Jacquou le Croquant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacquou le Croquant (homonymie).

Jacquou le Croquant est un roman social écrit par Eugène Le Roy de mars 1896 à mai 1897, et publié en 1899.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire commence en 1815 (Napoléon 1er est alors exilé à Sainte-Hélène) à Combenègre, pauvre métairie dépendant du château de l'Herm où les Ferral sont métayers du comte de Nansac. Suite au meurtre de Laborie, régisseur du château, Martissou, son père, est condamné aux galères où il meurt peu après.

Marie, obligée de quitter Combenègre se réfugie dans une masure à Bars où, minée par les trajets et le peu de travail trouvé, elle meurt à son tour. Jacquou est orphelin ; il a neuf ans. Désormais seul au monde, il s'en va par les chemins glaner un peu de travail çà ou là. Affamé le plus souvent, dormant dans les fossés, il échoue à Fanlac et s'endort au pied du vieux puits sur la place, épuisé.

Le curé du village, Bonal, le recueille et entreprend son éducation. Peu à peu, Jacquou se remet mais il n'oubliera jamais l'injustice qui a fait mourir ses parents. À la mort du bon curé Bonal, Jacquou, qui fréquente Lina, devient charbonnier avec son ami Jean. Il braconne aussi quelquefois dans les bois du comte. Un soir, il se fait prendre par les gardes du comte qui l'enferment dans les oubliettes du château. Ne voyant plus son ami et le croyant mort, Lina se jette dans le Gour (gouffre près de Thenon). Pendant ce temps le chevalier de Galibert, ami de Bonal, délivre Jacquou en menaçant le comte de représailles judiciaires. Jacquou est libéré mais, en apprenant la mort de sa belle, il rassemble autour de lui tous ceux qui ont eu à se plaindre du comte, qui sont nombreux. Un soir, ils incendient le château. Nansac est ruiné, Jacquou jugé et libéré. Il revient à l'Herm où il se marie avec Bertille, une amie de Lina et reprend son métier tranquille de paysan.

Lieux de l'action[modifier | modifier le code]

La plupart des lieux décrits dans le roman existent réellement, sur la rive droite de la Vallée de la Vézère :

Adaptations audiovisuelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Speaker Icon.svg

Sur les autres projets Wikimedia :