Super Mario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Super Mario
Description de l'image Mario Series Logo.svg.

Développeur Nintendo EAD
Éditeur Nintendo
Distributeur Nintendo
Genre Plate-formes
Lancement 1985 : Super Mario Bros.
Dernier jeu 2017 : Super Mario Odyssey

Plates-formes

Produits dérivés Consoles de jeux vidéo, jouets

Super Mario est une série de jeux vidéo de plates-formes créée par Nintendo et mettant en scène sa mascotte Mario ainsi que, dans beaucoup de jeux, son frère Luigi. Il s'agit de la première série de la franchise Mario. Au moins un jeu Super Mario est sorti sur chaque console majeure de Nintendo depuis le premier épisode, Super Mario Bros., sorti en 1985 sur Nintendo Entertainment System.

Les jeux Super Mario mettent en scène les aventures de Mario dans le Royaume Champignon. Mario progresse dans des niveaux variés dans lesquels il saute pour battre des ennemis. Le jeu met généralement en scène des intrigues simples ; la plus commune étant que Bowser, le principal ennemi, kidnappe la Princesse Peach, que Mario doit ensuite sauver. Super Mario Bros. a établi beaucoup de concepts et d'éléments de gameplay qui apparaissent dans presque chaque jeu de la série, incluant une multitude de power ups qui donnent à Mario des capacités spéciales, par exemple celle de lancer des boules de feu, ou d'autres choses.

Les jeux Super Mario ont été vendus à plus de 262 millions d'exemplaires dans le monde jusqu'en mars 2011, ce qui en fait la série de jeux vidéo la plus vendue de tous les temps.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Mario est le personnage principal de la série.

Dans les jeux en 2D de la série Super Mario, le gameplay consiste principalement à sauter sur les ennemis et éviter leurs attaques. Dans les jeux en 3D, des batailles ont été intégrées. L'accent est mis sur la réussite d'objectifs variés, comme battre des ennemis, atteindre des endroits spécifiques ou résoudre des puzzles. Tout au long de la série, la collecte de power ups fait partie intégrante du gameplay[1].

Dans les jeux en 2D, les niveaux sont linéaires, et habituellement divisés en plusieurs parties, dans lesquelles on trouve un certain nombre d'objets cachés et de passages secrets. Les premiers jeux ont des niveaux avec une seule sortie, ce qui force le joueur à aller au prochain niveau. Super Mario Bros. 3 est le premier jeu non-linéaire. Dans ce jeu, les niveaux sont montrés sur une carte, et le joueur peut progresser en empruntant plusieurs chemins différents[2]. Il peut souvent passer un niveau sans le faire, ou encore faire les niveaux dans un ordre différent. Super Mario World introduit les niveaux à plusieurs sorties. Contrairement à Super Mario Bros. 3, où une fois un niveau terminé le joueur peut choisir le niveau suivant sur la carte, dans Super Mario World la sortie que le joueur utilise détermine le chemin qui s'ouvre à lui sur la carte.

Jusqu'à Super Mario 3D Land, les jeux en 3D de la série ont tous des niveaux non-linéaires dans lesquels le joueur se déplace librement. Dans Super Mario 64, Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy, un monde relie les niveaux du jeu ; plus d'endroits de ce monde sont accessibles à mesure que le jeu progresse[3]. Super Mario Galaxy 2 utilise une carte comme celle de Super Mario World.[4]. Dans ces jeux, chaque niveau est un niveau fermé dans lequel le joueur est libre de se déplacer dans toutes les directions et de découvrir l'environnement sans limite de temps. Le joueur rassemble des étoiles de puissances ou des soleils dans chaque niveau ; certaines d'entre elles n'apparaissent qu'après avoir réalisé un objectif, souvent révélé par un indice donné en entrant dans le niveau. À mesure que le joueur collecte des étoiles ou des soleils, de nouvelles zones du monde principal sont accessibles ; il peut ainsi accéder à de nouveaux niveaux.

