Stan Marsh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stanley et Marsh.
Stanley Marsh
Personnage de fiction apparaissant dans
South Park

Alias Stan
Sexe Masculin
Cheveux Noir
Activité(s) Élève à l'école primaire de South Park
Famille Randy Marsh (père)
Sharon Marsh (mère)
Shelley Marsh (sœur)

Créé par Trey Parker et Matt Stone
Série(s) South Park
Première apparition L'Esprit de Noël (court-métrage)
Cartman a une sonde anale (série)
Doublage Drapeau des États-Unis Trey Parker
Drapeau de la France Thierry Wermuth
Drapeau du Québec Xavier Dolan

Stanley Marsh est un des personnages principaux de la série télévisée d'animation South Park. Il est doublé par Trey Parker dans la version originale et par Thierry Wermuth dans la version française. Stan, est un des quatre personnages principaux de South Park, avec Kyle Broflovski, Eric Cartman et Kenny McCormick.

Vie[modifier | modifier le code]

Stan est souvent prêcheur et critique beaucoup les tendances populaires. L’exemple le plus évident est l’épisode Tampons en cheveux de Cherokee, lorsqu’il défie Mlle Information et son magasin de médecine alternative et où il montre également de l’héroïsme en déclarant qu’il donnerait avec joie un rein à Kyle même « si ça fait super mal », dans Les Super Meilleurs Potes, quand il soutient le combat contre le culte et le suicide collectif de David Blaine (dans cet épisode, il sauve à nouveau la vie de Kyle), et dans l'épisode Le Plus Gros Connard de l'univers où il accuse le médium John Edward d'être « le plus gros connard de l'univers ». Dans cet épisode, il possède également son propre show (où il essaye de prouver que la lecture froide est fausse, la foule croit qu’il est également un médium) et se bat avec John Edward dans une « confrontation psychique ». Cependant, Kyle le remplace pour ce rôle, et c'est au tour de Stan d'être crédule — comme lorsqu'il adopte la tendance métrosexuelle dans l'épisode South Park est gay, l'épisode Chinpokomon, ou encore dans l'épisode Raisins, lorsqu'il devient gothique après avoir rompu avec Wendy. Les personnalités de Stan et de Kyle sont assez similaires, mais ne sont pas tout à fait interchangeables.

En tant qu'amoureux des animaux, Stan résiste à l'influence de son oncle Jimbo qui veut aller chasser avec lui dans Volcano, devient un membre de la PETA dans Poire à lavement et sandwich au caca (bien qu’il ait eu le choix entre la joindre ou être tué) tente de sauver des veaux dans Le veau, c'est rigolo et essaye de rendre une chèvre à ses propriétaires dans Ousama Ben Laden pue du cul. Bien qu'il ait de bonnes intentions, ses interventions mettent souvent ses amis et lui-même dans des situations très épineuses. Stan et Craig sont également allés au Mexique et sont parvenus à obtenir le programme spatial mexicain pour emmener une orque sur la Lune afin de le sauver (avec tous les enfants de South Park ayant été amenés à croire qu’il y avait une baleine tueuse venant de la Lune). Dans Deux jours avant le jour après demain après que Cartman et lui ont crashé leur bateau dans un barrage de castors et nagé vers le rivage, voyant leur bateau exploser, Stan dit « J’espère qu’on n'a heurté aucun castor». Dans Whale Whores, Stan mène un combat acharné pour protéger les baleines et les dauphins de la chasse aux baleines des Japonais.

