Pinhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pinhead
Personnage de fiction apparaissant dans
Hellraiser

Alias Capitaine Elliott Spencer
Lead Cenobite
L'ange de souffrance
Le prince noir de la douleur
Sexe Masculin
Espèce Cénobite
Caractéristique(s) Visage constellé d'aiguilles
Adresse Le labyrinthe
Entourage Léviathan
The Female Cenobite
Ennemi(s) Tous ceux qui l'appellent

Créé par Clive Barker
Interprété par Doug Bradley

Stephan Smith Collins

Film(s) Hellraiser Le pacte
Hellraiser 2

Hellraiser 3
Hellraiser 4
Hellraiser V Inferno
Hellraiser VI Hellseeker
Hellraiser VII Deader
Hellraiser VIII Hellworld
Hellraiser IX Revelations

Pinhead est un personnage de fiction créé par Clive Barker dans la nouvelle Hellraiser en 1986.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

À l'origine, Pinhead était le capitaine Elliott Spencer (1893-1930), un explorateur et vétéran de l'armée britannique qui a combattu pendant la première guerre mondiale. Il a vécu en Extrême-Orient. Spencer est un homme plein de compassion et d'empathie pour ses semblables. C'est un homme charismatique qui est apprécié. Mais la bataille de Flandres le transforme. Il perd foi en la race humaine[1].

Sa transformation en Pinhead, alias « Lead Cenobite » (« L'ange de souffrance » ou « Le prince noir de la douleur »), s'est faite suite à l'ouverture d'une boîte puzzle démoniaque : Le Cube de Lament (« The Lament Configuration »). C'est une porte entre notre monde et celui des cénobites, des créatures infernales[2].

Pinhead est aussi l'incarnation d'un esprit cénobite Xipe Totec, une entité dérivée de la mythologie aztèque.

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique (« tête d'épingle »), Pinhead a un visage quadrillé et recouvert d'épingles. Il porte une robe de cuir noir lacérée et sa peau est blafarde.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Avant d'être un cénobite, Pinhead était comme dit précédemment un soldat tout ce qu'il y a de plus humain ; toutefois, à partir du moment où il fut transformé en cénobite, il a perdu tout souvenir de sa vie humaine. Il n'est plus que le chef des cénobites. Il n'a donc pas réellement de personnalité, juste le culte du sado-masochisme propre à « son espèce ». Les rares discussions qu'il entretient à travers la saga ne sont que des menaces ou des négociations avec des humains. Il est sous les ordres de Léviathan, adepte du sado-masochisme et met en œuvre la volonté de la boîte sans aucun état d'âme. Dans Hellraiser 2, il apprend qu'il fut un temps humain, ce qui le rend paradoxalement plus dangereux. Il sera un véritable ennemi dans les troisième et quatrième films.

Contrairement à d'autres personnages de films d'horreur comme Jason Voorhees ou Michael Myers, Pinhead parle. Néanmoins, il fait rarement preuve d'humour, ce qui le distingue de Freddy Krueger ou de Chucky. Ses monologues sont plutôt poétiques et sombres.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Pinhead peut se faire passer pour un individu humain en l'écorchant puis « empruntant » sa peau (voir les comics Hellraiser #09, "Passion", Hellraiser #10, Commitment, et Hellraiser #15, The Cenobite Always Rings Twice). Il peut également faire surgir des crochets qui lacèrent ses ennemis ainsi que transformer les gens en cénobites. D'une façon générale, il est quasiment tout-puissant, à la façon de Damien Thorn. Dans Hellraiser 3, il abuse nettement de ce pouvoir, donnant des airs de Destination finale à une scène de traque entre cénobites et humain.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Comics[modifier | modifier le code]

En anglais
En français

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.comicvine.com/pinhead/29-41465/
  2. C'est le fantôme d'Elliot Spencer qui l'explique dans le film Hellraiser 2 (Hellraiser : Hellbound)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]