Principales zones[modifier | modifier le code]

Chaque jeu de Mario possède ses propres zones en voici plusieurs :

  • L'overworld et le souterrain sont apparus dans Super Mario Bros,ces deux zones ont été totalement transformées avec New Super Mario Bros
  • Le Manoir est présent depuis Super Mario World.Le design des manoirs change a partir de New Super Mario Bros
  • Les cieux ont été présent a partir de Super Mario Land.Depuis 2006 le concept des cieux change : il permet d'aller soit dans une zone différente ou de trouver un passage secret
  • Les châteaux sont présent depuis Super Mario Bros.A partir de 2006 les châteaux ont été transformés pour devenir plus difficiles.
  • Les mini-tours sont présentes a partir de Super Mario Bros.3 et permettent d'affronter des mini-boss
  • La zone aquatique est apparue a partir de Super Mario Bros.3 mais ont été révélés a partir de Super Mario World
  • La forteresse est arrivée dans Super Mario Bros.3 et a subi une grande transformation en 1990 avec Super Mario World
  • La warp zone est apparue dans Super Mario Bros, mais dans Super Mario Bros.3 et Super Mario World le concept a changé, il fallait obtenir soit une clé soit un marteau pour passer de l'autre côté et utiliser un sifflet (1988 uniquement).En 2006 un nouveau objet est ajouté pour la warp zone, il s'agit tout simplement d'un canon qui propulse dans le monde 5 voire dans le monde 8 (mais c'est rare).Depuis 2017,le joueur peut se téléporter via un cadre dans Super Mario Odyssey.

Éléments récurrents[modifier | modifier le code]

Les blocs à objets apparaissent au début de la série, dans le jeu Super Mario Bros.. Dans ce jeu ainsi que dans plusieurs des épisodes suivants, ces blocs contiennent des pièces ou des power ups qui aident le joueur dans sa progression.

Le Super champignon est le power-up le plus présent de la série. C'est un champignon rouge avec des taches blanches. Quand Mario en prend un, il augmente de taille et peut alors casser certains blocs. Il redevient petit quand il est touché par un ennemi[5]. Quand Mario est grand, la plupart des blocs qui donnent habituellement un Super champignon offrent à la place un power-up plus puissant comme la Fleur de feu, la fleur de glace, la feuille tanooki, etc. Shigeru Miyamoto déclare dans une interview que le Super champignon a été créé par hasard, après un test en bêta de Super Mario Bros. qui a montré que Mario était trop grand. Ils ont donc ajouté des champignons pour que Mario grandisse et rapetisse[6]. Les avancées technologiques actuelles permettent maintenant d'avoir un grand Mario, mais plus tard, le power-up a été introduit pour le rendre « super » seulement comme effet en bonus[7].

Le Champignon poison apparaît pour la première fois dans Super Mario Bros.: The Lost Levels. Contrairement au Super champignon, il cause des dommages à Mario similaires à l'attaque d'un ennemi. Il est représenté comme un champignon violet avec une tête de mort qui fronce les sourcils. Il apparaît aussi dans Super Mario 3D Land, où il a la capacité supplémentaire de poursuivre Mario et Luigi.

Le Champignon 1-Up est un objet qui apparaît fréquemment dans les jeux, et pour la première fois dans Super Mario Bros.. Il est vert avec des points blancs. Quand Mario en prend un, il reçoit une vie supplémentaire. Dans Super Mario Bros., les champignons 1-Up sont parfois cachés dans des blocs invisibles. Dans les jeux en 3D, il y a des champignons qui apparaissent seulement si Mario marche à un endroit précis, et des champions 1-Up qui ne bougent pas.

La Fleur de feu est un des powerups originaux, étant apparu pour la première fois dans Super Mario Bros. Elle transforme Mario en Mario de feu, qui peut lancer des boules de feu sur les ennemis. Son apparence a un peu changé depuis le début ; dans l'original, il s'agissait d'une fleur clignotante jaune/rouge, dans Super Mario World c'était devenu une simple fleur orange. La fleur de feu moderne a deux yeux sur un visage blanc sans bouche, entouré d'un anneau jaune et d'un anneau orange.

La Fleur de glace, qui apparaît pour la première fois dans Super Mario Galaxy, apparaît dans des niveaux spécifiques. Cet objet change Mario en glace et lui permet de marcher sur l'eau en gelant la surface. Dans New Super Mario Bros. Wii, sa fonction change et permet à Mario de jeter des projectiles de glace qui gèlent les ennemis. Ceux-ci se trouvent alors bloqués dans un bloc de glace et ne peuvent plus bouger. Mario peut casser le bloc ou le lancer sur un autre ennemi.

