Vendredi 13 (série de films)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vendredi 13
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du premier film

Titre original Friday the 13th
Auteur d'origine Sean S. Cunningham
Victor Miller
Nombre de films 12
Premier opus Vendredi 13 (1980)
Dernier opus Vendredi 13 (2009)
Sociétés de production Sean S. Cunningham Films
Georgetown Productions
Jason Inc
Paramount Pictures
Terror, Inc.
Crystal Lake Entertainment
Friday X Productions
New Line Cinema
Platinum Dunes
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Slasher

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vendredi 13 (Friday the 13th) est une série de film d'horreur américain composée de douze films de sous-genre slasher, une émission de télévision, de nombreux romans et autres bandes dessinées, des jeux vidéos ainsi que plusieurs produits dérivés.

La franchise se concentre principalement sur le personnage fictif imaginé par le scénariste du film original Victor Miller, connu aujourd'hui pour être le plus célèbre tueur au masque de hockey, Jason Voorhees. Jason s'était supposément noyé au camp Crystal Lake lorsqu'il avait onze ans à cause de la négligence des moniteurs qui firent l'amour au lieu d'encadrer les enfants correctement. Les années passèrent et tout le monde oublia le drame, mis à part sa mère, Pamela Voorhees (en). Pamela est allée jusqu'à déclencher des feux de forêt et même empoisonner l'eau du lac pour faire croire que le territoire du camp était maudit afin d'empêcher toute réouverture potentielle. Ils commirent la bêtise de décapiter sa mère devant ses yeux ce qui le poussa dans une folie meurtrière. Il décida par la suite d'éliminer toutes les personnes qui entreront à Crystal Lake afin de venger sa mère.

Le film original sorti en 1980 fût créé pour tirer profit du succès d'Halloween sorti deux années auparavant. L'histoire fût écrite par le scénariste Victor Miller et la réalisation a été octroyée à Sean S. Cunningham. Les films ont rapporté plus de 500 millions de dollars de recettes au box-office mondial. C'était la franchise horrifique la plus rentable au monde jusqu'à la sortie du nouvel Halloween en 2018, plaçant celle-ci devant Vendredi 13.

Frank Mancuso Jr. a également développé une série télévisée après la sortie du sixième chapitre de la franchise (Vendredi 13, chapitre VI : Jason le mort-vivant) qu'il nomma Vendredi 13. Elle n'était reliée à aucun personnage, aucun cadre de la franchise mais était basée sur la même idée de malchance et malédiction qu'a symbolisée la série de films.

Par la suite, alors que Paramount Pictures possédait encore les droits de licence, quatre films ont été adaptés en roman. Lorsque la franchise a été vendue à New Line Cinema, Cunningham est revenu pour superviser deux films supplémentaires en plus du crossover entre Freddy et Jason. Sous la supervision de New Line Cinema, treize nouvelles et diverses bandes dessinées mettant en vedette le tueur au masque de hockey ont été publiées.

Bien que les films n'aient pas été reçus positivement de la part des critiques professionnelles, la franchise est tout de même considérée comme l'une des franchises les plus médiatisées et les plus prospères en Amérique, non seulement pour son succès mais aussi pour les nombreux produits dérivés qui en découlent[1]. La popularité de la franchise a généré une base de fans qui ont eux-mêmes créé des « fans films » en façonnant la réplique des costumes de Jason et même en tatouant leurs corps d'oeuvre provenant de la saga. Le masque de hockey de Jason est devenu aujourd'hui l'une des images les plus reconnaissables de l'horreur et de la culture populaire[2].

Développement[modifier | modifier le code]

Sean S. Cunningham réalise le film original

Le premier film sorti en 1980 a été produit et réalisé par Sean S. Cunningham qui avait déjà travaillé avec le maître du suspens Wes Craven dans La dernière maison sur la gauche sorti en 1972. Fortement inspiré du film à succès Halloween, La Nuit des Masques de John Carpenter en 1978, Cunningham voulu produire un vendredi 13 tout aussi brutal, tout aussi choquant et tout aussi beau à voir. Le film s'éloignait beaucoup de l'oeuvre de Wes Craven, Cunningham insistait pour faire vibrer le public, il voulait faire sursauter toute la salle. Le film devait à la fois être un véritable film d'horreur mais également faire rire le public et d'un simple titre, une légende est née. Bien avant d'avoir nommée la franchise Vendredi 13, le film était initialement nommé "A Long Night at Camp Blood", nom donné par Victor Miller lors de l'écriture du scénario original mais Cunningham s'est empressé de le renommé "Vendredi 13" et à immédiatement lancé une campagne publicitaire dans International Variety. S'inquiétant par ailleurs du fait que les droits étaient déjà pris et voulant éviter de futures poursuites potentielles, Cunningham préférait le savoir immédiatement. Il a par la suite chargé une équipe de développeurs de concevoir le visuel du logo Vendredi 13 apparaissant en gros plan et brisant une vitre en verre. Il a finalement jugé bon que le titre ne posait aucun problème bien que le distributeur George Mansour attestait qu'il y en avait un. Le problème a été résolu très rapidement.

Le studio Paramount a engendré beaucoup de suites après le premier film

Au fil des années, les studios de productions ont continués de générer des suites en fonction du succès financier qu'ils avaient produit par rapport à leur budget relativement faible. Chaque film reprenait le même principe de base, les cinéastes ont bien évidement proposés des ajustements subtils afin que le public revienne comme les sous-titres de films tels que le Chapitre final pour le quatrième film, Jason le mort-vivant pour le sixième film ou encore "Meurtres en 3 Dimensions" pour le troisième avec un petit raccord 3D au tournage pour celui-ci. Vendredi 13 : Meurtres en trois dimensions fût le lieu de naissance de l'une des images les plus reconnaissables de la culture populaire, celle du masque de hockey de Jason. Après avoir eu des difficultés à trouver de nouveaux films à produire, le producteur Frank Mancuso Jr. a décider de tuer Jason définitivement mais Jason ne fût pas enterré très longtemps.

Le succès de Vendredi 13 : Chapitre final annonçait fortement un cinquième film et c'est alors que Vendredi 13 : Une nouvelle terreur est né bien que le tueur n'était pas Jason mais un père ayant perdu son fils de manière brutal à l'institut de Pinehurst. La prémisse suivante a ramené Jason d'entre les morts dans Vendredi 13, chapitre VI : Jason le mort-vivant. Le succès financier du film a poussé la production à concevoir un septième film Vendredi 13, chapitre VII : Un nouveau défi. L'idée proposée par le scénariste Daryl Haney était que le/la dernier/dernière survivant(e) devrait avoir des pouvoirs télékinétiques afin de se mesurer d'égal à égal face à l'illustre meurtrier de cette franchise.

Beaucoup de plans ont été élaborés afin de faire sortir Jason de son terrain de chasse habituel et c'est lors du huitième opus qu'ils y parviennent en amenant Jason à New York. Bien que la plupart des scènes se déroulent sur le navire de croisière Lazarus, les dernières scènes se déroulaient dans le cadre de New York à Manhattan.

New Line Cinema achète les droits de licence

Quand Vendredi 13, chapitre VIII : L'Ultime Retour connu un échec au box-office, Cunningham décida de racheter les droits de Vendredi 13 et à aussitôt commencer à travailler avec la société New Line Cinema sur Freddy vs Jason dans la mesure ou la société détenait les droits de la franchise Freddy. Le concept d'affrontement entre Freddy et Jason n'était pas nouveau, Paramount avait déjà approché New Line Cinema pour le tournage d'un crossover plusieurs années auparavant, avant que celle-ci obtienne les droits de licence. À ce moment, les deux sociétés de productions voulaient détenir la licence respective de l'autre afin de pouvoir contrôler la production du film du début à la fin mais après la sortie de L'ultime retour en 1989, les droits sont restitués à Scuderi, Minasian et Barsamianto qui les ont vendus à New Line Cinema. Avant que Cunningham ne commence à travailler sur le crossover, Wes se rendait dans les studios de New Line pour produire un nouveau Freddy ce qui a eu pour effet de retarder le crossover mais a permis à Sean de remettre Vendredi 13 sous les rails avec Jason va en enfer. Le film connût un bénéfice substantiel bien qu'il servait uniquement à ouvrir la porte à un croisement entre les deux franchises et encore une fois, Vendredi 13 connaître une autre suite avant la sortie du crossover intitulée Jason X.

