cumulent 9,5/10 de moyenne sur le site TV.com. La trilogie a également reçu un Emmy Award en 2008.

Guest Stars[modifier | modifier le code]

Série[modifier | modifier le code]

  • Les noms de codes des garçons au début de la partie 1 :
    • Cartman : Dragonwind (Dragon d'or)
    • Clyde : Hawkeyes (Œil de lynx)
    • Token : Blackie
    • Butters : Faggot (Tarlouze)
  • C'est la 5e fois que Butters disparaît après L'Épisode de Butters, Casa Bonita, Marjorine et L'Enfer sur Terre 2006.
  • Depuis Y'en a dans le ventilo on sait que seuls les homosexuels ont le droit de dire "fiotte" (Fag, Faggot). Ce qui laisse sous-entendre que Cartman et Butters sont homosexuels. Dans la partie 3, Butters dit "merde" sans qu'il ne soit censuré ce qui était aussi une exception de cet épisode et du Petit Tourette.
  • L'épisode I est évalué "TV MA L". L'épisode II et III comporte le Rating "TV MA LV", Public mature, langage et violence. En France la trilogie est interdite aux moins de 12 ans.
  • Apparition remarquée de l'Homoursporc dans les épisodes II et un caméo dans l'épisode III. Contrairement à ce qu'on pourrait penser n'est jamais réellement apparu dans la série. Bien qu'il ait un épisode à son nom et qu'on sache ce que c'est, Homoursporc fait ici sa première apparition dans South Park. L'apparition d'Homoursporc, qui dans la série est le fruit de l'imagination d'Al Gore, est probablement une pique supplémentaire à la suite de son Prix Nobel de la paix récemment obtenu.
  • La Reine Tarentule (Les cathos, c'est chaud) est aussi visible au début de l'épisode II
  • Les petits animaux sataniques apparaissent également. Le Serial Killer Jason Voorhees dira qu'il ne "voudrait pas rencontrer celui qui les a engendrés" (Cartman).
  • Jésus fait également une réapparition (Sa deuxième dans la saison). Concernant son manque de réaction en voyant Butters, il est admis au vu des 163 épisodes précédents que Butters et Jésus ne se sont jamais rencontrés face à face et qu'il est donc normal qu'ils ne soient pas familiers l'un à l'autre contrairement à Stan ou Kyle par exemple. Son apparition à Imaginationland est une sorte de Self Insert ; La série insère elle-même la caricature de Jésus dans South Park comme un personnage imaginé par Trey et Matt.
  • C'est la deuxième fois que Cartman sauve la vie de Kyle (Danger Snobfog fut la première). Kyle a déjà frôlé la mort à trois autres reprises (Les Super Meilleurs Potes, CartmanLand et Tampons en cheveux de Cherokee) mais c'est Stan qui l'avait alors sauvé.
  • Le gag de Butters rêvant qu'il est revenu chez lui et qui se réveille à Imaginationland avait déjà été utilisé dans Combustion spontanée quand Cartman attaché sur une croix rêve que Chef est venu le sauver avant de se réveiller sur cette même croix.
  • Second épisode ou aucun événement (réel) n'a lieu à South Park (Le premier étant Cartoon Wars II).
  • Lorsque Kyle est déclaré mort, Cartman crie avec une voix plus proche de celle de Trey Parker. Cela a été arrangé dans les diffusions ultérieures.
  • On remarquera que Cartman est déguisé en Sultan (Épisode I) puis en Roi (Épisode II) puis en Pape (Épisode III), comme pour marquer un pas dans sa détermination et son envie de régler le pari.
  • La bataille rappelle, dans son déroulement et la manière dont elle est dirigée, celle qui se déroule à la fin de Potes pour la vie sauf que celle-ci est bien visible.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • L'épisode fait référence au roman "L'histoire sans fin" où un petit garçon doit sauver un monde imaginaire en imaginant de nouvelles histoires et de nouveaux personnages.
  • L'affichage "Kyle sucks Cartman's Balls, The Trilogy" est une référence au film Superman de 1978 qui présente un générique d'ouverture similaire [1]
  • L'homme qui mène à Imaginationland est une parodie de l'attraction Journey Into Imagination.
  • Lorsque Stan est sous le choc de l'attaque terroriste, la scène parodie plan par plan la scène à Omaha Beach du film Il faut sauver le soldat Ryan avec Stan qui remplace Tom Hanks.
  • Dans la scène finale, l'accoutrement de Cartman est une parodie de Rambo.
  • La musique entendue pendant cette scène est une version modifiée de la BO des saison 4 et 5 de la série 24, "Bierko entering the gas company".
  • La porte du passage entre le monde réel et ImaginationLand est tirée du film Stargate.
  • On peut noter une autre allusion à Stargate, l'acteur Kurt Russell, héros de ce film, et qui est jugé comme le mieux adapté à cette mission.
  • Cartman dit "précédemment dans Battlestar Galactica" pour introduire l'épisode II
  • Le rêve de Cartman est une parodie du film Gladiator.
  • La forêt et la blague du maire de ImaginationLand est une référence au Magicien d'Oz.
  • Le Château Grand Soleil ressemble à Fondcombe
  • Les bruitages de l'Homoursporc sont issus du jeu Doom
  • La scène de réanimation de Kyle par Cartman est une parodie du film Abyss
  • La bataille finale de l'épisode III ressemble à la Bataille de Narnia 1

Personnages référencés[modifier | modifier le code]

Imaginationland propose au spectateur une foule de personnages faisant partie de la culture Pop. Ces personnages constituent les habitants du monde de l'imagination.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Guide des épisodes de la saison 11