Raffy Shart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raffy Shart
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Écrivain, réalisateur, scénariste, metteur en scène
Films notables Incontrôlable
Ma femme s'appelle Maurice (pièce de théâtre)
Raffy Shart Venise.jpg

Raffy Shart, est un écrivain, réalisateur, scénariste et compositeur français d'origine arménienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raffy Shart est un écrivain, réalisateur, scénariste, metteur en scène et compositeur français d’origine arménienne. Il est né à Paris dans une famille d'artistes. Son grand-père Kevork Garvarentz était un poète et musicien. Sa mère Marie Garvarentz était cantatrice mezzo-soprano lorsqu’elle a rencontré son père Serge Shart, artiste peintre.

Des l’âge de 17 ans, Il débute sa carrière dans le 7eme art en tant qu’assistant metteur en scène de réalisateurs tels que Denys de La Patellière, Bernard Borderie et Pierre Granier-Deferre. Il réalise à 18 ans son premier court métrage Summer sunshine (Sous un soleil d’été) que la 20th Century Fox lui achète [réf. souhaitée], le film est diffusé dans les salles aux USA et en Angleterre. Il gagne de nombreux prix dont celui du Festival du film fantastique de Paris [réf. souhaitée].

Dans les années 80, il crée l’agence de publicité Movie Box et se consacre pendant une dizaine d’années à la réalisation de films publicitaires pour de grandes marques telles que Kenzo, Peugeot, Lipton, Lotus, Ducros, Essilor, Rowenta. Il est également l’auteur de chansons et de musiques pour d’autre spots publicitaires [réf. souhaitée]. Il met aussi en scène de nombreux clips vidéo [réf. souhaitée]. Tout au long de cette période, Raffy Shart poursuit ses travaux d’écriture comme script doctor.

Au début des années 90, il laisse la pub pour se plonger pleinement dans l’écriture. En 1992, il scenarise le film Armen et Bullik, réalisé par Allan Cooke. Puis en 1994, la pièce MDZ : Mission Double Zéro, qui sera jouée en avant première au Festival d’Avignon avec Patrick Timsit puis à Paris avec Patrick Haudecoeur. En 1997, il se fait connaître du grand public en écrivant et mettant en scène Ma femme s'appelle Maurice, dont les premiers rôles sont tenus par les acteurs comiques Philippe Chevallier et Régis Laspalès. En 2007, elle est vue par plus de 10 millions de spectateurs dans le monde [réf. souhaitée]. À ce jour, elle a été jouée dans 52 pays dans le monde [réf. souhaitée] et continue d’être représentée [réf. souhaitée] . L’année suivante, il co-écrit Quasimodo d'El Paris, l’adaptation hilarante de Notre Dame de Paris de Victor Hugo, réalisé par Patrick Timsit[1]. Il publie ensuite Les carnets secrets de Quasimodo, inspirés du film. En 2001, il écrit et illustre le livre pour enfants La revanche de Peter le petit croque mort, qui servira de support pour le travail des orthophonistes [réf. souhaitée].

Puis en 2006, Raffy Shart scénarise et réalise la comédie Incontrôlable avec en tête d’affiche les acteurs Michaël Youn, Thierry Lhermitte, Patrick Timsit et Hélène de Fougerolles[2]. Il y retrace les péripéties d’un écrivain malchanceux qui perd le contrôle de son son corps qui se rebelle.

Dans le style déganté, il écrit la pièce Attache-moi au radiateur qui commence à être jouée en 2010, et qui l’est toujours en Russie [réf. souhaitée]. En 2012, il achève son roman Les Enfants de l’oubli, dans lequel il revisite la tragédie du génocide arménien. Cette fresque romanesque entraîne le lecteur dans le tourbillon de l’histoire de 1913 jusqu’à nos jours. À l’occasion de la sortie de son ouvrage, il va à la rencontre de son public dans les grandes villes de France, jusqu’à Tahiti [réf. souhaitée]. Son 2eme roman L’Antidote sort en 2013, il l’adapte au théâtre l’année suivante pour la jouer en Roumanie et en Russie [réf. souhaitée]. Raffy Shart compose la première symphonie pour duduk sur le thème de son roman Les Enfants de l’oubli, le premier mouvement est joué en première mondiale par l’Opéra de Riga en Lettonie en 2015.

Sa dernière création Dieu(e) n’existe pas, je l’ai rencontré(e) (Dios no existe...acabo de conocerlo) se joue à Buenos Aires en Argentine depuis le mois de septembre [réf. souhaitée]. Il a lui-même mis en scène la pièce et dirigé les actrices Nora Carpena et Mercedes Carreras. Le thème musical est également composé par ses soins. C’est la première fois qu’un auteur étranger met en scène une pièce dans ce pays [réf. souhaitée].

Aujourd’hui, plusieurs de ses pièces sont jouées un peu partout sur le globe.

Incontrôlable.jpg

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Mission Double Zéro, 1994, France
  • Ma femme s'appelle Maurice, 1997, France et 51 pays
  • Attache-moi au radiateur, 2010, France, Russie et Tahiti
  • L’Antitode, 2013, Russie et Roumanie
  • Dieu(e) n’existe pas, je l’ai rencontré(e), Dios no existe...acabo de conocerlo, Argentine, 2017

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Quasimodo, les carnets secrets, de Patrick Timsit, Jean-François Halin, Raffy Shart, inspiré du film, Coll. Sens de Humour, Editions Le Cherche-Midi, 1999 ;
  • La Revanche de Peter le petit croque Mort , Le Cherche Midi, coll. « Romans », 2001
  • Les Enfants de l'oubli, Paris, Le Cherche Midi, coll. « Romans », 2012, 693 p. (ISBN 978-2-7491-1523-8)
  • L’Antidote, Paris, Le Cherche Midi, coll. « Romans », 2013, 168 p. (ISBN 978-2-7491-3214-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]