La Super étoile est une étoile en 2D qui sourit et qui brille apparue dans Super Mario Bros. Quand Mario la touche, il devient temporairement invincible et, dans certains jeux, est plus rapide. Super Mario Bros. 3 est le seul jeu dans lequel Mario fait un saut périlleux en sautant après avoir touché une super étoile. Un objet similaire, l'étoile arc-en-ciel, apparaît dans Super Mario Galaxy et donne à peu près les mêmes pouvoirs, mais Mario a les couleurs d'un arc-en-ciel.

L'Étoile de puissance est un objet que Mario doit récolter dans les niveaux pour progresser dans certains jeux de la série, par exemple Super Mario 64 et Super Mario Galaxy.

La Feuille Tanooki est un objet apparu dans Super Mario Bros. 3. Quand Mario en prend une, il peut voler après avoir couru, battre des ennemis et casser des blocs en tournant sa queue de raton-laveur. Dans Super Mario 3D Land, la Feuille Tanooki réapparaît, et Mario peut toujours battre des ennemis avec sa queue, mais au lieu de voler, il peut ralentir sa chute[8].

Le Costume Tanooki est un objet qui apparaît aussi dans Super Mario Bros. 3. Il a les mêmes effets que la feuille Tanooki, mais permet à Mario de se transformer en statue invincible pendant cinq secondes environ. Dans Super Mario 3D Land, cet objet réapparaît sous la forme d'une Feuille Tanooki argentée, appelée feuille statue[1]. Avec cet objet, Mario et Luigi ont un foulard, et une charge au sol permet de se transformer en statue pour un long moment, ou jusqu'à ce que le joueur lâche le bouton R.

Les Pièces se trouvent souvent dans les niveaux des jeux de la série, et des avantages sont donnés au joueur s'il les collecte. Dans la plupart des jeux Super Mario, le joueur reçoit une vie supplémentaire après avoir ramassé un certain nombre de pièces, souvent 50 ou 100. Dans Super Mario 64, Super Mario Sunshine, Super Mario Galaxy et Super Mario Galaxy 2, les pièces guérissent le joueur après qu'il s'est fait toucher par un ennemi, ou lui donnent de l'air quand le personnage est sous l'eau. Dans Super Mario 64, une Étoile de puissance est gagnée dans chaque niveau après avoir ramassé 100 pièces. Il y a aussi des niveaux de ce jeu dans lesquels il faut collecter huit pièces rouges, valant deux pièces normales chacune, pour gagner une étoile de puissance. Dans Super Mario Sunshine, quand Mario collecte 100 pièces, il reçoit un soleil. Dans Super Mario Galaxy et Super Mario Galaxy 2, après avoir terminé le jeu une première fois, des niveaux dans lesquels Mario doit trouver un certain nombre de pièces violettes pour gagner une Étoile de puissance sont débloqués. Dans Super Mario Galaxy 2, les pièces peuvent aussi être utilisées pour nourrir des Lumas affamés.

Les Tuyaux sont un moyen de transport utilisé dans beaucoup de jeux Super Mario. Ils sont le plus souvent verts, mais ils peuvent aussi être argentés, rouges, bleus ou jaunes et ont plusieurs utilités. En plus d'être un moyen de transport vers une zone cachée ou un raccourci, ils peuvent aussi contenir des ennemis, habituellement des Plantes Piranha, et lancer le personnage dans les airs (apparaît beaucoup dans New Super Mario Bros.).

Les Goombas sont les premiers ennemis de la série ; ils apparaissent au début de Super Mario Bros.. Ce sont aussi les plus présents. Ils ressemblent à des champignons sur pattes, avec des sourcils touffus et parfois des crocs. Ils blessent Mario s'ils le touchent, mais leur sauter dessus une fois suffit pour les tuer.

New Super Mario Bros. 2 dispose d'un power-up spécial : le raton-laveur blanc. Si le joueur perd un certain nombre de vies dans un niveau, le bloc apparaît et il faut le frapper pour obtenir l'immunité. Mario est invincible contre les ennemis, mais il n'est pas immunisé contre la lave et les trous.

