Bienvenue à Zombieland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zombie (homonymie).
Bienvenue à Zombieland
Titre québécois Zombieland
Titre original Zombieland
Réalisation Ruben Fleischer
Scénario Paul Wernick
Rhett Reese
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Relativity Media
Pariah
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie horrifique
Durée 88 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue à Zombieland (ou Zombieland dans la version originale et au Québec) est une comédie horrifique américaine réalisée par Ruben Fleischer, sortie en 2009[1].

Le film a été l'un des succès surprise du box-office américain, avec 25 millions de dollars de tickets de cinéma vendus lors de la première semaine de sa sortie[2]. Au 13 décembre 2009, le film avait engrangé près de  102 391 540 $ de recette[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite d'une mutation du virus de la vache folle, la plupart des humains ont été transformés en zombies. Columbus (Jesse Eisenberg), étudiant vivant à Austin, Texas, est en route pour Columbus dans l'Ohio, pour savoir si ses parents sont toujours vivants. Il commence par expliquer ses règles pour survivre dans un monde infesté de zombies. Après avoir survécu à plusieurs attaques de zombies, il rencontre Tallahassee (Woody Harrelson), dont le seul but dans la vie est désormais de trouver le seul twinkie restant sur Terre. Pour éviter de trop s'attacher au cas où l'un des deux mourrait, ils décident de ne pas se donner leur vrai nom et s'appellent par leur lieu de destination, en l'occurrence Columbus en Ohio et Tallahassee en Floride.

Alors que Columbus et Tallahassee arpentent les rayons d'un supermarché dans l'espoir d'y trouver des twinkies, ils y rencontrent deux jeunes filles en détresse : Wichita (Emma Stone) et Little Rock (Abigail Breslin). Mais les deux hommes apprennent vite à leur dépens que Wichita et Little Rock ne sont pas si innocentes qu'elles en ont l'air alors qu'elles leur dérobent leurs armes et leur voiture à deux reprises, en profitant de leur crédulité.

Finalement, comprenant qu'ils sont tous dans la même galère, les quatre finissent par s'entendre et Wichita explique à Columbus que la ville de Colombus est détruite et infestée par les zombies. Alors que Columbus est attristé à l'annonce de cette nouvelle et pense continuer seul, il décide de rester avec le groupe, se découvrant des sentiments pour Wichita. Ils décident alors de partir vers Hollywood, et s'arrêtent en chemin pour passer la nuit dans la maison de l'acteur Bill Murray, lequel au premier abord a l'air d'être un zombie, mais ce n'est qu'un subterfuge qu'il utilise pour se fondre dans la masse. Plus tard, Murray se fait tuer par Columbus en voulant lui faire croire qu'il s'est transformé en zombie.

Alors que Columbus et Wichita commencent à tomber amoureux, cette dernière, effrayée par leur relation naissante, décide de s'enfuir avec Little Rock dans un parc d'attractions nommé Pacific Playland, qui est supposé être sans zombie. Malgré ce nouveau revirement des deux filles, Columbus parvient à convaincre Tallahassee de l'accompagner et de les rejoindre.

À leur arrivée au parc d'attractions, les filles mettent en route toutes les lumières et les attractions, ce qui a pour effet d'attirer tous les zombies des alentours. Alors qu'un affrontement démesuré oppose les filles et une horde de zombies, Columbus et Tallahassee les rejoignent à temps pour leur prêter main forte. S'ensuit alors une bataille épique, qui voit le groupe venir à bout des zombies présents dans le parc. Suite à cette victoire, Tallahassee finit par enfin trouver son twinkie, et Columbus réalise que la seule vraie famille qu'il lui reste sont ses trois compagnons d'aventures. Il finit par embrasser Wichita, qui s'appelle en vérité Krista, et les quatre amis quittent le parc.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et québécois : Zombieland
  • Titre français : Bienvenue à Zombieland
  • Réalisation : Ruben Fleischer
  • Scénario : Paul Wernick et Rhett Reese
  • Décors : Maher Ahmad
  • Costumes : Magali Guidasci
  • Photographie : Michael Bonvillain
  • Montage : Alan Baumgarten
  • Musique : David Sardy
  • Producteur : Gavin Polone
Producteurs délégués : Ryan Kavanaugh, Rhett Reese, Ezra Swerdlow et Paul Wernick

Distribution[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Production[modifier | modifier le code]

L'équipe du film au Comic-Con de San Diego, en juillet 2009.