Stan est aussi très catégorique, l’exemple le plus évident peut être vu dans Homoursporc, dans lequel il défend partiellement Al Gore car il le plaint, parce qu’il « n’a pas un seul copain ». Cependant quand cette pitié se retourne contre eux et les fait tomber dans une cave où Al Gore allait presque les tuer (non intentionnellement), il est le seul des quatre à amener Al Gore à une réalité froide et dure lui criant « Vous approchez pas, sale con ! Vous me faisiez de la peine alors j’ai voulu être cool avec vous parce que vous avez pas de copains ! Mais maintenant je sais pourquoi vous en avez pas, des copains ! Vous vous êtes servis de l’Homoursporc [représentant le réchauffement climatique] pour attirer l’attention des gens sur vous parce que vous êtes un loser ! » Cela n’affecte cependant pas Al Gore qui lui dit qu’il va faire un film avec lui (Une vérité qui dérange). Sa première vraie « rencontre » avec la politique et le vote est assez froide (Poire à lavement et sandwich au caca) et son bord politique est assez flou.

Lors des sept premières saisons de la série, Stan avait une petite amie, Wendy Testaburger. Au début de la série un running gag consistait à le faire vomir par stress dès que Wendy lui adressait la parole. Cependant, plus la série avança, plus l'histoire entre Stan et Wendy perdit de son importance. Dans l'avant-dernier épisode de la septième saison, intitulé Raisins, Wendy plaque Stan qui devra apprendre à surmonter sa peine. Aucune raison réelle n’a été donnée, mais il a été suggéré que Wendy a plaqué Stan pour être avec Token, cela est montré quand Stan tient un radiocassette jouant du Peter Gabriel devant la fenêtre de Wendy et Token est vu avec elle quand il tire les rideaux. À la fin de l’épisode cependant, Stan est convaincu par Butters, qui a également « rompu » avec sa petite amie, d’aimer la vie et l’épisode finit avec Stan criant à Wendy que c’est une « pétasse » et faisant un doigt d’honneur à Token. Wendy a joué un plus petit rôle depuis cet épisode. Mais Stan semble avoir encore des sentiments pour Wendy. Dans l'épisode Suivez cet œuf !, il est jaloux de Kyle qui travaille avec Wendy. Cependant, à la fin de l'épisode, il lui dit que c'est vraiment fini. Dans La liste ils se reparlent depuis leur séparation et mènent une enquête. À la fin de l'épisode, ils admettent que les choses ont changé, sont sur le point de s'embrasser et Stan se remet à vomir à flots. Malgré cela, la situation s'est améliorée ; il est vrai que dans la première saison de South Park, Stan vomissait dès que Wendy lui adressait la parole, alors que dans l'épisode Elementary School Musical (saison 12), elle lui fait un bisou sur la joue et il ne vomit pas.

Dans l’épisode Piégé dans le placard, Stan est découvert comme étant le leader de la Scientologie après avoir obtenu le plus haut niveau de thétans après L. Ron. Hubbard et a vite été approché par Tom Cruise, dont Stan trouve qu’il est un acteur « moyen ». Après avoir entendu cela, Tom Cruise crie « Je suis un ringard aux yeux du Prophète », court dans le placard de Stan et s’y enferme. Après plusieurs tentatives sans succès pour le faire sortir, Stan crie à son père « Papa ! Tom Cruise veut pas sortir de mon placard » (cela a un rapport avec les rumeurs disant que Tom Cruise serait gay, car « sortir du placard » signifie pour un homme gay d’admettre qu’il est gay). Stan dira plus tard que la Scientologie est un canular.

Dans l’épisode Dieu es-tu là ? C'est Jésus à l'appareil, Stan est amené à croire qu’il est le seul garçon des quatre à n’avoir pas eu ses menstruations (Cartman les a eues, à cause d’une infection à l’estomac, puis Kenny pour la même raison et qui en mourra plus tard et Kyle qui s’est peut-être senti abandonné et qui a prétendu les avoir). Stan est abandonné par les trois autres car il n’est pas « assez mûr » (aucun des quatre n’a la moindre idée que les garçons ne peuvent pas avoir de menstruations), va chez le Dr. Mephisto pour demander des hormones (il raconte au Dr. Mephisto que ces hormones sont pour son père qui n’a jamais eu sa puberté) et à la fin de l’épisode il a une voix basse, de la poitrine, des poils au visage mais pas de menstruations. Il utilisera plus tard la seule question disponible depuis 2000 ans pour demander à Dieu (qui est brièvement venu sur Terre) pourquoi il ne lui a pas donné ses menstruations. Tout le monde reste silencieux pendant 20 secondes et Dieu répond à la question : c’est parce qu’il est un garçon et qu’il ne peut pas avoir ses règles. L’épisode se finit lorsque tout le monde poursuit Stan pour avoir « gaspillé » une question pour quelque chose de si stupide.

