Lobby pharmaceutique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adderallrx.jpg

En tant qu'acteur des débats de santé publique directement intéressé aux évolutions du marché des médicaments, l'industrie pharmaceutique est partie prenante d'un certain nombre de débats et d'activités politiques. Il est alors question de l'existence d'un groupe de pression ou lobby, le lobby pharmaceutique, aussi appelé de façon familière Big Pharma[1]. Les activités strictement politiques de l'industrie pharmaceutique ne sont qu'un des nombreux aspects de l'influence de cette industrie qui sont critiqués.

Plus précisément, certains laboratoires producteurs en proposant des formations professionnelles peuvent être tentés d'influencer les acteurs de santé à leur avantage. Ce constat souligne l'importance des formations indépendantes du lobbying industriel qui œuvrent pour éviter le formatage insidieusement induit et permettent ainsi d'apporter des connaissances sérieuses, reconnues et validées [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Cliche, « La main fantôme de BigPharma », Cyberpresse.ca,‎ (lire en ligne)
  2. Jérôme Manetta, « Micronutrition et nutrithérapie, synthèse générale à l'attention des professionnelles de santé », Sparte éditions,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Horel, Les Médicamenteurs, Éditions du Moment, 2010, 316 p.
  • Marcia Angell, La Verite sur les compagnies pharmaceutiques, Éditions Mieux Être, 316 p.
  • Virginie Belle, Quand l'aluminium nous empoisonne, Éditions Max Milo, 2010, 208 p.
  • Mikkel Borch-Jacobsen, coordinateur du livre Big Pharma, une industrie toute puissante qui joue avec notre santé aux Editions Les Arènes (Interview audio, France inter), 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]