Marc H. Plante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc H. Plante
Fonctions
Député de Maskinongé
En fonction depuis le
Prédécesseur Jean-Paul Diamond
Successeur en fonction
Biographie
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Sainte-Angèle-de-Prémont
Parti politique Parti libéral du Québec
Profession Homme politique

Marc H. Plante est un homme politique québécois. Élu à l'Assemblée nationale du Québec lors de l'élection générale québécoise de 2014[1], il représente la circonscription électorale de Maskinongé en tant que membre du Parti libéral du Québec.

Depuis octobre 2017, il est adjoint parlementaire du premier ministre Philippe Couillard pour les régions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 26 juin 1981 à Sainte-Angèle-de-Prémont, Marc H. Plante a toujours vécu dans sa région natale, la Mauricie. Il réside présentement à Louiseville, dans la MRC de Maskinongé.

Formation académique[modifier | modifier le code]

Marc H. Plante est titulaire d'un certificat en gestion des ressources humaines obtenu à l'Université du Québec à Trois-Rivières en 2008. Il a ensuite complété le programme court en communication appliquée aux relations publiques de l'UQAM en 2012 ainsi qu'un certificat en communication organisationnelle auprès du même établissement en 2014.

Engagement social[modifier | modifier le code]

Marc H. Plante a été vice-président et directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé[2] et directeur général intérimaire de la Fondation du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Maskinongé.

Actuellement, il siège au conseil d'administration de la Fondation Prévention suicide Les Deux Rives. Il fait partie du comité d'analyse du Pacte rural de la MRC de Maskinongé. Marc H. Plante est également un membre actif des clubs Optimistes, auprès desquels il a successivement détenu les rangs de président, lieutenant-gouverneur et gouverneur de la Mauricie[3]. Enfin, il est membre de la Confrérie des Sarrasins, organisme de promotion des produits du terroir de Maskinongé au premier chef desquels se trouve le sarrasin.

Vie politique[modifier | modifier le code]

De 2009 à 2014, Marc H. Plante a été attaché politique des députés libéraux de Maskinongé, Francine Gaudet et Jean-Paul Diamond.

Depuis l'élection générale du 7 avril 2014, il représente ses concitoyens à l'Assemblée nationale du Québec à titre de député de Maskinongé.

Fonctions parlementaires au sein de la 41e législature[modifier | modifier le code]

Marc H. Plante a été adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, de septembre 2015 à octobre 2017[4]. En octobre 2017 il est nommé adjoint parlementaire du premier ministre Philippe Couillard pour les régions[5].

Il a également été membre de la Commission de l'économie et du travail depuis juin 2014 et de celle des transports et de l'environnement.

Il participe activement aux relations internationales de l'Assemblée nationale du Québec, en tant que membre de la Délégation québécoise pour les relations avec la Bavière, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Région wallonne ainsi que l'Assemblée nationale française.

Auparavant, Marc H. Plante a siégé à la Commission de la santé et des services sociaux et au Bureau de l'Assemblée nationale du Québec.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marc H. Plante élu dans Maskinongé, dans l'Écho de Maskinongé
  2. L'élève qui a succédé au maître, dans l'Écho de Maskinongé
  3. Page de Marc H. Plante sur le site du PLQ
  4. « Marc H. Plante », sur Assemblée nationale du Québec
  5. « Changements à la liste des adjoints parlementaires », sur Newswire.ca, Cabinet du premier ministre, (consulté le 19 octobre 2017).