Ethan Hawke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ethan Hawke
Description de cette image, également commentée ci-après
Ethan Hawke en 2018.
Nom de naissance Ethan Green Hawke
Naissance (51 ans)
Austin, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession
Films notables Le Cercle des poètes disparus
Croc-Blanc
Before Sunrise (trilogie)
Bienvenue à Gattaca
Training Day
Lord of War
Sinister
Boyhood
Séries notables Moon Knight

Ethan Hawke [ˈiːθən hɔk][1], né le à Austin (Texas), est un acteur, écrivain, réalisateur et scénariste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Ethan Hawke passe son enfance en Grande-Bretagne, avant de retourner aux États-Unis, où il s'inscrit à des cours de comédie au McCarter Theater dans le New Jersey. Puis il se produit sur les planches.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1985, alors âgé de quatorze ans, il fait ses débuts au cinéma, dans le film de science-fiction Explorers de Joe Dante tourné avec River Phoenix.

Quatre ans plus tard, soit en 1989, il devient une vedette grâce au film Le Cercle des poètes disparus (Dead Poets Society) ; il incarne Todd Anderson l'un des élèves de Robin Williams, le timide qui se lie d'amitié avec le rebelle Neil Perry (Robert Sean Leonard).

Il est présent sur les planches de Broadway depuis cette époque et a reçu de nombreux prix pour ses interprétations et ses mises en scène.

Habitué aux rôles de jeune premier, il alterne les genres cinématographiques : du film d'aventure ou dramatique (Croc-Blanc de Randal Kleiser, Les Survivants de Frank Marshall) à la romance (De grandes espérances d'Alfonso Cuarón, de même que la trilogie Before Sunrise, Before Sunset et Before Midnight de Richard Linklater où il donne la réplique à Julie Delpy), en passant par la science-fiction (Bienvenue à Gattaca, dont il partage l'affiche avec sa compagne d'alors Uma Thurman).

En 2000, il incarne un Hamlet contemporain[2].

En 2001, il réalise son premier long métrage, Chelsea Walls adapté d'une pièce de théâtre. L'acteur revient ensuite à des projets hollywoodiens plus « classiques » : le thriller Taking Lives, destins violés (2004), où il donne la réplique à Angelina Jolie, ou encore le film d'action Assaut sur le central 13 (2005), remake du Assaut de John Carpenter.

Parallèlement à sa carrière d'acteur, il écrit deux romans : The Hottest State (1996), sorti en France sous le titre Manhattan story en 2003, dont il réalise une adaptation réussie au cinéma ; et Ash Wednesday (2002), qui n'a actuellement pas donné lieu à une édition en langue française.

En 2017 sort le roman graphique Indeh, une histoire des guerres apaches, dont Ethan Hawke signe le scénario et qui relate l'histoire du conflit entre colons et amérindiens du point de vue des amérindiens[3].

Il fait partie d'un des jurys du Festival du film de Sundance 2020, pour la 36e édition.

Vie privée[modifier | modifier le code]

L'acteur avec sa femme Ryan Shawhughes à la Mostra de Venise 2009.

Il a deux enfants avec l'actrice Uma Thurman, rencontrée sur le tournage du film Bienvenue à Gattaca et avec qui il s’est marié en 1998 : Maya Ray, née le 8 juillet 1998, actrice et mannequin et Levon Roan, né le 15 janvier 2002. Le couple divorce en 2005.

Ethan Hawke et sa seconde épouse, Ryan Shawhughes, avec qui il est marié depuis 2008, sont les parents de Clementine Jane (née à New York le 18 juillet 2007) et Indiana (née le 6 août 2011). Ryan Shawhughes était à l'époque la nounou des deux enfants qu'Ethan Hawke a eus avec Uma Thurman[4].

Opinions[modifier | modifier le code]

Ethan Hawke s'identifie comme un féministe et a critiqué « le secteur cinématographique [étant] un tel club de garçons »[5],[6].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

Hawke est un vieux partisan du Doe Fund, qui aide les sans-abri à trouver un logement et un emploi[7]. Il est coprésident du Comité des Young Lions de New York Public Library, l'un des principaux organismes philanthropiques de New York[8]. En 2001, Hawke a cofondé le Young Lions Fiction Award, un prix annuel récompensant les réalisations en écriture de fiction d'artistes de moins de 35 ans[9],[10].