Malheureusement, Stan est, dans les dernières saisons, victime d'un certains nombre de troubles. D'abord, il fait une crise d'amassage compulsif — hoarding en anglais (Insheeption) — ; après ça, il fait une crise de cynisme où il subit, même si l'épisode You're getting old semble allégorique, des hallucinations qui affectent tous ses sens ; et encore après cela, il commence à boire.

Famille[modifier | modifier le code]

Stan est le fils de Randy Marsh (un géologue travaillant pour le United States Geological Survey) et de Sharon Kimble Marsh (une secrétaire au Tom's Rhinoplasty, un cabinet de chirurgie esthétique). Il a une grande sœur, Shelley Marsh, qui le frappe régulièrement, bien qu’au fond elle l’aime, comme dans Un éléphant fait l'amour à un cochon. Stan a un grand-père de 102 ans, Marvin Marsh, qui demande souvent à « Billy » (c'est comme cela qu'il appelle Stan) de l'aider à mourir. Il est aussi le neveu du chasseur Jimbo Kern, le demi-frère présumé de Randy.

Les parents de Stan partagent leurs noms avec ceux des parents de Trey Parker, Sharon Parker et Randolph « Randy » Parker Jr. Malheureusement, Trey a également une sœur nommée Shelley qui lui est très similaire.

Stan a deux animaux : un chien gay nommé Sparky (voir l'épisode Une promenade complètement folle avec Al Super Gay) et un poisson rouge démoniaque (voir l'épisode Poisson sanglant).

Le père de Stan, Randy, a été dépeint comme un alcoolique dans La Fureur de perdre et plus tard a été contraint de devenir un membre des Alcooliques anonymes dans Bloody Mary, où Stan doit constamment s’opposer à l’alcoolisme de Randy. Il lui dit qu’il aurait besoin d’apprendre la « Discipuline » (une phrase utilisée par son professeur japonais de karaté plus tôt dans l’épisode) ; ce discours convainc Randy de boire avec modération.

La mère de Stan, Sharon, aurait des « supers nichons » selon les sixièmes de South Park (voir l'épisode Maternelle, où ils demandent une photo en gros plan des seins de la mère de Stan). Également dans Les Petits Policiers, où c'est en pensant à la poitrine de Sharon que Butters Stotch obtient son échantillon de sperme (après s'être tripoté pendant deux jours, à cause de Cartman).

Stan a un poster du film The Street Warrior accroché au mur de sa chambre ; The Street Warrior est une parodie de Mad Max 2 avec Mel Gibson.

Apparence[modifier | modifier le code]

Il porte un bonnet bleu foncé dont le bord et le pompon sont rouges, un manteau marron, un pantalon bleu et des moufles rouges. Comme Kyle et Kenny, Stan enlève rarement son bonnet, mais à quelques occasions on peut le voir découvert (la première fois pendant Comment manger avec son cul) et on sait à présent qu'il a les cheveux noir foncé. Apparemment, il a aussi les yeux bleus, comme Kyle le précise à Butters lorsque celui-ci dessine les silhouettes du cartoon dans Le Cycle du caca. Une version réaliste de Stan, commandée par la police de South Park, apparaît dans l'épisode Sauvez Willzyx. Sa voix a changé au fil des saisons. Dans les premiers épisodes, elle est plutôt aigüe et juvénile, indiquant que le petit garçon est encore un peu immature. Entre-temps, elle est devenue un peu plus grave, et son intonation a évolué : elle reflète en quelque sorte son gain de maturité. Ce changement (qui a aussi touché Kyle, Wendy, Cartman, etc.) est plus perceptible dans la version originale.

