Maurice Risch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Risch (homonymie).
Maurice Risch
Description de cette image, également commentée ci-après

Maurice Risch sur le tournage du film
Le Gendarme et les Extra-terrestres, en 1978.

Nom de naissance Maurice Albert Risch
Naissance (74 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables Le Grand Restaurant
Les Grandes Vacances
Le Gendarme et les Extra-terrestres
Le Gendarme et les Gendarmettes

Maurice Risch est un acteur français né le à Paris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Risch suit les cours au Conservatoire national d'art dramatique. Il en sort en 1966 avec un premier prix moderne et un second prix classique[2].

Sa rondeur en fait rapidement l'un des piliers du théâtre de boulevard. Louis de Funès le fait débuter au cinéma, dans Le grand restaurant (1966) puis dans Les grandes vacances (1967) dans le rôle de Michonnet. En 1978, il devient l'un des gendarmes de Saint-Tropez dans les deux derniers épisodes de la saga. Il tourne avec Pascal Thomas, Yves Robert, Gérard Oury, Claude Confortès, mais aussi quelques « nanars » tels que Le Führer en folie (1972) ou Mon curé chez les Thaïlandaises (1983). Habitué aux seconds rôles, il tient le rôle-titre dans Gros dégueulasse (1985), adapté de la bande dessinée de Jean-Marc Reiser. Dans les années 1970, Maurice Risch avait un net air de famille avec Jacques Villeret, au point que certains confondaient parfois les deux comédiens. Ceux-ci interprètent d'ailleurs des frères dans le film Les Naufragés de l'île de la Tortue.

En parallèle, il est apparu dans des films plus "sérieux" comme Nous ne vieillirons pas ensemble (1972) de Maurice Pialat, Le Dernier Métro (1980) de François Truffaut ou Beau-père (1981) de Bertrand Blier.

En 1981, il manquera le rôle de l'extraterrestre, dans le film La Soupe aux choux de Jean Girault, finalement interprété par Jacques Villeret (v. ci-dessus). Les deux comédiens deviendront amis.[réf. nécessaire]Le comédien avait refusé ce rôle, car il avait accepté un second rôle sérieux dans le film Beau-Père, de Bertrand Blier. Ainsi, il changeait de registre, passant de la comédie comique à la comédie dramatique, où il montrait une autre facette de son talent.

À partir du milieu des années 1980, avec la fin des films dits « franchouillards », surtout des œuvres à petits budgets, Maurice Risch est de plus en plus absent du grand écran, moins demandé par les producteurs, et surtout par les réalisateurs. Il s'investit alors surtout au théâtre.

En 1985, il jouera en premier rôle le personnage du film de Bruno Zincone, Gros dégueulasse, directement inspiré du personnage de Reiser (BD).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre ce soir[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Dessins animés[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Fly-tox Insecticide

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Souvent confondu avec Jacques Villeret dans les années 1970 en raison de leur ressemblance, il interprètera son frère dans le film Les Naufragés de l'île de la Tortue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de naissance no 00301/CG/1943 sur le site Les Gens du cinema.
  2. Maurice Risch, César du nanar, entretien, causeur.fr, 25 septembre 2016

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]