Une autre vie (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Une autre vie et Lover.
Une autre vie
Réalisation Emmanuel Mouret
Scénario Emmanuel Mouret
Acteurs principaux
Sociétés de production Moby Dick Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame romantique
Durée h 35
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une autre vie est un drame romantique français réalisé par Emmanuel Mouret et sorti, en France, en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Aurore est une pianiste, concertiste talentueuse. À la suite de la mort de son père, elle se sent incapable de jouer et part avec son frère, Paul, qui gère sa carrière, dans le sud de la France pour vider la maison de son père. Elle y rencontre Jean, installateur d'alarmes venu effectuer des travaux. Tandis que Paul tente vainement de la pousser à se remettre à jouer, ne voulant pas gâcher son talent qu'il trouve immense, une idylle naît entre Aurore et Jean. Grâce à cette histoire d'amour, Aurore retrouve goût au piano. Mais Jean vit avec Dolorès, une femme qui éprouve pour lui des sentiments extrêmes et se montre prête à tout pour le garder auprès d'elle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception par la presse et le public[modifier | modifier le code]

Selon le journal Le Figaro, le film figure en huitième position dans la liste des vingt films français et étrangers « les plus boudés par le public » en 2014[1]. Selon la critique de Télérama, le réalisateur Emmanuel Mouret, reconnu pour ses comédies romantiques, ne parvient pas à faire incarner ses personnages dans ce « suspense mélodramatique » ; seule Virginie Ledoyen se distingue par la justesse de son interprétation, sans pour autant sauver le film[2]. Une appréciation soutenue par Serge Kaganski des Inrocks : « c’est un peu comme si Éric Rohmer s’essayait à faire du Truffaut »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mathilde Doiezie, « Les 20 films... boudés par le public en 2014 », Le Figaro, (consulté le 31 octobre 2018).
  2. Louis Guichard, « Une autre vie de Emmanuel Mouret », sur Télérama, (consulté le 31 octobre 2018).
  3. Serge Kaganski, « "Une autre vie", un mélo maladroit », Les Inrockuptibles, (consulté le 31 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]