Jason rencontre Freddy dans le crossover
Freddy rencontre Jason dans le crossover

La frustration de Cunningham face à ses retards de développement le poussa à produire Jason X afin de tenir le public en haleine en attendant la sortie du crossover. Basé sur le concept du huitième film d'écarter Jason de Crystal Lake, le film propulsa Jason 400 années plus tard, dans l'espace. Le film a grandement souffert de la perte de son président de production Michael De Luca lorsqu'il démissionna de son poste. Le manque de soutien a forcé le film à patienter deux longues années avant d'être diffusés dans les salles et deviendrait le film le moins rentable de la franchisse au box-office alors qu'il avait pourtant le budget le plus impressionnant de tous les films précédents à cette époque. Après plus de 15 ans de développement et 6 millions de dollars dépensés en 18 scénarios inutilisés de plus d'une douzaine de scénaristes , New Line a finalement décider de produire le crossover pour une sortie en 2003. Le plus gros obstacle de ce film a été de développer une histoire réussissant à réunir deux icônes de l'horreur.

En , Andrew Form et Brad Fuller, producteurs de la société Platinum Dunes ont exposés leurs objectif initial : Donner vie au redémarrage de la franchise. New Line Cinema a contacté les producteurs pour créer ce redémarrage mais comme Paramount possédait encore certains droits d'auteur sur le premier film, le film ne pouvait utiliser aucun élément de l'original. Paramount a aussitôt contacté les deux producteurs car il souhait participer au redémarrage et leur a donner l'autorisation d'utiliser tout ce qui se trouvait dans les films originaux, y compris le titre du film. Avec Paramount à bord, Fuller et Form ont décidé d'utiliser les pièces des morceaux des premiers films. Shannon et Swift, les écrivains de Freddy vs Jason ont été amenés à écrire le scénario du reboot avec Marcus Nispel, réalisateur du remake Massacre à la tronçonneuse de 2003, embauché en .




Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Dans le film original sorti en 1980[3], Mme Voorhees interprétée par Betsy Palmer harcèle et assassine brutalement les adolescent venus retaper le camp à Crystal Lake en vue de sa réouverture. Elle est plus que déterminée à l'empêcher depuis la noyade de son petit garçon en , noyade causée par la négligence des moniteurs chargés de surveiller les enfants. La dernière monitrice encore en vie Alice interprétée par Adrienne King arrive à repousser Mme Voorhees suffisamment longtemps pour se saisir d'une machette et la décapiter.

Dans la suite directe sortie en 1981[4], Jason interprété par Steve Daskewisz et Warrington Gillette est présenté comme un enfant, un enfant dans le corps d'un adulte. Après avoir tué Alice, Jason retourne à Crystal Lake pour protéger le lieu qu'il considère comme son territoire de tous individus y pénétrant. Cinq années passèrent puis un groupe d'adolescents arrivent à Crystal Lake pour installer un nouveau camp supervisé par Paul et son assistante Ginny. Ginny, dernière monitrice encore en vie découvre la cabane de Jason au milieu des bois et l'arrière salle que Jason avait transformé en sanctuaire pour sa mère. Alors que Paul, que l'on croyait mort surgit à la cabane pour sauter sur Jason avant qu'il n'attaque Ginny, elle ramasse la machette au sol et lui enfonce dans l'épaule ce qui le fera s'écrouler à terre. Jason est laissé pour mort et Ginny est prise en charge par les ambulanciers.

Lors des événements du troisième film sorti en 1982[5], Jason interprété par Richard Brooker retire la machette de son épaule et se rend au chalet de la famille Higgins pour panser ses blessures mais Chris Higgins retourne au chalet avec quelques amis et c'est alors que Jason recommence à massacrer tout le monde. Il finira par enfiler son fameux masque de hockey en jetant la taie d'oreiller qu'il utilisait précédemment. Dans la dernière scène, Chris arrive finalement à lui mettre un coup de hache dans le crâne et s'enfuit dans une barque au milieu du lac. Alors que la police arrive sur les lieux le lendemain du drame, Chris est en proie à une crise d'hystérie après les événements de cette nuit.

Le quatrième film sorti en 1984[6] se poursuit là où le troisième film s'interrompt. Jason interprété par Ted White est retrouvé par la police et conduit à la morgue d'un hôpital des environs après avoir retiré la hache de sa tête pour la ranger dans les pièces à convictions. Jason se réveille à l'hôpital et tue le coroner ainsi qu'une infirmière avant de retourner à Crystal Lake où un groupe d'amis louent une maison à côté de la résidence de la famille Jarvis. Le groupe d'amis sera vite massacrer par le tueur au masque de hockey ainsi que la mère de Trish et Tommy. Alors que Jason court après Trish, Tommy se rase le crâne pour faire croire à Jason qu'il est lui étant petit. La supercherie fonctionnait jusqu'à ce que Trish ramasse la machette au sol de la maison pour l'attaquer. Après quelques secondes de lutte entre Trish et Jason, Tommy ramasse la machette et l'enfonce dans l'oeil gauche de Jason traversant l'ensemble de la profondeur de son visage. Il s'écroula en empalant la machette à travers sa tête mais lorsque Tommy le vit bouger les doigts, il s'en prend sauvagement à Jason avec la machette. Quelques années plus tard, nous suivons Tommy dans le cinquième volet de la saga sorti en 1985[7] dans un institut de santé mentale à Pinehurst pour sa réinsertion dans la vie réelle. Lorsque Victor assassine brutalement le fils de l'ambulancier Roy Burns, il s'inspira de la légende de Jason Voorhees pour décimer tout le monde à Pinehurst. L'imitateur interprété par Dick Wieand fût empaler sur des piques en bas de la grange pousser par Reggie qui voulait sauver Pam et poignarder par Tommy qui voulait sauver Reggie. Dans le sixième volet sorti en 1986[8], Tommy est encore tourmenter par son passé face au tueur au masque de hockey et décide un soir de se rendre au cimetière où a été enterré Jason avec un ami pour l'exhumer et l'incinérer mais les choses ne se passent pas comme prévu car ils raniment accidentellement Jason grâce à la foudre. Jason interprété par C.J. Graham retourne à Crystal Lake renommé Forest Green pour oublier les crimes passés de Jason et tue les moniteurs du nouveau camp de vacances un par un. Tommy, ayant conçu un plan pour arrêter Jason, se rend au milieu du lac avec un petit bateau à moteur et attire Jason pour l'enchaîner et l'entraîner au fond du lac.

Dans le septième film de la franchise sorti en 1988[9], Jason interprété par Kane Hodder sera de nouveau ressuscité involontairement par Tina Shepard interprété par Lar Park-Lincoln qui a confondu Jason avec son père qu'elle avait accidentellement tué lorsqu'elle avait huit ans grâce à ses pouvoirs télékinétiques. Jason recommence aussitôt à tuer les jeunes de la maison d'à côté ainsi que la mère de Tina et son docteur. Seuls Nick et elle reste en vie. Après sa lutte acharnée contre Jason, elle le renvoie au fond du lac avec ses pouvoirs en faisant appel à son père mais Jason reviendra encore car il est de nouveau ramené à la vie dans le huitième chapitre[10] de la franchise par un câble électrique se trouvant sous l'eau. Après avoir tuer deux étudiants sur un bateau, il monte sur un navire de croisière pour assassiner les étudiants d'une classe effectuant un voyage scolaire à New York. Lors de son arrivée à Manhattan, Jason poursuit Rennie interprétée par Jensen Daggett et Sean Scott Reeves, les deux derniers survivants de son massacre dans les égouts de la ville. Il finira par fondre à causer des déchets toxiques déverser dans les égouts. Dans le neuvième volet intitulé Jason va en enfer sorti en 1993[11], Jason après une résurrection encore inexpliquée et de retour à Crystal Lake se fera tuer par un commando militaire et explosé en petits morceaux. Il réussira à survivre grâce à la possession, il passe de corps en corps comme nous changeons de tenue sans que personne ne puisse le reconnaître. Il est révélé dans ce film que Jason a une soeur (Diana), une nièce (Jessica) et une petite nièce (Stephanie). Pour récupérer son vrai corps, Jason doit entrer dans le corps d'un des trois membres de sa famille vivant ou mort. C'est ainsi qu'en entrant dans le corps de sa sœur, il réapparaît son sa véritable forme avant le combat final. Le chasseur de primes Creighton Duke donne un poignard à Jessica qui se change aussitôt en une arme pouvant mettre fin au jour de Jason définitivement. Seul un Voorhees a le pouvoir de le renvoyer six pieds sous terre et qu'il y reste. Jessica le poignarde en plein cœur et Jason est ainsi entraîné jusqu'en enfer.