Univers[modifier | modifier le code]

Le jeu se déroule généralement dans le Royaume Champignon. C'est une monarchie constitutionnelle dirigée par la Princesse Peach. Plusieurs territoires bordent le Village des Toads, comme des prairies, des déserts, des montagnes et des volcans. Bien que la Princesse Peach, Mario et Luigi soient humains, les citoyens, les Toad, ressemblent à des champignons. Les boss se trouvent dans le Château de Bowser.

Super Mario Bros. 3 se déroule dans le Royaume champignon, composé de huit provinces. Sept d'entre elles sont des Royaumes champignon, et sont dirigées par des rois Champignons indépendants. La huitième province est dirigée par Bowser, Roi des Koopas.

Super Mario Land se déroule dans le royaume de Sarasaland, divisé en quatre parties : Birabuto, Muda, Easton, et Chai.

Super Mario World se passe dans Yoshi's Island, un continent où Mario, Luigi et la Princesse Peach vont en vacances après Super Mario Bros. 3[9].

Super Mario 64 est le seul épisode qui se passe dans le Château de Peach, qui sert de monde principal, et d'où l'on accède aux niveaux. On atteint ceux-ci en sautant dans des tableaux, qui sont des portails vers des niveaux imaginaires créés par Bowser.

Super Mario Sunshine se déroule sur l'Île Delfino. C'est une île tropicale sur laquelle se rendent Mario, la Princesse Peach et Papy Champi pour y passer des vacances. Elle est divisée en neuf mondes.

Super Mario Galaxy se passe dans l'espace. Les galaxies sont accessibles depuis six dômes, situés sur un observatoire. Dans Super Mario Galaxy 2, elles sont accessibles par des cartes depuis un planétoïde qui a la forme de la tête de Mario.

Super Mario 3D World se passe dans le Royaume des Libellas, un monde assez semblable au Royaume Champignon. On peut aller dans les niveaux à partir d'une map similaire à celle de Super Mario Bros 3.

Super Mario Odyssey se déroule à travers toute la planète, et même sur la lune.

Musique[modifier | modifier le code]

Beaucoup de musiques originales et d'effets sonores du Super Mario Bros. original sont devenus emblématiques de la série et sont repris dans les épisodes plus récents. La musique principale de Super Mario Bros., devenue très populaire autour du monde, a été composée par Kōji Kondō. La musique des niveaux sous l'eau de Super Mario Bros. apparaît souvent en tant que musique de l'écran titre, par exemple dans Super Mario Sunshine, les Super Mario Advance , et la version de Super Mario All-Stars des quatre jeux NES.

Origines de la série[modifier | modifier le code]

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Super Mario OdysseySuper Mario RunSuper Mario MakerSuper Mario 3D WorldNew Super Mario Bros. UNew Super Mario Bros. 2Super Mario 3D LandSuper Mario Galaxy 2New Super Mario Bros. WiiSuper Mario GalaxyNew Super Mario Bros.Super Mario 64 DSSuper Mario SunshineSuper Mario 64Super Mario World 2: Yoshi's IslandWario Land: Super Mario Land 3Super Mario Land 2: 6 Golden CoinsSuper Mario WorldSuper Mario LandSuper Mario Bros. 3Super Mario Bros. 2Super Mario Bros.: The Lost LevelsSuper Mario Bros.

Épisodes sur consoles de salons[modifier | modifier le code]

NES[modifier | modifier le code]

Super Nintendo[modifier | modifier le code]

Nintendo 64[modifier | modifier le code]

GameCube[modifier | modifier le code]

Wii[modifier | modifier le code]

Wii U[modifier | modifier le code]

Nintendo Switch[modifier | modifier le code]

Épisodes sur consoles portables[modifier | modifier le code]

Game Boy[modifier | modifier le code]

Game Boy Color[modifier | modifier le code]

Game Boy Advance[modifier | modifier le code]

Nintendo DS[modifier | modifier le code]

Nintendo 3DS[modifier | modifier le code]

