Jean Damphousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Damphousse.
image illustrant un homme politique image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un homme politique québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean Damphousse
Fonctions
Député de Maskinongé
Prédécesseur Francine Gaudet
Successeur Jean-Paul Diamond
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Saint-Paulin
Parti politique Action démocratique du Québec
Diplômé de Université de Sherbrooke,
Université du Québec à Trois-Rivières

Jean Damphousse, né le à Saint-Paulin, est un politicien québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation académique[modifier | modifier le code]

  • Diplôme d'études collégiales en administration, Collège de Trois-Rivières (1973)
  • Baccalauréat en administration des affaires, Université de Sherbrooke (1977)
  • Maîtrise en gestion de projets, Université du Québec à Trois-Rivières (2000)

Carrière[modifier | modifier le code]

Parmi ses nombreuses réalisations professionnelles, Jean Damphousse a été conseiller (1983-1992) maire de la municipalité de Sainte-Ursule (1992-1997), vice-président du Centre de santé et de services sociaux de Maskinongé (2001-2007)et administrateur pour l'agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (2002-2006).

Politique[modifier | modifier le code]

Il était député adéquiste de Maskinongé entre 2007 et 2008. Il est porte-parole de l'opposition officielle en matière de transport aérien, ferroviaire et maritime depuis le 19 avril 2007. Également, il était membre de la Commission des transports et de l'environnement dès le 23 mai 2007. Il fut défait lors de l'élection générale québécoise de 2008 face au libéral Jean-Paul Diamond. Lors de l'Élection générale québécoise de 2012, il tenta sans succès de défaire celui-ci sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]