Phrases fétiches et comportement[modifier | modifier le code]

Depuis le début de la série, un running gag fait intervenir Stan, Kyle et, en quelque sorte, Kenny. Lorsque ce dernier meurt, Stan s'exclame « Oh mon Dieu, il(s) a(ont) tué Kenny ! » ((en) « Oh my God, you/they killed Kenny! ») et Kyle crie « Espèces d'enfoirés ! » (« You bastards ! »). Stan l'utilise même pour trouver Kyle dans Les Super Meilleurs Potes avant qu'il se suicide. Lorsqu'il trouve Kenny, il dit « Oh mon Dieu, ils ont tué Kenny ! » et Kyle répond « Espèces d'enfoirés ! » Stan entend Kyle et répète sa réplique jusqu'à ce qu'il le trouve.

Dans plusieurs épisodes, Stan résume souvent la morale de l'histoire dans un petit discours commençant par « Vous savez, j'ai appris un truc aujourd'hui » ((en) « You know, I learned something today »). Kyle ou d'autres personnages (plus rare) reprennent parfois ce rôle dans certains épisodes.

Stan a aussi l'habitude de se prendre le nez entre les doigts et de fermer les yeux lorsqu'il est frustré ou exaspéré (comme l'acteur Lino Ventura avait l'habitude de le faire). Il dit aussi souvent « Putain, sans déconner », « Putain, ça craint », « Wa Putain ! » ou « Aw, aw, non, non, non, non (etc.) » lorsqu'il est contrarié ou qu'il sent que la situation va devenir désagréable, comme lorsque M. Garrison va mettre Lemmiwinks dans le rectum de M. Esclave dans Le Camp de la mort de tolérance. Dans la sixième saison, si les garçons essaient de faire faire quelque chose à Butters ou à Tweek et qu’ils ne veulent pas, Stan leur dit « Kenny l’aurait fait », ce qui les convainc de le faire.

Une des manies les plus fréquentes de Stan est sa tendance à vomir. Bien qu’il vomisse lorsqu'il est seul avec Wendy, il peut vomir également dans d’autres situations. Par exemple, quand il regarde un film indépendant qui montre une exploration homosexuelle dans Boulettes de Chef au chocolat salé ou encore lorsqu’il voit la mère de Cartman sur une vidéo scatophile ou lorsqu'il est amoureux comme le dit Cartman dans l'épisode Chirurgie esthétique. Il ne peut également pas supporter de regarder la chirurgie pendant qu'il aide un docteur et finit par vomir dans la poitrine ouverte d’un patient.

Sport[modifier | modifier le code]

Plutôt sportif, Stan est régulièrement le capitaine ou le joueur vedette des équipes de son école. Il est le quarterback de l'équipe de football dans Une promenade complètement folle avec Al Super Gay et le lanceur de son équipe de baseball dans La Fureur de perdre (malgré cela, comme tous les membres de son équipe, il déteste ce sport, encore plus que les autres selon Craig). Il est aussi le numéro quatre dans l'équipe de dodgeball de South Park qui a gagné le championnat du monde et faisait partie de l’équipe poussin de hockey lorsqu’il avait quatre ans (cela est révélé dans l’épisode La Coupe Stanley). Son équipe favorite de sport est les Denver Broncos.

Il a également l’intention de passer de skieur débutant à semi-professionnel en seulement deux jours dans l’épisode Asspen. L’épisode se termine avec Stan skiant avec succès sur le K-200, « la course la plus dangereuse d’Amérique », afin de battre Tad et de sauver un centre pour jeunes de la démolition.

Stan possède également d’autres compétences, comme savoir construire une mangeoire et des talents en charpenterie selon l’histoire de Cartman dans Le Noël des petits animaux de la forêt, dans laquelle il construit une crèche.