Épisodes sur autres supports[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Nombre d'exemplaires vendus
Jeu Console originale Ventes totales
(en millions)
Super Mario Bros. NES 40.24[10]
Super Mario Bros. 2 NES 10[11]
Super Mario Bros. 3 NES 18[11]
Super Mario Land Game Boy 14[11]
Super Mario World SNES 20[12]
Super Mario Land 2: 6 Golden Coins Game Boy 2.7[13]
Super Mario All-Stars SNES 2.12[14]
Wario Land: Super Mario Land 3 Game Boy 5.2
Super Mario World 2: Yoshi's Island SNES 4[15]
Super Mario 64 Nintendo 64 11[11]
Super Mario Bros. Deluxe Game Boy Color 3[14],[16]
Super Mario Advance Game Boy Advance 3.74[14],[16]
Super Mario Advance 2 Game Boy Advance 4.08[14],[16]
Super Mario Sunshine GameCube 5.5[17]
Super Mario Advance 3 Game Boy Advance 2.11[16],[18]
Super Mario Advance 4 Game Boy Advance 3.6[16],[18]
Famicom Mini: Super Mario Bros. Game Boy Advance 1.37[14]
Famicom Mini: Super Mario Bros. 2 Game Boy Advance 0.37[18]
Super Mario 64 DS DS 9.65[19]
New Super Mario Bros. DS 28.74[20]
Super Mario Galaxy Wii 12.77[21]
New Super Mario Bros. Wii Wii 25.47[20],[22]
Super Mario Galaxy 2 Wii 6.36[19],[23]
Super Mario All-Stars 25th Anniversary Edition Wii 2.24[19]
Super Mario 3D Land 3DS 11.96[24]
New Super Mario Bros. 2 3DS 12.61[25]
New Super Mario Bros. U Wii U 5.77[26]
Super Mario 3D World Wii U 5.78[27]
Super Mario Maker Wii U 4.00[28]
Super Mario Maker for Nintendo 3DS 3DS
Super Mario Odyssey Switch 10.41[29]
Ventes totales des jeux Super Mario, en millions (en avril 2018) 286.49

Les jeux de la série Super Mario se sont toujours bien vendus. Le nombre total de ventes est de 262 millions, ce qui fait de Super Mario la série de jeux vidéo la plus vendue de l'histoire[30]. Super Mario Bros. est le deuxième jeu le plus vendu de l'histoire, derrière Wii Sports, avec 40,23 millions d'exemplaires vendus. C'est aussi le jeu le plus vendu sur la Nintendo Entertainment System, et ses deux suites, Super Mario Bros. 3 (18 millions de ventes) et Super Mario Bros. 2 (10 millions de ventes), sont deuxième et troisième[11]. Super Mario World est le jeu le mieux vendu sur Super Nintendo, avec 20 millions d'exemplaires vendus. Super Mario World est le septième jeu le plus vendu de l'histoire. Super Mario 64 est le jeu le plus vendu sur Nintendo 64 (11 millions d'exemplaires), tandis que Super Mario Sunshine est le deuxième jeu le plus vendu sur GameCube, derrière Super Smash Bros. Melee, avec 5,5 millions de ventes. Super Mario Galaxy a été vendu à 8,02 millions d'exemplaires jusqu'en mars 2009, et est le sixième jeu le plus vendu sur Wii. Super Mario Galaxy 2 a été vendu à 6,36 millions d'exemplaires jusqu'en avril 2011.

Les jeux Super Mario se sont bien vendus également sur les consoles portables. Super Mario Land a été vendu à 14 millions d'exemplaires sur Game Boy, et est le quatrième plus vendu sur cette console. Sa suite, Super Mario Land 2: 6 Golden Coins, a été vendu à 2,7 millions de copies, et se place au douzième rang. Wario Land: Super Mario Land 3 s'est vendu à 5,2 millions d'exemplaires. New Super Mario Bros., sur Nintendo DS, s'est vendu à 28,74 millions de copies, ce qui fait de lui le jeu le plus vendu pour cette console. Super Mario 64 DS a été vendu à 7,5 million d'exemplaires, ce qui le place au huitième rang des jeux DS[31].