Jason X sorti en 2001[12] est le dixième film de la saga et se déroule 400 ans plus tard pour la majeure partie. Une scientifique nommée Rowan, interprétée par Lexa Doig, décide que la cryogénisation est la seule solution face à un être qu'on arrive pas à tuer, le congeler en attendant de trouver une solution définitive mais l'armée ne voit pas les choses de cet oeil et alors qu'il s'apprêtait à effectuer son transfert sur un site sécurisé, Jason les surprend tous lorsqu'ils découvrent qu'il n'est plus enchaîner et massacre les militaires les uns après les autres mais Rowan arrive à le cryogéniser mais lorsque Jason traverse le caisson avec sa machette, la salle se referme et elle est aussitôt cryogénisée à ses côtés. 400 ans plus tard, une équipe d'étudiants découvrent le corps de Rowan et Jason et les emportent sur leur cargo de transport sans se douter de qui est l'homme au masque de hockey. Après avoir été ramené à la vie grâce à la nanotechnologie, Rowan explique au professeur que Jason est trop dangereux pour être garder à bord du cargo lorsqu'elle découvre qu'il est dans un laboratoire mais Jason avait déjà reprit vie sans l'aide de la nanotechnologie. Il sera apparemment tué par l'androïde de Tsunaron, KM-14 mais sera reconstruit à partir de tissu synthétique dans le laboratoire. Il sera alors devenu un cyborg invincible. Finalement, il sera éjecté dans l'espace alors que les survivants restants embarquent dans une navette de secours. Le onzième film sorti en 2003[13] fût l'affrontement tant attendu entre Freddy interprété par Robert Englund et Jason interprété par Ken Kirzinger. Freddy ressuscite Jason pour semer à nouveau la terreur sur la rue Elm Street à Springwood mais il ne savait pas qu'il ne pourrait pas l'arrêter de tuer. Une bataille s'ensuit entre les deux tueurs légendaires à Crystal Lake. Le résultat est vraiment ambigu alors que Jason refait surface du lac en tenant la tête de Freddy clignant de l’œil.

En 2009, un douzième[14] et dernier film fait sa sortie en salle. Un reboot des trois premiers films de la saga puisque nous sommes témoins de la décapitation de Pamela, Jason avec la taie d'oreiller et enfin la découverte de son fameux masque de hockey. Jason interprété par Derek Mears continuer de tuer tous les personnes envahissant Crystal Lake. Il enlève cependant une jeune femme, Whitney Miller la sœur de Clay interprétée par Amanda Righetti qui ressemble à la mère de Jason étant plus jeune. Six semaines après sa disparition, son frère Clay interprété par Jared Padalecki se rend à Crystal Lake pour la chercher. Ils finissent par se retrouver et tuer Jason dans une scierie au milieu des bois.

Musique[modifier | modifier le code]

Lorsqu'Harry Manfredini a commencé à travailler sur la partition du film original, il a décider de jouer la musique uniquement en présence du tueur afin de ne pas tromper le public en lui faisant croire que le tueur était là alors qu'il n'était pas censé l'être[15]. Il affirme que le manque de musique pour certaines scènes étaient délibérés. Il a également noté que quand quelque chose était sur le point de se produire, la musique se coupait afin de détendre le public, ce qui a permis au sentiment de peur d'être plus prenant lors des meurtres.

Étant donné que Mme Voorhees n'est pas présentée avant la révélation des scènes finales, Manfredini avait pour tâche de créer une partition qui représenterait la meurtrière en son absence. Il s'inspira alors des dents de la mer où le requin n'est pas vu pour la plus grande majorité du film. En écoutant un morceau de musique de Krzysztof Penderecki qui contenait un choeur avec de fortes prononciations, Manfredini s'en inspira pour créer un son similaire pour Vendredi 13. Il lui est venu le son « Ki ki ki ma ma ma » basé sur « Kill her mommy » ou « tue-là maman » dans la version française que Pamela répète sans cesse dans les dernières scènes contre Alice. Le « ki » vient de « kill » ou « tuer » en français et le « ma » vient de « mommy » ou « maman » en français. Afin d'obtenir un son unique, Manfredini a prononcé ces deux mots aussi durement, aussi distinctement et aussi rythmiquement dans un micro puis les a transférés dans une machine de réverbération à écho. Il aura terminé la partition original au bout de quelques semaines dans le sous-sol d'un ami. Victor Miller et le rédacteur adjoint en chef Jay Keuper ont révélés à quel point la musique était mémorable. Keuper l'a même décrite comme « iconographique ».

Lorsque Manfredini revient pour composer la suite sorti en 1981, il aura seulement besoin de perfectionner le travail qu'il avait fait précédemment. Au fil des suites, il renonça à l'idée selon laquelle le thème devrait être réservé uniquement au tueur. Il décrit le style des suites comme une approche de préparation et d'assassinat. Lors de la composition du troisième chapitre, Manfredini n'est revenu que pour travailler sur les premières et dernières scènes du film car il était en cours de production à Broadway. Jack Tillar a reconstitué des morceaux de partitions des deux premiers films pour combler le temps restant du chapitre tandis que Michael Zagar a composé les thèmes d'ouverture et de fin. Manfredini et Zagar se sont rencontrés dans l'appartement de ce dernier où Zagar a repris le thème d'ouverture du film original en ajoutant un rythme disco. Manfredini est revenu pour le quatrième chapitre.

Lorsqu'il a commencé à travailler sur le cinquième chapitre, Manfredini a créé un thème unique pour le personnage de Tommy Jarvis. En revanche, pour le sixième chapitre, Tom McLoughlin a spécialement demandé à Manfredini de créer une partition qui ne prévienne en aucun cas le public de ce qui se passait ou allait se produire mais permettait au public de le faire pour lui-même. McLoughlin a repris cette idée du film Halloween de John Carpenter en 1978.

Il ne put composé pour le septième et huitième chapitre en raison d'engagements précédents mais ses partitions précédemment utilisées ont été réutilisées. Tandis qu'il travaillait sur DeepStar Six de Sean S. Cunningham, le producteur du film Iain Paterson a engagé Fred Mollin qui composait déjà pour la série du même nom pour finir de composer la musique du septième chapitre. La musique originale de Manfredini ne remplissait alors que la moitié du film. Mollin a ensuite repris intégralement la musique pour le huitième chapitre en écrivant une chanson originale avec Steve Mizer rappelant le style de Robert Plant pour l'ouverture du film. Manfredini est ensuite revenu pour composer la musique du neuvième et du dixième chapitre de la franchise avant d'être remplacé sur Freddy vs Jason. La raison de ce remplacement était dû au fait que New Line Cinema souhaitait avant tout prendre une nouvelle direction. Manfredini affirme néanmoins que le final du film était exactement la même chose.

