Valentine Zuber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zuber.
Valentine Zuber
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité

Valentine Zuber, née en 1965 à Sainte-Colombe (Rhône), est une historienne française spécialiste de l'histoire de la liberté religieuse en Europe occidentale et de la laïcité en France, elle travaille sur l'histoire des droits de l'homme et des relations Églises/États à l'époque moderne et contemporaine.

Parcours universitaire[modifier | modifier le code]

Directrice d'études à l’École pratique des hautes études (EPHE)[1] elle occupe la chaire de Religions et relations internationales. Agrégée et docteur de l'Université, elle a consacré sa thèse à la réception et à l'utilisation de l'affaire Michel Servet en France aux XIXe et XXe siècles. Elle s'est intéressée à l'origine idéologique des droits de l'homme et à leurs usages sociaux dans la République. Elle travaille actuellement à une étude historique des différentes conceptions des droits de l'homme et de la liberté religieuse dans le monde.

Elle a organisé plusieurs colloques internationaux dont

  • « Un objet de science : le catholicisme, réflexions autour de l'œuvre d'Émile Poulat », à la Sorbonne Paris, 22-23 octobre 1999;
  • « Michel Servet (1511-1553). Hérésie et pluralisme, XVIe-XXIe siècles » à la Sorbonne, Paris, 11-12 et 13 décembre 2003;
  • « De la séparation des Églises et de l'État à l'avenir de la laïcité », à Auxerre, 10-13 novembre 2004;
  • « La séparation de l’Église et de l’État à Genève en 1907 », à l’Université de Genève, Genève, 7-9 juin 2007.
  • « Les printemps arabes et le religieux », au Collège des Bernardins, Paris, 10 février 2012.
  • « Droits de l’homme et religions dans l’action extérieure de la France », au Ministère des affaires étrangères, Paris, 21 mai 2014.
  • « La transmission du religieux en Méditerranée: un défi partagé », au Collège des Bernardins, Paris, 8 avril 2016.

Elle travaille au sein du laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcité[2] et est aussi membre exécutif de l'Institut européen en sciences des religions (IESR)[3], dont le but est la formation continue des fonctionnaires à l'étude et à la connaissance du fait religieux. Elle est également membre du comité directeur de l'Institut du Genre du CNRS créée en 2012 et chargée des Études de genre[4]. Depuis 2015, elle a été nommée en tant que personnalité qualifiée à la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH).

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Une Haine oubliée. L'antiprotestantisme avant le pacte laïque (1870-1905), avec Jean Baubérot, Paris, Albin Michel, coll. « Science des Religions », 2000. (prix Eugène Colas de l’Académie française, 2000).
  • Les Conflits de la tolérance, Michel Servet entre mémoire et histoire (XIXe- XXe s.), Paris, Honoré Champion, 2004.
  • Le Culte des droits de l'homme, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de sciences humaines », 2014
Direction d’ouvrages
  • (dir.), Un Objet de science : le catholicisme, réflexions autour de l'œuvre d'Emile Poulat (en Sorbonne, 22-23 octobre 1999), Paris, Bayard, 2001.
  • Avec Fabienne Randaxhe (dir.), Laïcités-démocraties, des relations ambiguës, Actes du Colloque organisé par le Groupe de Sociologie des Religions et de la Laïcité, (UMR 8582 CNRS-EPHE) les 7 et le 8 décembre 1998 à l’IRESCO, Paris, Brepols, Bibliothèque de l’EPHE, section des sciences religieuses, 2003.
  • Avec Jacques Potin (dir.), Dictionnaire des monothéismes, Paris, Bayard, 2003, 560 p. trad. italienne sous le titre Dizionario dei Monoteismi, sotto la direzione di Jacques Potin e Valentine Zuber, Bologne, EB, 2005, réédition partielle en italien, Dizionario del cristianesimo, EDB, Strumenti Fondamenta, Bologna, 2016.
  • (dir.), Michel Servet (1511-1553). Hérésie et pluralisme (XVIe-XXIe siècles), Paris, Honoré Champion, 2007.
  • Avec Jacques Huntzinger et Marjorie Moya (dir.), Laïcités et sociétés en Méditerranée, Paris, Collège des Bernardins, Lethielleux, 2012.
  • A paraître : (dir.), La liberté religieuse, Paris, Vandieren éditions, 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Valentine Zuber à l'EPHE [1]
  2. Site du GSRL [2]
  3. Valentine Zuber à l'IESR [3]
  4. « Membres du comité du GIS Institut du Genre » (consulté le 17 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]