Adresse[modifier | modifier le code]

Dans Ousama Ben Laden pue du cul, son homologue afghan lui envoie une lettre sur laquelle figure l’adresse suivante : « Stan Marsh, 2001 Bonanza Street, South Park Co. 80439 »

Armes[modifier | modifier le code]

  • « J'peux pas tuer le lapin ! » (Volcano)

Pour son âge, Stan apparaît plutôt compétent avec des armes. Dans Wing, il est capable de manier un HK G36, presque aussi bien que Kyle. Dans La Chute du traîneau rouge, il est capable de manier assez bien un M16. Finalement, dans Le Mystère du caca dans l'urinoir, il arrive à prendre un pistolet et à le lever jusqu’à la tête de Kyle. Dans Les Armes, c'est rigolo, Stan manie une paire de tonfas. Mais, il n’est pas aussi compétent que Pip.

Musique[modifier | modifier le code]

  • « Tenez, Elton John, j'ai écrit cette chanson ! » (Chef Aid)

Bien qu’il n’ait pas les talents musicaux de Kyle ou de Cartman, Stan écrit aussi une chanson dans l'épisode Danger Snobfog, pour demander aux habitants de South Park d'acheter des voitures hybrides pour faire revenir les parents de Kyle (et donc Kyle) qui ont déménagé. Tout comme Kenny et Kyle, Stan joue du violon. Dans l'épisode Chef Aid, il écrit une chanson pour Elton John, intitulée Wake Up Wendy. D'après l'épisode On t'a niqué ta race, Stan est également un danseur talentueux, entraîné par son père. Bien sûr, il peut être vu en train de jouer des instruments avec ses camarades de classes dans L'Été, ça craint, dans Le Bruit marron et dans Pandémie. Il joue aussi de la guitare électrique dans le groupe Moop, dans l’épisode Rock chrétien. Il sait également chanter, comme dans l’épisode Un truc qu'on peut faire avec le doigt. Il est brièvement vu en train de jouer de la batterie dans Combustion spontanée. Mais dans plusieurs épisodes, et notamment Mange, prie et froute, ou Danger Snobfog, il chante plutôt juste. Dans l'épisode Butterballs, Stan tourne un clip-vidéo contre le harcèlement à l'école où on le voit lui et la plupart des personnages de l'école primaire chanter.

Conduite[modifier | modifier le code]

  • « Kenny ! Freine brutalement ! » (Servietsky)

Stan a également été montré comme assez capable de savoir conduire, dans quelques épisodes, malgré son âge et sa taille, comme dans Servietsky (tandis que Kenny appuie sur les pédales de frein et d’accélération, il conduit le pick-up jusqu’à « Tynacorp » afin d’emmener Servietsky hors d’atteinte des militaires), dans La Chute du traîneau rouge (où il conduit le traîneau de secours du Père Noël, après qu’il a été abattu en Irak) et dans Bloody Mary (où il conduit Randy à la statue de la Vierge Marie). Dans La Nuit des clochards vivants, c'est lui qui conduit le bus.

Interprètes (voix)[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Doublé par Trey Parker et considéré comme sa représentation dans l'univers de South Park.
  • Est fan des Broncos de Denver (Trey Parker en était fan aussi durant son enfance).
  • D'après l'épisode Mon futur moi et moi, l'anniversaire de Stan est le 19 octobre (comme celui de Trey Parker).
  • Est asthmatique. Ce fait n'est pas corroboré dans le reste de la série, uniquement dans Le Panda du harcèlement sexuel.
  • N'a pas de relations aussi conflictuelles avec Eric Cartman que Kyle et Kenny. Certains pensent que Stan est l'une des seules personnes que Cartman apprécie parce qu'il est catholique et de classe moyenne comme lui (Cartman déteste Kyle parce qu'il est juif et roux mais aussi Kenny parce qu'il est pauvre).
  • À partir de l'épisode 07 de la saison 15, Stan a 10 ans