Films[modifier | modifier le code]

Récapitulatif[modifier | modifier le code]

Numéro Titre du film
1 Vendredi 13 (Friday the 13th) 1980
2 Vendredi 13 : Le Tueur du vendredi (Friday the 13th Part 2) 1981
3 Vendredi 13 : Meurtres en trois dimensions (Friday the 13th Part 3) 1982
4 Vendredi 13 : Chapitre final (Friday the 13th: The Final Chapter) 1984
5 Vendredi 13, chapitre V : Une nouvelle terreur (Friday the 13th Part V: A New Beginning) 1985
6 Vendredi 13, chapitre VI : Jason le mort-vivant (Friday the 13th Part VI: Jason Lives) 1986
7 Vendredi 13, chapitre VII : Un nouveau défi (Friday the 13th Part VII: The New Blood) 1988
8 Vendredi 13, chapitre VIII : L'Ultime Retour (Friday the 13th Part VIII: Jason Takes Manhattan) 1989
9 Jason va en enfer (Jason Goes to Hell: The Final Friday) 1993
10 Jason X 2002
11 Freddy contre Jason (Freddy vs. Jason) 2003
12 Vendredi 13 (Friday the 13th) 2009

Suite(s)[modifier | modifier le code]

Peu de temps après la sortie du reboot en 2009, les producteurs de Platinum Dunes Brad Fuller et Andrew Form ont exprimé leurs intentions de faire une suite expliquant le plaisir qu'ils avaient eu à produire le redémarrage de la franchise[16]. Le , Warner Bros Pictures a annoncé son intention de sortir la suite du reboot le vendredi [17]. Par la suite, Warner Bros retire la suite de la fente de publication et le répertorie comme film (à déterminer). Ils ont également annoncés que Damian Shannon et Mark Swift écrivaient déjà la suite[18]. Le , Fuller annonce sur Twitter que la suite est morte et ne verra pas le jour[19]. Dans une entrevue, Fuller a expliqué que Paramount Pictures et New Line Cinema bloquaient la production d'éventuelles suites préférant travailler sur des films plus rentables et moins risqués. En conséquence, le film a été mit de côté dans l'attente que les studios donnent leurs feux verts aux producteurs. Form et Fuller avaient également annoncés que la suite aurait pu être un film en 3D si jamais la voie leur était de nouveau ouverte[20].

Le , Fuller a annoncé sur Twitter que Shannon et Swift avaient terminés l'écriture du scénario pour la suite. Fuller a aussitôt déclaré qu'il était prêt a démarrer la production mais New Line Cinema n'était pas prêt à produire un nouveau Vendredi 13[21]. Le , le Hollywood Reporter signalait que Warner Bros avait cédé les droits de licence à Paramount dans le cadre d'un accord qui leur permettrait de coproduire Interstellar[22]. Une semaine après, Derek Mears l'interprète de Jason Voorhees dans le reboot de 2009 a révélé que Paramount travaillait avec Platinum Dunes pour commencer la production d'une suite le plus rapidement possible[23]. David Bruckner était initialement choisi pour réalisé la suite du reboot. Après avoir retardé le film à plusieurs reprises, Paramount programme une date de sortie pour le vendredi [24]. En 2015, on apprend que Nick Antosca s'occupera du scénario[25]. Le , The Wrap nous a rapporté que Paramount avait encore repousser le film pour le [26]. Le , il est annoncé qu'Aaron Guzikowski négociait un accord pour écrire un nouveau scénario mais le réalisateur chargé de la suite David Bruckner a quitté le projet et le film tombe encore une fois à l'eau[27]. Le , Fuller révèle que le film reprendrait l'histoire originelle de Jason et que sa mère Pamela ferait aussi parti du voyage. Le , Variety nous apprend que Breck Eisner était en pourparlers pour réaliser le nouveau redémarrage[28]. En , Paramount repousse la date de sortie pour le vendredi [29].

Le , il est annoncé que Platinum Dunes recherchait un acteur pour jouer le jeune Jason Voorhees afin que la production puisse démarrer en [30],[31],[32]. Le , Paramount annule officiellement le projet en raison du résultat catastrophique au box-office du film Le Cercle : Rings. Le , Shannon et Swift révèle le titre de la suite qu'ils avaient proposés (Friday The 13th : Camp Blood)[33]. Les droits de la franchise reviennent à Warner Bros et New Line Cinema en 2018[34]. Le , Victor Miller, scénariste du film original a envoyé une demande de résiliation à Horror Inc. prétendant vouloir récupérer les droits sur le scénario original et son contenu intégral, cessant par la même occasion les droits qu'il avait précédemment cédés à la Manny Compagny.

Le producteur du film original Sean S. Cunningham affirme que Miller a écrit le scénario original pour être à l'origine une pièce de théâtre pour la Manny Compagny[35]. Le , Victor Miller a obtenu les droits contre Cunningham, mettant un terme au procès[36].

En , LeBron James a annoncé via sa société de production Springhill Entertainment et aux côtés de Vertigo Entertainment qu'il était en pourparlers pour coproduire le prochain film[37]. En , il est annoncé que Clint Ford avait écrit le scénario[38].

Le , on apprend que Sean S. Cunningham a relancé l'affaire contre Victor Miller afin de pouvoir produire un nouveau film[39].

Le , nous apprenons que le scénariste et réalisateur de Vendredi 13, chapitre VI : Jason le mort-vivant, Tom McLoughlin, a déjà écrit un scénario dans l'idée de peut-être diriger un prochain film dans l'histoire de la franchise. Il ne peut hélas pas montrer son travail aux studios tant que le procès opposant Victor Miller à Sean S. Cunningham ne prend pas fin[40].

Casting[modifier | modifier le code]

Basée à New York, une société de casting dirigé par Julie Hughes et Barry Moss a été embauché pour trouver huit jeunes acteurs/actrices qui joueront le rôle du personnel du camp de vacances. Cunningham ne cherchait pas de "grands acteurs" mais quiconque était sympathique et pouvait sembler être un conseiller de camp responsable. Les acteurs devaient bien paraître à l'écran et travailler à faible revenu. Moss et Hughes ont mis la main sur les quatre premiers acteurs, Kevin Bacon, Laurie Bartram, Peter Brouwer et Adrienne King, qui avaient déjà joué dans des feuilletons. Le rôle d'Alice avait été mis en place comme un projet de casting ouvert, c'était une cascade publicitaire utilisée pour attirer plus d'attention sur le film. King a obtenue une audition essentiellement car elle était l'amie de quelqu'un qui travaillait dans le bureau des chargés de casting et Cunningham a ensuite estimé qu'elle incarnerait parfaitement les caractères du personnage. Après les auditions, Moss se rappela que Cunningham avait déclaré avoir sauvé la meilleure actrice car lors de son audition, King a pu lui montrer qu'elles pourraient se comporter naturellement devant la caméra tout en jouant son rôle.

Avec Adrienne King dans le rôle de l'héroïne du film, Bartram a obtenue le rôle de Brenda et Kevin Bacon, Mark Nelson et Jeannine Taylor qui se connaissaient déjà avant le film ont respectivement interprétés les rôles de Jack, Ned et Marcie. Sachant qu'ils se connaissaient, Bacon et Nelson ont affirmé qu'ils possédaient déjà la chimie spécifique recherchée par le directeur de casting. Jeannine Taylor a également révélé la satisfaction de Moss et Hughes pour son jeu d'actrice. Aussi, lorsqu'ils lui ont proposé une audition, elle a estimé que quel que soit le rôle à jouer, ce serait "une bonne occasion".

Ce premier opus a été le tout premier long-métrage de Nelson. Lorsqu'il passa sa première audition, il ne lui restait plus qu'à lire des scènes plutôt comiques pour coller à son personnage. Il a ensuite reçu un appel lui demandant de passer une seconde audition mais cette fois-ci, en maillot de bain ce qui poussa l'acteur à se demander si quelque chose ne tournait pas rond dans le film. Il ne réalisait pas complètement ce qui se passait jusqu'à ce qu'il obtienne le rôle et reçoive le script complet du film. Nelson avait révélé que c'était seulement après avoir décroché le rôle qu'ils lui ont donné le script complet et qu'il réalisa à cet instant à quel point ce film serait sanglant. Il pensait que l'humour de Ned était utilisé pour cacher un sentiment d'insécurité, en particulier autour de Brenda, qui, selon l'acteur, l'attirait. Il se souvient aussi que dans la première version du script, Ned était atteint de la polio et que ses jambes étaient déformées alors que le haut de son corps était musclé. On pense que Ned a donné naissance à la "victime du joker pratique" des films d'horreur. Selon David Grove, il n'y avait pas de personnages équivalent à Halloween de John Carpenter ou encore Black Christmas de Bob Clark. Il a servi de modèle pour les films slasher qui suivront après le film.

