Saint-Mathieu-du-Parc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Mathieu.

Saint-Mathieu-du-Parc
Saint-Mathieu-du-Parc
Église Saint-Mathieu
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Subdivision régionale Maskinongé
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Josée Magny
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Mathieusaintois, oise
Population 1 338 hab. ()
Densité 5,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 00″ nord, 72° 55′ 00″ ouest
Superficie 22 886 ha = 228,86 km2
Divers
Code géographique 2451070
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Mathieu-du-Parc

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Mathieu-du-Parc

Géolocalisation sur la carte : Mauricie

Voir la carte administrative de la zone Mauricie
City locator 14.svg
Saint-Mathieu-du-Parc

Géolocalisation sur la carte : Mauricie

Voir la carte topographique de la zone Mauricie
City locator 14.svg
Saint-Mathieu-du-Parc
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Mathieu-du-Parc est une municipalité du Québec (Canada) située dans la municipalité régionale de comté de Maskinongé et dans la région administrative de la Mauricie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Maskinongé

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Shawinigan Rose des vents
Saint-Alexis-des-Monts N Shawinigan
O    Saint-Mathieu-du-Parc    E
S
Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Boniface

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saint-Mathieu-du-Parc tient son nom de sa paroisse, créée le , jour de la saint Matthieu. Ce nom commémore l'un des quatre évangélistes. L'amputation de l'un des « t » du nom de l'apôtre est courante en toponymie[1].

La seconde partie du nom de l'endroit, "du Parc", a été adoptée en 1980 par le bureau de poste, puis en 1998 par la municipalité. Elle renvoie au parc national de la Mauricie, dont l'entrée Est se trouve dans la municipalité. Saint-Mathieu-du-Parc a également été connue sous les noms de Saint-Mathieu-du-Lac-Bellemare, en référence au lac situé au cœur du village, et de Saint-Mathieu-de-Caxton, du canton où elle se trouve[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 30 juin 1886: La municipalité de paroisse de Saint-Mathieu est constituée à partir d'une partie des territoires de la paroisse de Saint-Élie et du canton de Shawénégan.
  • : Saint-Mathieu est rebaptisée municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
1 1511 2661 3761 4071 338

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[2].

Saint-Mathieu-du-Parc
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Daniel Petit Voir
2005 André Berthiaume Voir
2009 Claude Mayrand Voir
2013 Claude McManus Voir
2017 Josée Magny Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le pont de Saint-Mathieu sur la rivière Shawinigan; on y retrouve la réserve naturelle de la Tortue-des-Bois-de-la-Shawinigan

On retrouve à Saint-Mathieu-du-Parc le duché de Bicolline, un important site de jeu de rôle grandeur nature. On y retrouve aussi le site de partage, d’interprétation et de diffusion de la culture amérindiene de Mokotakan.

Le 21 juin 2011, Michel J. Grenier et Patricia-Ann Allan-Newman font l'acquisition de l'ancienne Auberge du Lac-Gareau, devenue résidence privée depuis 1985.

En 2012, Marc Hamilton se joint à leur équipe afin de transformer graduellement l'endroit en ce qui deviendra le Centre International WebMusic-MusiqueWeb, où les artistes indépendants de partout, à travers le monde, pourront venir se reposer, écrire, composer, enregistrer, se produire et diffuser leurs créations. En 2014, la chanteuse Nathalie Simard y fait l'acquisition d'une cabane à sucre où elle compte donner des spectacles intimes[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gouvernement au Québec, « Saint-Mathieu-du-Parc », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de Toponymie (consulté le 12 janvier 2011)
  2. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  3. Un rêve devenu réalité pour Nathalie Simard

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]