Théâtre[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

En tant que metteur en scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]
Années 1990[modifier | modifier le code]
Années 2000[modifier | modifier le code]
Années 2010[modifier | modifier le code]
Années 2020[modifier | modifier le code]
Prochainement

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

Entre 1985 et 1994, Ethan Hawke est doublé par plusieurs comédiens en version française . Ainsi, il est doublé par Damien Boisseau[12] dans Explorers, par Thierry Bourdon dans Le Cercle des poètes disparus[12] par Alexandre Gillet[12] dans Croc-Blanc, par Jérôme Berthoud dans Waterland[12], par Mathias Kozlowski dans Les Survivants[13] ou encore par Emmanuel Curtil dans Génération 90[13].

Le doublant une première fois en 1992 dans A Midnight Clear, Jean-Pierre Michaël[12] devient sa voix dans la quasi-intégralité de ses apparitions à partir du film Bienvenue à Gattaca sorti en 1997. Il le retrouve notamment dans Training Day, Alias, Sinister, American Nightmare, Good Kill, Born to Be Blue, Sur le chemin de la rédemption, The Good Lord Bird ou encore Moon Knight[12].

En parallèle, il est notamment doublé à trois reprises par Joël Zaffarano[12] entre 2009 et 2010, dans New York, I Love You, Daybreakers et L'Élite de Brooklyn tandis qu'Alexandre Gillet le retrouve en 1999 dans La neige tombait sur les cèdres, de même que Damien Boisseau en 2005 dans Lord of War[12]. Enfin, il est doublé à titre exceptionnel par Bernard Gabay dans Les Grandes Espérances[13], Fabrice Josso dans Le Gang des Newton[12], Guillaume Lebon dans Fast Food Nation[12], Patrick Mancini dans 7 h 58 ce samedi-là[12], Philippe Allard dans Prédestination[13], Camille Pistone dans Maggie a un plan, Gilduin Tissier dans Les Sept Mercenaires[12] et Anatole de Bodinat dans Adopt a Highway[12].

En version québécoise, Jean-François Beaupré est la voix régulière de l'acteur[14]. Il le double notamment dans L'Assaut du poste 13, Seigneur de guerre, L'Aube des survivants, L'Élite de Brooklyn, Sinistre, La Purge, Les Sept Mercenaires, Stockholm ou encore Tesla.

François Godin[14] le double à quatre reprises dans Avant la nuit tout est possible, Le Voleur de vies, Disensions et Born to Be Blue tandis qu'il est doublé à deux reprises par Sébastien Ventura[14] dans Croc-Blanc et Croc-Blanc 2. Renaud Paradis le double dans Jour de formation[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. (en) Elvis Mitchell, « FILM REVIEW; A Simpler Melancholy », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Aurélia Vertaldi, « Indeh: Ethan Hawke rend justice aux apaches en bande dessinée », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  4. « Un quatrième enfant pour Ethan Hawke ! », sur ladepeche.fr,
  5. &NA;, « FIVE THINGS YOU SHOULD KNOW ABOUT MEDICINE CABINETS », Nursing, vol. 25, no 1,‎ , p. 29–30 (ISSN 0360-4039, DOI 10.1097/00152193-199501000-00018, lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Robert L. Hilliard, Hollywood Speaks Out : pictures that dared to protest real world issues, Chichester/Malden, MA, Wiley-Blackwell, , 261 p. (ISBN 978-1-4443-0850-1 et 9781405178990, lire en ligne)
  7. « Kempe, Lieut-Colonel Frederick Hawke, (died 11 July 1954), Retired », dans Who Was Who, Oxford University Press, (lire en ligne)
  8. Aleksander, Irina (April 1, 2008). "Who's Who in Charity: New York's Most Powerful Philanthropic Boards". The New York Observer. Retrieved November 12, 2010.
  9. "Young Lions Fiction Award". New York Public Library Official Website. Retrieved April 6, 2010.
  10. « CBS News 60 Minutes/Vanity Fair National Survey, February 2010 », sur ICPSR Data Holdings, (consulté le )
  11. selon la bande annonce
  12. a b c d e f g h i j k l et m « Comédiens ayant doublé Ethan Hawke en France » sur RS Doublage, consulté le 26 juillet 2013, m-à-j le 19 octobre 2015.
  13. a b c et d Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  14. a b c et d « Comédiens ayant doublé Ethan Hawke au Québec » sur Doublage.qc.ca

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]