Le rôle de Bill a été octroyé à Harry Crosby, fils de Bing Crosby et le rôle d'Annie a été offert à Robbi Morgan par Julie Hughes, au bureau. Le lendemain, Morgan était sur le plateau et toutes ses scènes furent tournées en 24 heures.Rex Everhart qui devait initialement jouer le rôle d'Enos, le camionneur qui l'emmena jusqu'au croisement du camp n'a finalement pas tourné les scènes avec Annie. Il faut donc imaginer qu'elle a été emmenée au camp par un Enos imaginaire. Après avoir été exclus de la série Love of Life, Peter Brouwer est retourné dans le Connecticut pour chercher du travail. Apprenant que sa petite-amie travaillait en tant qu'assistant-réalisateur pour Vendredi 13, il posa des questions sur les ouvertures éventuelles. Au départ, l'annonce du casting pour le personnage de Steve Christy disait recherchée de grandes stars pour l'interpréter. Ce n'est que lorsque Sean Cunningham est venu donner un message à la petite-amie de Brouwer et l'a vu travailler dans le jardin qu'il a été embauché.

Le rôle de Pamela Voorhees avait d'abord été proposé à Estelle Parsons mais elle a finalement refusé le rôle. Son agent avait déclaré que le film était trop violent et ne savait pas quel genre d'actrice jouerait un tel rôle. Hughes et Moss ont ensuite envoyé une copie du script à Betsy Palmer, dans l'espoir qu'elle accepterait le rôle. Palmer ne comprenait pas pourquoi quelqu'un voudrait d'elle pour un rôle dans un film d'horreur étant donné qu'elle avait déjà joué dans Mister Roberts, The Angry Man et The Tin Star. Elle a finalement accepté le rôle afin de pouvoir s'acheter une nouvelle voiture même si elle pensait initialement que le film était nul à chier. Alors qu'on apprenait tout juste que l'assistant de Tom Savini, Taso Stavrakis était le Enos imaginaire qui a emmené Annie jusqu'au croisement, il a également remplacé Palmer afin de poursuivre et égorger sa passagère à travers les bois par Mme Voorhees, bien que le public n'aperçoit que paire de jambes lui courir après. Palmer venait d'arriver en ville lorsque ces scènes étaient sur le point d'êtres filmées. N'étant pas en forme physique pour assurer une poursuite dans les bois, Stavrakis endossa le rôle. La formation de Robbi Morgan en tant qu'acrobate, l'a énormément aidée à tournée dans ces scènes. Son personnage devant sauter d'une voiture en mouvement lorsqu'elle découvre que Mme Voorhees ne l'emmène pas jusqu'au camp. Betsy Palmer a ensuite révélé comment elle a développé le personnage de Mme Voorhees :

"Étant une actrice qui utilise la méthode Stanislavski, j'essaie toujours de trouver des détails sur mon personnage. Je me suis souvenu d'une bague de lycée qu'elle avait porté dans le script et à partir de là, j’ai retracé l'histoire de Pamela de mon époque au lycée au début des années 1940. Nous sommes donc en 1944, une période très conservatrice, et Pamela a un petit ami stable. Ils ont des relations sexuelles - ce qui est très grave bien sûr - et Pamela tombe bientôt enceinte de Jason. Le père s'en va et quand Pamela le dit à ses parents, ils le désavouent car ils ont horreur des bébés hors mariage. "Ce n'est pas quelque chose que les bonnes filles font". Je pense qu'elle a pris Jason et l'a élevé du mieux qu'elle pouvait, mais il s'est avéré être un garçon très particulier. Elle a occupé de nombreux petits boulots, dont un comme cuisinier dans un camp d'été. Puis Jason se noie et tout son monde s'effondre. Que faisaient les conseillers au lieu de regarder Jason ? Ils avaient des relations sexuelles, ce qui explique pourquoi elle a eu des problèmes. À partir de ce moment-là, Pamela est devenue très psychotique et puritaine dans son attitude, car elle était déterminée à tuer tous les conseillers de camp immoraux."

Cunningham voulait rendre le personnage de Pamela "terrifiant" et, à cette fin, il croyait qu'il était important que Palmer n'agisse pas à outrance. Il y avait aussi la crainte que les crédits passés de Palmer, en tant que personnage plus sain d'esprit, ne lui rendent difficile de croire qu'elle puisse être effrayante. Palmer à reçu 1000$ par jour pour ses dix jours de tournage.

Ari Lehman, qui avait précédemment auditionné pour Manny's Orphans et échouant à obtenir le rôle, était plus que déterminé à décroché le rôle de Jason Voorhees. Selon Lehman, il a tout donné de façon très intense et Cunningham lui a révélé qu'il était parfait pour le rôle. En plus de la distribution principale, Walt Gorney est apparu sous le nom de "Ralph", le fou du village. Son personnage devait établir deux fonctions : préfigurer les événements à venir et insinuer qu'il pourrait être en réalité le meurtrier. Cunningham craignait d'inclure le personnage car il ne savait pas s'il atteindrait l'objectif de créer un nouveau suspect.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le premier film fût tourné dans les cantons de Hardwick, Blairstown et Hope dans le New Jersey en 1979. Les scènes du camp Crystal Lake ont été tournées sur un camp de scout en activité à cette période, le camp No-Be-Bo-Sco situé à Hardwick. Le camp est à ce jour toujours en activité.

Le tournage du deuxième film commença début et s'acheva en novembre de la même année. Les scènes ont principalement eu lieu à New Preston et à Kent dans l'Etat du Connecticut.

Georgetown Productions qui avait produit les films précédents a été impliqué dans la pré-production du troisième film en accord avec la société de distribution Paramount Pictures pour tourner les scènes en 3D. Le film a été tourné au Valuzet Movie Ranch à Saugus en Californie. Le chalet, la grange ainsi que le lac présentés dans le film ont été construits sur mesure pour le tournage. Le chalet est restée sur le terrain jusqu'à l'incendie qui l'a détruit en 2012.

Le quatrième film a été tourné à Topanga Canyon et à Newhall en Californie à partir du mois d' jusqu'en avec un retard de six semaines.

Aucune information concernant le tournage du cinquième chapitre.

Les scènes du sixième film impliquant le département de police ont été filmés à Covington en Géorgie tandis que les scènes se déroulant au camp Forest Green étaient tournés au camp Daniel Morgan à l'extérieur des limites de la ville. La scène finale a été filmé dans la piscine du père de McLoughlin et bien que son filtre a piscine a été éclaboussé par la scène où Jason est frappé par l'hélice du bateau, il reste tout aussi heureux qu'un film Hollywoodien ait été tourné dans sa cour.

Le septième volet de la franchise fût tourné d' à dans le comté de Baldwin en Alabama à Byrnes Lake près de l'autoroute 225 et à proximité de Mobile.

Le tournage du huitième chapitre a été tourné à sept endroits différents aux Etats Unis bien que les principaux lieus de tournage aient été en Colombie-Britannique au Canada, en particulier à Vancouver. Les scènes de ruelle ont été tournées à Los Angeles et le reste du film à New York, notamment à Times Square.