Les premiers essais du film ont commencé en février 2009 à Valdosta en Géorgie, avec des scènes tournées au parc Wild Adventures[6]. Par la suite, certaines scènes furent tournées à Atlanta et dans d'autres comtés de l'État de Géorgie.

Woody Harrelson a personnellement choisi les costumes de son personnage[7].

Le maquilleur Tony Gardner, qui aida à créer les effets maquillage des zombies du vidéo-clip de Michael Jackson Thriller, a aidé au maquillage des zombies du film. Michael Bonvillain, l'un des caméramans spécialisés en prise caméra-main ayant travaillé auparavant sur le film Cloverfield, fut embauché pour tourner les scènes du film typique de cette technique[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Zombieland a été un succès commercial : pour un budget de 23,6 millions de dollars, il a rapporté plus de 75 millions $ aux États-Unis et au Canada, en restant 11 semaines à l'affiche[9]. En France, le film a attiré plus de 275 000 spectateurs, rapportant 2 611 917 $.

Le film a reçu des critiques dans l'ensemble positives : le site Rotten Tomatoes lui attribue 90 % d'avis positifs, pour une note moyenne des utilisateurs de 7.410[10], tandis que les critiques sur le site Metacritic sont dans 73 % des cas positives[11]. En France, la note moyenne des utilisateurs du site Allociné.com est de 45[12].

Box-office[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • On apprend à la fin du film que le vrai prénom de Wichita (interprétée par Emma Stone) est Krista, or c'est également le prénom de la mère de l'actrice.
  • Quand Tallahassee demande à Colombus de descendre à Los Angeles pour prendre un plan, on peut apercevoir un cinéma qui porte une affiche 2012, film dans lequel Woody Harrelson joue le rôle de Charlie Frost.
  • Colombus (Jesse Eisenberg) a beaucoup de phobies, dont celle des clowns. Or, la mère de l'acteur, Amy, est justement une ancienne clown.
  • Au début du film dans le premier supermarché, Tallahasse joue un air sur son banjo : il s'agit du Dueling Banjos, référence au film Déliverance.
  • Quand Little Rock demande à Bill Murray s'il a des regrets, il répond « Peut-être Garfield... ». C'est une référence au fait qu'il ait doublé Garfield dans le film du même nom.
  • Dans une interview de 2016, les scénaristes Paul Wernick et Rhett Reese ont avoué que le caméo de Bill Murray avait été initialement écrit pour Patrick Swayze. L'acteur luttait à l'époque contre la maladie et avait dû refuser. Avant l'accord de Bill Murray, de nombreux acteurs ont décliné la proposition : Jean-Claude Van Damme, Dustin Hoffman, Mark Hamill, Sylvester Stallone, Dwayne Johnson, Kevin Bacon ou encore Joe Pesci[14].

Suite[modifier | modifier le code]

Les deux scénaristes et le réalisateur ont annoncé leur désir de produire une suite, en gardant l'idée du caméo d'un comédien célèbre. Travaillant sur d'autres films, aucune date n'est annoncée. Des rumeurs ont annoncé que la suite du film pourrait se mettre en production en 2013[15], puis à l'été 2016[16]. En août 2016, il est annoncé que les deux scénaristes écrivent la suite et que les acteurs du premier film ont été contactés[17]. Puis, enfin, en juillet 2018, le film Zombieland 2 est confirmé pour sortir le 11 octobre 2019[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]