Yves Vincent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Vincent
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Yves Fred Vincent
Naissance
Thônes, Haute-Savoie, France
Nationalité Drapeau de la France française
Décès (à 94 ans)
Montacher-Villegardin, Yonne, France
Profession Acteur
Ecrivain
Films notables Babette s'en va-t-en guerre
OSS 117 n'est pas mort
Le Gendarme en balade
Hibernatus
Séries notables Les Cinq Dernières Minutes
La Famille Cigale
Tribunal

Yves Vincent, né le à Thônes (Haute-Savoie) et mort le à Montacher-Villegardin (Yonne), est un acteur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Haute-Savoie, Yves Vincent passe une grande partie de sa jeunesse en Algérie où il débute dans la troupe de la Comédie de Radio-Algérie. Il pratique l’équitation et le water polo et le théâtre et le cinéma dès la seconde moitié des années 1940.

Au théâtre, il joue entre autres, dans Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams aux côtés d’Arletty, Maurice Regamey et Louis de Funès, Constance de William Somerset Maugham avec Edwige Feuillère, et des pièces signées Jean-Paul Sartre, Jean Cocteau, Marc-Gilbert Sauvajon ou Marcel Achard.

Au cinéma, il tourne son premier film en 1944 au Caire avec sa mère, prélude d'une longue carrière. On le remarque particulièrement dans Capitaine Ardant[1] d’André Zwobada avec Renée Saint-Cyr et dans Babette s'en va-t-en guerre[2] de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot. Un plus grand nombre de spectateurs se souvient sans doute de son rôle d'Édouard Crépin-Jaujard, dans Hibernatus[3] avec Louis de Funès ou encore de celui du colonel dans la série de films Le Gendarme de Saint-Tropez[4].

Il tourne dans de nombreux téléfilms ou feuilletons : Les Cinq Dernières Minutes avec Raymond Souplex, La Famille Cigale, Les Enquêtes du commissaire Maigret. Entre 1988 et 1991, il incarne le juge Garonne dans la série télévisée Tribunal[5]. Il est aussi distribué dans trois pièces dans le cadre de l’émission de Pierre Sabbagh, Au théâtre ce soir.

En octobre 2013, il publie ses mémoires : Voulez-vous en sourire avec moi ?[6], aux éditions Christian Navarro, où il raconte, entre autres, ses relations avec Ingrid Bergman, Edwige Feuillère ou Brigitte Bardot. En 2015, chez le même éditeur, il publie le roman Des Vagues à l’Âme[7]. Fin 2016, sortira, à titre posthume, un dernier ouvrage autobiographique de l'acteur : "4, boulevard Laferrière" (ed. Christian Navarro), dans lequel il révèle des fragments de son enfance et de son adolescence, un peu comme si sa propre disparition n'était pas une fin.

Époux de Jacqueline Huet puis Nelly Borgeaud, il a eu trois enfants.

Ses obsèques ont eu lieu le lors d'une cérémonie civile au crématorium de Joigny.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Au théâtre ce soir[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Yves Vincent, Voulez-vous en sourire avec moi ?, Boulogne-sur-Mer, Christian Navarro, coll. « Célébrités », , 292 p. (ISBN 978-2914909860)
  • Yves Vincent, Des vagues à l’âme, Boulogne-sur-Mer, Christian Navarro, , 103 p. (ISBN 978-2-914909-88-4, notice BnF no FRBNF44304859)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]