Aucune information concernant le tournage des quatre derniers chapitres de la franchise.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Équipe technique Vendredi 13
(1980)
Le Tueur du vendredi
(1981)
Meurtres en 3 dimensions
(1982)
Chapitre final
(1984)
Une nouvelle terreur
(1985)
Jason le mort-vivant
(1986)
Un nouveau défi
(1988)
L'Ultime Retour
(1989)
Jason va en enfer
(1993)
Jason X
(2002)
Freddy contre Jason
(2003)
Vendredi 13
(2009)
Réalisateur(s) Sean S. Cunningham Steve Miner Joseph Zito Danny Steinmann Tom McLoughlin John Carl Buechler Rob Hedden Adam Marcus James Isaac Ronny Yu Marcus Nispel
Producteur(s) Sean S. Cunningham Sean S. Cunningham
Steve Miner Tony Bishop Timothy Silver Don Behrns Barbara Sachs Debbie Hayn-Cass Noel Cunningham Michael Bay
Frank Mancuso Jr. Frank Mancuso Jr. Geoff Garrett Andrew Form
Iain Paterson Randy Cheveldave James Isaac Brad Fuller
Marilyn Stonehouse
Scénariste(s) Victor Miller Ron Kurz Petru Popescu Barney Cohen Danny Steinmann Tom McLoughlin Manuel Fidello Rob Hedden Jay Huguely Todd Farmer Damian Shannon
Phil Scuderi Carol Watson Bruce Hidemi Sakow David Cohen Daryl Haney Adam Marcus Mark Swift
Martin Kitrosser Martin Kitrosser Dean Lorey
Musique Harry Manfredini Harry Manfredini Graeme Revell Steve Jablonsky
Michael Zager Fred Mollin
Photographie Barry Abrams Peter Stein Gerald Feil João Fernandes Stephen L. Posey Jon Kranhouse Paul Elliott Bryan England Bill Dill Derick V. Underschultz Fred Murphy Daniel Pearl
Montage Bill Freda Susan E. Cunningham George Hively Joel Goodman Bruce Green Maureen O'Connell Steve Mirkovich David Handman Mark Stevens Ken Blackwell
Martin Jay Sadoff
Barry Zetlin
Genre horreur, Slasher
Durée 95 minutes 87 minutes 95 minutes 91 minutes 92 minutes 86 minutes 88 minutes 100 minutes 87 minutes 91 minutes 97 minutes
Sociétés de production Georgetown Productions Inc.
Sean S. Cunningham Films
Sean S. Cunningham Films
Paramount Pictures
New Line Cinema
Sean S. Cunningham Films
Warner Bros.
Paramount Pictures
Paramount Pictures Terror Films Inc. Friday Four Films Inc. Horror Inc. Crystal Lake Entertainment
Friday X Productions
Cecchi Gori Group Tiger Cinematografica
Avery Pix
Crystal Lake Entertainment
WTC Productions
Yannix Technology Corporation
Paramount Pictures
Platinum Dunes
Crystal Lake Entertainment
Frank Mancuso Jr. Productions
Jason Productions
Terror Inc.
Sociétés de distribution Paramount Pictures New Line Cinema
Date de sortie Drapeau : États-Unis
Date de sortie Drapeau : France (en VHS)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis

Distribution[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Vendredi 13.
Personnages Vendredi 13
(1980)
Le Tueur du vendredi
(1981)
Meurtres en 3 dimensions
(1982)
Chapitre final
(1984)
Une nouvelle terreur
(1985)
Jason le mort-vivant
(1986)
Un nouveau défi
(1988)
L'Ultime Retour
(1989)
Jason va en enfer
(1993)
Jason X
(2002)
Freddy contre Jason
(2003)
Vendredi 13
(2009)
Jason Voorhees Ari Lehman Steve Daskawisz
Warrington Gillette
Richard Brooker Ted White Tom Morga C.J. Graham
Dan Bradley
Kane Hodder Ken Kirzinger Derek Mears
Pamela Voorhees Betsy Palmer Marilyn Poucher Paula Shaw Nana Visitor
Alice Adrienne King
Paul Holt John Furey
Ginny Field Amy Steel
Chris Dana Kimmell
Tommy Jarvis Corey Feldman Corey Feldman
John Shepherd
Thom Matthews
Trish Jarvis Kimberly Beck
Pam Roberts Melanie Kinnaman
Reggie le risque tout Shavar Ross
Megan Garris Jennifer Cooke
Tina Shepard Lar Park-Lincoln
Nick Kevin Spirtas
Rennie Jensen Daggett
Sean Robertson Scott Reeves
Steven Freeman John D. LeMay
Jessica Kimble Kari Keegan
Creighton Duke Steven Williams
Rowan Lexa Doig
Tsunaron Chuck Campbell
Kay-Em 14 Lisa Ryder
Sergent Brodski Peter Mensah
Freddy Krueger Robert Englund
Will Rollins Jason Ritter
Lori Monica Keena
Clay Miller Jared Padalecki
Whitney Miller Amanda Righetti
Jenna Danielle Panabaker

Box-office[modifier | modifier le code]

Globalement, la franchise a reçu un accueil très négatif de la part des critiques professionnelles contrairement à d'autres films slasher comme Halloween. Les critiques n'avaient pas appréciés le nombre élevé de meurtres par rapport au développement de l'intrigue et du personnage central, Jason. Néanmoins, les films ont rencontré un succès financier monstrueux ce qui poussa la société Paramount Pictures à produire davantage de suites[41]. En comparant cette franchise à d'autres et en tenant compte de l'inflation de 2018, Vendredi 13 est la deuxième plus grosse franchise horrifique aux Etats Unis avec plus de 832 millions de dollars[42]. Le succès de cette franchise est suivie de près par ses concurrents Freddy (plus de 710 millions de dollars)[43], Hannibal Lecter (plus de 744 millions de dollars)[44], Halloween (plus de 832 millions de dollars)[45], Saw (plus de 588 millions de dollars)[46], Scream (plus de 592 millions de dollars)[47], Massacre à la tronçonneuse (plus de 394 millions de dollars)[48] et Chucky (plus de 281 millions de dollars)[49].

Film Date de sortie Recettes au box-office Budget Entrée France[50],[51],[52] Référence
Etats Unis Reste du monde Mondial
Vendredi 13 (1980) 9 mai 1980 39 754 601 $ 20 000 000 $ 59 754 601 $ 700 000 $ 603 008 [53]
Vendredi 13 : Le tueur du vendredi 30 avril 1981 21 722 776 $ indeterminé 21 722 776 $ 1 250 000 $ 169 687 [54]
Vendredi 13 : Meurtres en 3 dimensions 13 août 1982 34 581 519 $ indeterminé 34 581 519 $ 4 000 000 $ 307 747 [55]
Vendredi 13 : Chapitre final 13 avril 1984 32 980 880 $ indeterminé 32 980 880 $ 2 600 000 $ 270 013 [56]
Vendredi 13 : Une nouvelle terreur 22 mars 1985 21 930 418 $ indeterminé 21 930 418 $ 2 200 000 $ 176 873 [57]
Vendredi 13 : Jason, le mort vivant 1 août 1986 19 472 057 $ indeterminé 19 472 057 $ 3 000 000 $ 100 320 [58]
Vendredi 13 : Un nouveau défi 13 mai 1988 19 170 001 $ indeterminé 19 170 001 $ 2 800 000 $ 59 543 [59]
Vendredi 13 : L'ultime retour 28 juillet 1989 14 343 976 $ indeterminé 14 343 976 $ 5 000 000 $ inédit en salles [60]
Jason va en enfer 13 août 1993 15 935 068 $ indeterminé 15 935 068 $ 3 000 000 $ moins de 1 000 [61]
Jason X 26 avril 2002 12 610 731 $ 3 830 243 $ 16 440 974 $ 14 000 000 $ 79 712 [62]
Freddy Vs Jason 15 août 2003 82 556 855 $ 32 286 175 $ 114 843 030 $ 25 000 000 $ 383 349 [63]
Vendredi 13 (2009) 13 février 2009 64 997 188 $ 26 377 032 $ 91 374 220 $ 19 000 000 $ 129 477 [64]
Total 380 106 070 $ 82 493 450 $ 462 549 520 $ 82 550 000 $ 2 280 729 entrées

Autour du film[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Le , Paramount Pictures a commencé à diffuser Vendredi 13 (série télévisée), une série télévisée américaine mettant l'accent sur les tentatives de deux cousins de récupérer des antiquités maudites vendues dans un magasin dont ils ont hérité de leur défunt oncle. L'émission mettait en vedette John D. LeMay dans le rôle de Ryan Dallion et Louise Robey dans le rôle de Michelle Foster. L'émission fût créée par Frank Mancuso Jr. et Larry B. Williams sous le titre initial de The 13th Hour et compte actuellement 72 épisodes. Mancuso Jr. n'a jamais eu l'intention de lier directement l'émission de télévision à la série de films mais il a tout de même utilisé l'idée du vendredi 13, c'est-à-dire la symbolisation de la malchance et des malédictions. Les créateurs ont voulu associer le masque de hockey de Jason à la série mais l'idée à été aussitôt écartée pour que le spectacle puisse exister par lui-même. Mancuso Jr. craignait que la mention d'événements quelconques de la série de films éloigne le public du "monde nouveau que nous essayions de créer". La décision de nommer l'émission Vendredi 13 a été prise parce que Mancuso Jr. croyait que ça aiderait à vendre l'émission sur les différentes plateformes de réseaux. Le tournage a eu lieu à Toronto, Ontario, Canada. La série a été diffusée pour la première fois tard dans la nuit. Le succès de celle-ci poussa certaines stations radiophoniques de passer au prime time. Produite avec un budget de 500 000$ par épisode, la première saison s'est classée deuxième parmi le groupe masculin de 18 à 49 ans, juste derrière Star Trek : La Nouvelle Génération. De plus, la première saison s'est classée au cinquième rang chez les femmes âgées de 18 à 49 ans[65].

