Charlie Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Charlie Brown (homonymie).
image illustrant la bande dessinée
Cet article est une ébauche concernant la bande dessinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charlie Brown
Personnage de fiction apparaissant dans
les Peanuts.

Charles M. Schulz dessinant Charlie Brown
Charles M. Schulz dessinant Charlie Brown

Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Masculin
Famille Sally Brown (sœur)

Créé par Charles M. Schulz
Séries Peanuts
Première apparition 1947
Dernière apparition février 2000
Charlie Brown, chemise rouge, dans un parc d'attraction à Hong-Kong

Charlie Brown est un personnage principal du comic strip Peanuts. Lui et son chien Snoopy sont les protagonistes de cette bande dessinée créée en 1950 par Charles M. Schulz, et publiée pendant près d'un demi-siècle par le même auteur[1].

Création[modifier | modifier le code]

Avant même la création de Peanuts, Charlie Brown apparaît dans la série Li'l Folks, que Schulz publie dans le journal local St. Paul Pioneer Press. Comme d'autres protagonistes de la série, il a été inspiré à l'auteur par divers éléments de son enfance et de sa jeunesse. Schulz lui a donné le nom de l'un de ses amis[2],[3].

Description du personnage[modifier | modifier le code]

Charlie Brown est un petit garçon intelligent et réfléchi, mais perpétuellement en porte-à-faux dans le monde qui l'entoure[4]. Il tient, dans le comic strip, le personnage du « loser déprimé », dominé par ses inquiétudes et ses imperfections, bien qu'il possède une détermination et un espoir sans fin. Le personnage fait l'objet de nombreux running gags, notamment son peu de talent pour le base-ball et son incapacité à faire voler un cerf-volant. Le strip suit également ses tentatives malheureuses pour faire la connaissance d'une petite fille rousse - jamais montrée à l'image dans la bande dessinée - dont il est amoureux et à laquelle il ne trouve jamais le courage d'adresser la parole.

Charlie Brown demeure l'un des protagonistes de Peanuts, l'un des plus grands succès de l'histoire de la bande dessinée américaine, jusqu'à la fin de la série en février 2000. Il tend cependant, avec les années, à céder la vedette à Snoopy[4].

Dessins animés[modifier | modifier le code]

Outre la bande dessinée d'origine, Charlie Brown est mis en vedette à la télévision et au cinéma dans les différentes adaptations de Peanuts en dessin animé, parmi lesquelles le film Un petit garçon appelé Charlie Brown (1970) dont la chanson du générique français est interprétée par Serge Gainsbourg. En 2015, il est l'un des protagonistes du long-métrage Snoopy et les Peanuts, le film.

Références à Charlie Brown[modifier | modifier le code]

En 1959, Jerry Leiber et Mike Stoller composent et écrivent la chanson Charlie Brown (en) pour le groupe The Coasters.

En mai 1969, le module de commande de la mission Apollo 10 est dénommé Charlie Brown, le module lunaire étant baptisé Snoopy.

En 1969, le personnage donne son titre au mensuel français de bandes dessinées Charlie, qui publie alors les Peanuts entre autres séries. Il donne ensuite, indirectement, son nom à Charlie Hebdo, créé pour remplacer Hara Kiri après l'interdiction de ce dernier journal ; l'équipe tient à faire figurer une bande de Peanuts dans le premier numéro[5],[6],[7].

En 1977, Eddy Mitchell sort l'album La Dernière Séance avec comme troisième titre la chanson C'est Charlie Brown qui est une adaptation de Charlie Brown (en), la chanson composée et écrite par Jerry Leiber et Mike Stoller.

En 2011, Charlie Brown devient le titre d'une chanson du groupe de rock Coldplay.

Charlie Brown apparait avec Snoopy dans l'album de Boule et Bill Globe-trotters.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Charles M. Schulz 1922-2000, The New York Times, 14 février 2000
  2. "Charlie Brown was the name of one of..." Chicago Tribune, 6 mars 2000
  3. CHARLES SCHULZ ON CHARLIE ROSE, austinkleon.com, 17 octobre 2007
  4. a et b Jacques Sadoul, 93 ans de BD, J'ai Lu, 1989, page 161
  5. Cavanna et "les cons", Le Monde, 14 février 2006
  6. Quelle est l’origine du nom Charlie Hebdo ?, Lyon Capitale, 12 janvier 2015
  7. Wolinski L'ex-rédacteur en chef de Charlie mensuel, se souvient de «Peanuts» «Ça serait bien de renouer avec ce genre de BD», Libération, 4 février 2000