Saint-Justin (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Justin.

Saint-Justin
Saint-Justin (Québec)
Municipalité de Saint-Justin en hiver.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Subdivision régionale Maskinongé
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
François Gagnon
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Justinien, ienne
Population 973 hab. ()
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 00″ nord, 73° 05′ 00″ ouest
Superficie 7 960 ha = 79,6 km2
Divers
Code géographique 2451045
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Justin

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Justin

Géolocalisation sur la carte : Mauricie

Voir la carte administrative de la zone Mauricie
City locator 14.svg
Saint-Justin

Géolocalisation sur la carte : Mauricie

Voir la carte topographique de la zone Mauricie
City locator 14.svg
Saint-Justin
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Justin est une municipalité du Québec (Canada) située dans la municipalité régionale de comté de Maskinongé et la région administrative de la Mauricie. Elle est nommée en l'honneur de Justin de Naplouse. Sa fleur emblème est le zinnia et sa devise est « Par la croix et la charrue », qui représente les travaux des agriculteurs catholiques qui développèrent la municipalité.

Saint-Justin fut le sujet d'un essai de Léon Gérin, l'un des premiers sociologues canadiens français. L'ouvrage intitulé L'habitant de Saint-Justin fut publié en 1898.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Maskinongé.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Didace Saint-Édouard-de-Maskinongé Sainte-Ursule Rose des vents
N Louiseville
O    Saint-Justin    E
S
Saint-Barthélemy Maskinongé

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • Un éminent pionner du « Far West » américain et précurseur du Pony Express, François-Xavier Aubry, est né le 4 décembre 1824 à St-Justin de Maskinongé. À l'âge de 18 ans, il partit faire fortune à Saint-Louis, au Missouri.
  • 1er juillet 1855 : Constitution de la municipalité de paroisse de Saint-Justin lors du premier découpage municipal du Québec.
  • 1855 : Saint-Justin devient une paroisse grâce à Joseph Morin, un citoyen de la seigneurie de Carufel, qui obtient la mise en application du décret canonique de 1848.
  • 1959 : Inauguration de l'église actuelle.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
1 1521 0861 0511 060973

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[1].

Saint-Justin
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Kathya Paquin Voir
2005 Voir
2006 Denis McKinnon Voir
2009 Voir
2013 Jean-Claude Gauthier Voir
2017 François Gagnon Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]