Sur tous les jeux qui n'ont pas été vendus avec une console, Super Mario Bros. 3 est le quatrième mieux vendu, tandis que New Super Mario Bros. est cinquième, Super Mario Land est onzième et Super Mario 64 est dix-huitième.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Super Mario (series) » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) « Super Mario Galaxy 2 Review », GameTrailers, (consulté le 22 mai 2010)
  2. Nintendo Power Staff, « Previews: Super Mario Bros. 3 », Nintendo Power, Nintendo, no 10,‎ , p. 56–59
  3. (en) « Super Mario Galaxy Central – Galaxy Information », Super Mario Galaxy Central (consulté le 29 novembre 2007)
  4. (en) JC Fletcher, « Miyamoto explains Super Mario Galaxy 2's new world map », Joystiq, (consulté le 8 septembre 2011)
  5. (en) « The Top 11 Video Game Powerups », UGO Networks
  6. (en) O'Connell, Patricia, « Meet Mario's Papa », BusinessWeek online, (consulté le 26 novembre 2005)
  7. (en) « May 1991, Mario Mania Players Guide », Miyamoto Shrine,
  8. (en) « Super Mario 3D Land Review », GameTrailers, (consulté le 20 novembre 2011)
  9. Manuel de Super Mario World.
  10. (en) « Game Database », VGChartz
  11. a, b, c, d et e (en) « All Time Top 20 Best Selling Games », (consulté le 1er décembre 2006)
  12. (en) « 1990 », The Nintendo Years, Next-Gen.biz, (consulté le 27 juin 2007), p. 2
  13. (en) « Japan Platinum Game Chart », The Magic Box (consulté le 22 mai 2008)
  14. a, b, c, d et e (en) « Nintendojofr », Nintendojo, (consulté le 9 octobre 2008) (Translation)
  15. (en) « The Nintendo Years – Edge Online », Edge: The Global Game Industry Network (consulté le 24 décembre 2008)
  16. a, b, c, d et e (en) « US Platinum Videogame Chart (Games sold over Million Copies since 1995) », The Magic Box, (consulté le 16 mars 2012)
  17. (en) Daniel Boutros, « Super Mario Sunshine », A Detailed Cross-Examination of Yesterday and Today's Best-Selling Platform Games, Gamasutra, (consulté le 8 décembre 2006), p. 8
  18. a, b et c (en) « Japan sales of 2D Mario platformers (based on Famitsu data) », Garaph, (consulté le 16 mars 2012)
  19. a, b et c (en) « Financial Results Briefing for the Fiscal Year Ended March 2011: Supplementary Information » [PDF], Nintendo, (consulté le 15 mars 2012), p. 5
  20. a et b (en) « Financial Results Briefing for the Nine-Month Period Ended December 2011 » [PDF], Nintendo, (consulté le 8 février 2012), p. 6
  21. « Super Mario Galaxy », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  22. (en) « Financial Results Briefing for Fiscal Year Ended December 2010 » [PDF], Nintendo, (consulté le 7 février 2011), p. 10
  23. (en) « Financial Results Briefing for the Fiscal Year Ended March 2009: Supplementary Information », Financial Results Briefing for the 69th Fiscal Term Ended March 2009, Nintendo, (consulté le 8 mai 2009), p. 6
  24. « Super Mario 3D Land », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  25. « New Super Mario Bros. 2 », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  26. « Wii U », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  27. « Wii U », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  28. « Wii U », dans Wikipédia, (lire en ligne)
  29. « Switch et 3DS : classement des jeux les plus vendus dans le monde, Mario cartonne ! », GAMERGEN.COM, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  30. (en) « Nintendo DS Lite Suggested Retail Price Drops to $99.99 and Mario Games Go Red », Business Wire (consulté le 27 juin 2012)
  31. (en) « Financial Results Briefing for the Six-Month Period Ended December 2008 » [PDF], Nintendo, (consulté le 30 janvier 2009), p. 6

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William Andureau, L'histoire de Mario : Vol. 1 : 1981-1991 : L'ascension d'une icône, entre mythes à la réalité, Pix'n Love, , 430 p., A5 (présentation en ligne)
  • William Andureau et Oscar Lemaire, L'histoire de Mario : Vol. 2 : 1990-1995 : La guerre des mascottes, Pix'n Love, , 406 p., A5 (présentation en ligne)