Théâtre des 13 vents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Façade du théâtre (anciennement Théâtre de Grammont, puis Théâtre des Treize Vents) à Montpellier.

Le Théâtre des 13 vents - CDN Montpellier (anciennement, entre autres, Tréteaux du Midi puis humain TROP humain (hTh)) est un centre dramatique national créé en 1968. Il a été installé dans différentes villes de la région Occitanie. Il est aujourd'hui installé au Domaine de Grammont à Montpellier.

Historique[modifier | modifier le code]

Du Théâtre du Midi au Théâtre des 13 vents[modifier | modifier le code]

De 1968 à 1975, le centre dramatique national du Languedoc-Roussillon s’appelle Théâtre du Midi. Il est installé à Carcassonne et dirigé par Jean Deschamps.

De 1975 à 1981, Jacques Échantillon l’implante à Béziers, sous le nom Les Tréteaux du Midi.

En 1982, il est baptisé Nouveau Théâtre Populaire de la Méditerranée par Jérôme Savary. La salle Boby Lapointe construite à Grammont par la Ville de Montpellier est inaugurée.

De 1986 à 1997, Jacques Nichet le dirige et lui donne le nom de Théâtre des 13 vents, du nom d’un lieu-dit de l'arrière pays. Jusqu’en 1990, ses activités se répartiront principalement entre Béziers et Montpellier, puis essentiellement à Montpellier.

De 1998 à 2009, Jean-Claude Fall en assure la direction.

Début 2009, les tutelles du centre dramatique n'ont pas souhaité reconduire le mandat de Jean-Claude Fall qui devrait s'achever au . Le premier appel à candidature lancé en mars échoue face à la volonté de Georges Frêche, président du conseil régional de Languedoc-Roussillon et de la communauté d'agglomération Montpellier Agglomération, d'imposer le metteur en scène Georges Lavaudant. Une nouvelle procédure, dite « simplifiée », est lancée en septembre, pour laquelle les candidats doivent produire en trois semaines un projet de cinq pages[1]. Le nouveau ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, obtient finalement l'accord de Georges Frèche pour la nomination de Jean-Marie Besset, alors que les organisations professionnelles craignaient que le conflit entre les tutelles du centre dramatique n'affaiblisse celui-ci[2]. Cette nomination, le [3] et la procédure, provoquent aussitôt de nombreuses réactions hostiles au sein du théâtre public français, de la part du Parti socialiste et du Front national, et sur Internet[4].

Les critiques se portent également sur Gilbert Désveaux, metteur en scène associé de Jean-Marie Besset et directeur de la structure de production (GDP[5]) spécialisée dans la mise en scène d’événements pour des entreprises et des institutions, au motif que cette société a participé en comme sous-traitant de la société Public Système aux festivités des quarante années d'accession au pouvoir du Colonel Kadhafi en Libye[6],[7].

Le , Rodrigo García a pris la tête de cette institution en la renommant humain TROP humain (hTh)[8], en référence à l'ouvrage éponyme de Friedrich Nietzsche, Humain, trop humain. Un livre pour esprits libres.

Depuis 2018, le CDN a repris son nom de Théâtre des 13 vents à la suite de l'arrivée de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano à sa direction[9].

Le centre dramatique national aujourd'hui[modifier | modifier le code]

La mission du Théâtre des 13 vents CDN Montpellier est de produire et coproduire, créer, diffuser des pièces de théâtre et d’accueillir des artistes régionaux, nationaux, internationaux.

Il propose chaque mois un programme de pièces, de rencontres et d’actions qui favorise le temps long de la fréquentation et de la mise en relation des œuvres et du public.

Avec son projet « Itinérance », il se déplace aussi sur le territoire régional.

« La Fabrique », infrastructure d’ateliers, favorise la recherche, la création et la formation artistique.

Les codirecteurs Nathalie Garraud (metteure en scène) et Olivier Saccomano (auteur) ont choisi d’œuvrer en permanence avec d’autres artistes et chercheurs : La Troupe Associée et l’ Ensemble Associé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lettre au ministre contre une « procédure inéquitable » », La Lettre du spectacle, 4 décembre 2009, p. 5.
  2. Fabrice Dubault, « Jean-Marie Besset nommé directeur des treize vents », sud.france3.fr, 4 novembre 2009.
  3. Communiqué de nomination sur le site du Ministère de la Culture et de la communication, 3 novembre 2009.
  4. « Une nomination précédée d'une polémique »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), L'independant.com, 15 novembre 2009.
  5. "GDP"
  6. « LA PUCE A L'OREILLE: Kadhafi et les Treize vents », Midi libre, 25 novembre 2009.
  7. « Droit de réponse », Libération, Gilbert Désveaux, 5 janvier 2010
  8. « Mentions légales du site internet hTh - CDN Montpellier », sur humaintrophumain.fr (consulté le )
  9. « Nouveau souffle au théâtre des 13 vents », Midi Libre,‎ (lire en ligne, consulté le )