En , lors d'un débat au congrès de Maniafest, Sean S. Cunningham a évoqué la possibilité de faire revenir la série télévisée sur les écrans de télévision. La série serait alors consacrer à un groupe d'adolescents vivant dans la région de Crystal Lake. Le , Cunningham a davantage discuté du futur de la série potentielle. Il a expliqué que l'idée était d'appeler la série Crystal Lake Chronicles et de la situer dans une ville entouré par l'histoire de Jason. La série se concentrerait davantage sur les problèmes de maturité dans un style similaire à celui de Buffy contre les vampires, Dawson Creek ou encore Smallville, avec Jason comme personnage d'arrière-plan récurrent.

En , il a été annoncé que MoviePass Films et Crystal Lake Entertainment envisageaient de produire ensemble la série télévisée. La série se concentrerait alors sur un groupe de personnes à Crystal Lake, confrontés au retour de Jason Voorhees ainsi qu'à la découverte de nouvelles informations liées à sa famille[66]. En , il a été annoncé que la série était en cours de production par The CW Television Network. Steve Mitchell et Craig Van Sickle ont été embauchés pour écrire le pilote tandis que Cunningham, Randall Emmett, George Furla et Mark Canton seraient les producteurs exécutifs[67]. En , le réseau a annoncé qu'il avait décidé d'annuler la série. Le président de The CW, Mark Pedowitz a expliqué "Nous avions de meilleurs pilotes. En fin de compte, nous avons estimé que nous avions d'autres objectifs plus solides alors nous ne les avons pas poursuivis. C'était bien écrit, plus sombre que nous le souhaitions et nous ne pensions pas qu'il était durable... Nous ne pensions pas qu'il s'agissait d'un scénario durable, d'une série durable. C'était un très bon pilote, mais pas assez viable pour la série."[68].

Jeux vidéos[modifier | modifier le code]

En , Domark a sorti Friday The 13th Game pour Amstrad CPC, Commodore 64 et ZX Spectrum. L'intrigue du jeu poussait un joueur à persuader les autres de se cacher dans le sanctuaire qu'il avait choisi. Jason était déguisé en "ami" jusqu'à ce qu'il décide d'attaquer un joueur. Trois ans plus tard, LJN a publié un jeu pour Le Système de Divertissement de Nintendo. En 2007, Xendex a sorti son propre jeu mobile. Le joueur devait incarner un conseiller du camp et alors que les conseillers préparaient le camp pour son premier week-end d'été, un inconnu commençaient à les massacrer un par un. Le joueur devait donc découvrir la vérité et survivre.

Electronic Gaming Monthly a annoncé en un nouveau jeu Survival horror multi-plateformes[69]. Une expérience de jeu multijoueur asymétrique, coopérative et compétitive en cours de développement avec une date de sortie provisoire en . Ce jeu était à l'origine intitulé Slasher Vol. 1 : Summer Camp développé par IllFonic avec la contribution de Gun Media. Le jeu a été financé par le biais des campagnes de don "BackerKit"[70] et "Kickstarter"[71]. Ils ont collectés plus d'un million de dollars sur un total de plus de 28 000 contributeurs avec un nouveau titre confirmé Friday the 13th, le jeu. Un panel de développement a été ouvert pour Gun Media et IllFonic à la PAX South 2016 en avec des séquelles pré alpha et une liste d'animation de mise à mort[72].

Un jeu mobile fait également son apparition sur IOS, Android et Steam le appelé : Vendredi 13 : Killer Puzzle[73].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Outre les films, les séries télévisées et les divers ouvrages basés sur la franchise, il existe plus de 100 produits sous licence générant un chiffre d'affaires supérieur à 125 millions de dollars[74]. Au fil des années, les personnages de la saga ont été commercialisés sous différentes gammes de jouets. En 1988, Screamin' Toys a produit un kit de modèle de Jason Voorhees. Six ans plus tard, ils publient un deuxième modèle basé sur l'apparition de Jason dans Jason va en enfer. Les deux kits sont plus en cours de production. En 1998, McFarlane Toys' Movie Maniacs series 1 a sorti un modèle de Jason basé du neuvième film. L'année suivante, ils sortent une maquette de 150mm de Freddy et Jason en vitrine. Puis en 2002, ils sortent un modèle basé sur le Uber Jason du dixième film.

Outre les jeux vidéo et les jouets, la série a également vu la sortie des bandes sonores de ses films. en 1982, Gramavision Records a sorti un album de morceaux choisis des partitions d'Harry Manfredini sur les trois premiers films de la franchise. Le , BSX Records a sorti un CD en édition limitée des partitions de Fred Mollin. Le , La-La Land Records a sorti un coffret de six CD en édition limitée des partitions de Manfredini tirées des six premiers films. À partir du neuvième film, chacun d'entre eux possédera de sa propre partition musicale et de sa propre bande originale.

Autres médias[modifier | modifier le code]

Jason apparaît dans les épisodes Simpson Horror Show V et Simpson Horror Show IX de la série télévisée américaine Les Simpson.

En 2012, les tortues ninjas sont confrontés à un ennemi reprenant les méthodes du tueur au masque de hockey baptisé "Le barjo" par Michaelangelo. Par ailleurs, chacune de ses apparitions est accompagnée de la musique des films de la franchise.

Littérature[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Six des douze films ont été adapté en romans, les chapitres I, II, III, VI, X et XI. Le premier roman est une adaptation du troisième chapitre de Michael Avallone. Il avait auparavant adapté La planète des singes et Traitement de choc. L'auteur a choisi d'utiliser une fin alternative, une fin qui avait été filmée pour le troisième film mais n'a jamais été utilisé. Dans cette autre fin, Chris entend la voix de Rick depuis son canoë et retourne immédiatement au chalet. Quand elle ouvre la porte, Jason se tient debout devant elle et la tue.

Le livre suivant a été adapté du sixième chapitre en 1986, soit quatre années après par Simon Hawke. Hawke adaptera également les trois premiers films en romans et sa propre adaptation du film original en 1987. Il publie deux nouvelles versions des chapitres II et III en 1988. Sa première adaptation du chapitre VI présentait le personnage d'Elias Voorhees, le père de Jason, qui devait à l'origine apparaître dans le film avant sa diffusion dans les salles. Le livre explique comment Elias a enterré le corps de Jason au lieu de la crémation prévue après sa mort dans le quatrième chapitre.

En 1994, quatre nouveaux romans ont été publiés sous le titre de Friday The 13th. Ces romans se concentraient sur différentes personnes mettant la main sur la masque de hockey de Jason et devenant par la suite possédé par son esprit mais le personnage réel ne figurait pas dans les romans. Les romans fût écrit par Eric Morse. Les livres s'intitulaient Mother's Day, Jason's Curse, The Carnival et Road Trip.

En 2003 et en 2005, Black Flame publie les romans adaptés du dixième et onzième chapitre. Après la sortie de l'adaptation de Jason X, ils commencèrent par publier deux séries de romans. La première série portait le titre de Jason X tandis que l'autre portait le titre de Friday The 13th. La première série comportait quatre suites à l'adaptation de 2005. Jason X : The Experiment fût le premier à être publié. Le gouvernement tenta d'exploiter l'invincibilité de Jason pour créer une armée de super soldats. Le deuxième roman intitulé Planet of the Beast suivait les efforts du Dr. Bardox et de son équipe alors qu'ils tentent de cloner Jason. Le troisième intitulé Death Moon tournait autour de l'atterrissage brutal de Jason au camp Moon Camp Americana et le dernier roman intitulé To the Third Power parlait de la découverte d'un clone de Jason en dessous d'une prison.

La deuxième série de romans n'est pas liée à la première et ne continuent pas l'histoire racontée par les films. Au lieu de cela, chaque roman a développé le personnage de Jason à sa manière. Le premier roman intitulé Friday the 13th: Church of the Divine Psychopath voyait Jason se faire ressuscité par un culte religieux. Dans le deuxième roman intitulé Friday the 13th: Hell Lake, un tueur en série a récemment été exécuté, Wayne Sanchez, il persuade Jason pour l'aider à s'échapper de l'autre monde et revenir dans le monde réel. Dans le troisième roman intitulé Hate-Kill-Repeat, deux tueurs en série religieux tentent de retrouver Jason à Crystal Lake, estimant qu'ils partagent le même mépris pour ceux qui enfreignent le code moral. Le quatrième roman intitulé The Jason Strain place Jason sur une île avec un groupe de condamné à mort placés par une émission de télé-réalité tandis qu'un scientifique tente de créer une super drogue capable de retarder la vieillesse à partir de l'ADN de Jason. Au lieu de cela, le scientifique créé un virus qui ramène les morts et les transforme en zombies. Enfin, dans le dernier roman intitulé Carnival of Maniacs, le personnage de Pamela Voorhees sort de sa tombe et part à la recherche de son fils qui fait maintenant partie d'un spectacle itinérant et est sur le point d'être vendu aux enchères au plus offrant.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La franchise est considérée comme l'une des plus médiatisée et les plus prospères en Amérique », sur web.archive.org,
  2. « Le masque de hockey de Jason est devenu l'une des images les plus reconnaissables de l'horreur et de la culture populaire », sur web.archive.org,
  3.  Friday the 13th [DVD]., Sean S. Cunningham (Director) () United States : Paramount Pictures.
  4.  Friday the 13th Part 2 [DVD]., Steve Miner (Director) () United States : Paramount Pictures.
  5.  Friday the 13th Part 3 [DVD]., Steve Miner (Director) () United States : Paramount Pictures.
  6.  Friday the 13th: The Final Chapter [DVD]., Joseph Zito (Director) () United States : Paramount Pictures.
  7.  Friday the 13th: A New Beginning [DVD]., Danny Steinmann (Director) () United States : Paramount Pictures.
  8.  Friday the 13th Part VI: Jason Lives [DVD]., Tom McLoughlin (Director) () United States : Paramount Pictures.
  9.  Friday the 13th Part VII: The New Blood [DVD]., John Carl Buechler (Director) () United States : Paramount Pictures.
  10.  Friday the 13th Part VIII: Jason Takes Manhattan [DVD]., Rob Hedden (Director) () United States : Paramount Pictures.
  11.  Jason Goes to Hell: The Final Friday [DVD]., Adam Marcus (Director) () United States : New Line Cinema.
  12.  Jason X [DVD]., James Isaac (Director) () United States : New Line Cinema.
  13.  Freddy vs. Jason [DVD]., Ronny Yu (Director) () United States : New Line Cinema.
  14.  Friday the 13th., Marcus Nispel (Director) () United States : Warner Bros..
  15. « Harry Manfredini interview », sur web.archive.org (consulté le 6 juin 2019)
  16. « Form et Fuller veulent produire une suite au reboot », sur collider.com,
  17. « Warner Bros Picture annonce une date de sortie pour 2010 », sur bloody-disgusting.com,
  18. « Shannon et Swift écrivent ensemble la suite », sur bloody-disgusting.com,
  19. « La suite ne verra finalement pas le jour », sur www.dreadcentral.com,
  20. « Le film est mis de côté par les sociétés de production », sur collider.com,
  21. « Le script est terminé », sur www.nme.com,
  22. « Warner Bros cède les droits à Paramount », sur www.hollywoodreporter.com,
  23. « Paramount travaille avec Platinum Dunes pour produire la suite », sur bloody-disgusting.com,
  24. « Paramount programme une date de sortie », sur deadline.com,
  25. « Nick Antosca écrira le scénario », sur www.hollywoodreporter.com,
  26. « Paramount repousse une fois encore la date de sortie », sur www.thewrap.com,
  27. « Aaron Guzikowski négocie pour écrire un nouveau scénario », sur www.empireonline.com,
  28. « Breck Eisner est en pourparlers pour réaliser un nouveau redémarrage », sur variety.com,
  29. « Paramount repousse la date jusqu'au vendredi 13 octobre 2017 », sur collider.com,
  30. « Le redémarrage aura un nouveau Jason et un nouveau titre », sur movieweb.com,
  31. « Les producteurs ont commencés le casting pour chercher leur nouveau Jason », sur comicbook.com,
  32. « Le tournage commencera en Printemps », sur bloody-disgusting.com,
  33. « Shannon et Swift révèle le titre du film annulé par Paramount », sur screenrant.com,
  34. « New Line et Warner Bros récupèrent les droits de la franchise », sur bloody-disgusting.com,
  35. « Un procès s'entame pour savoir qui va récupérer les droits », sur www.hollywoodreporter.com,
  36. « Victor Miller remporte le procès contre Sean S. Cunningham », sur bloody-disgusting.com,
  37. « LeBron James est en pourparlers pour coproduire le prochain film », sur comicbook.com,
  38. « Clint Ford a écrit le scénario pour un autre film », sur www.rabtalent.com/news,
  39. « La bataille légale entre Victor Miller et Sean S. Cunningham est relancée », sur comicbook.com,
  40. « Le scénariste et réalisateur du sixième chapitre souhaite produire un nouveau film », sur movieweb.com,
  41. « Le succès financier pousse la production a produire d'autres suites », sur web.archive.org,
  42. « Inflation de la franchise Vendredi 13 en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  43. « Inflation de la franchise Freddy en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  44. « Inflation de la franchise Hannibal Lecter en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  45. « Inflation de la franchise Halloween en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  46. « Inflation de la franchise Saw en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  47. « Inflation de la franchise Scream en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  48. « Inflation de la franchise Massacre à la tronçonneuse en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  49. « Inflation de la franchise Chucky en 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 5 juin 2019)
  50. Chiffres Boxoffice Story http://boxofficestar2.eklablog.com/search?q=vendredi%2013
  51. http://www.ecranlarge.com/article-details-10967.php
  52. https://archive.is/t4CV5
  53. « Box-office du premier film » (consulté le 7 février 2019)
  54. « Box-office du deuxième film » (consulté le 7 février 2019)
  55. « Box-office du troisième film » (consulté le 7 février 2019)
  56. « Box-office du quatrième film » (consulté le 7 février 2019)
  57. « Box-office du cinquième film » (consulté le 7 février 2019)
  58. « Box-office du sixième film » (consulté le 7 février 2019)
  59. « Box-office du septième film » (consulté le 7 février 2019)
  60. « Box-office du huitième film » (consulté le 7 février 2019)
  61. « Box-office du neuvième film » (consulté le 7 février 2019)
  62. « Box-office du dixième film » (consulté le 7 février 2019)
  63. « Box-office du onzième film » (consulté le 7 février 2019)
  64. « Box-office du douzième film » (consulté le 7 février 2019)
  65. « Les producteurs de télévision découvrent une nouvelle voie vers le prime time grâce au succès de la série télévisée », sur www.nytimes.com,
  66. « La série télévisée bientôt de retour ? », sur deadline.com,
  67. « La série est en cours de production », sur comicbook.com,
  68. « The CW annule la série », sur ew.com,
  69. Michael Briers, « Friday the 13th: The Game Reaches Funding Goal, Licensed Horror Will Hit PS4 in 2016 », (consulté le 11 novembre 2015)
  70. « Campagne BackerKit », sur friday-the-13th-the-game.backerkit.com (consulté le 5 juin 2019)
  71. Randy Greenback, « Friday the 13th: The Game by Randy Greenback - Gun Media - Kickstarter », Kickstarter (consulté le 13 août 2016)
  72. Mo Mozuch, « 'Friday the 13th: The Game' Panel At Pax South Reveals New Kill Animations For Jason Voorhees » [archive du ], iDigitalTimes, (consulté le 13 août 2016)
  73. https://itunes.apple.com/us/app/friday-the-13th-killer-puzzle/id1297059370?mt=8
  74. « Les produits dérivés génèrent plus de 125 millions de dollars de chiffre d'affaires », sur www.prweb.com,