Jean-Marc Vallée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallée (homonymie).
image illustrant un réalisateur image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Jean-Marc Vallée
Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Marc Vallée aux Genie Awards 2012

Naissance (54 ans)
Montréal, Drapeau : Québec Québec
Nationalité Flag of Canada.svg Canadien
Profession Réalisateur
Scénariste
Monteur
Films notables Liste noire
C.R.A.Z.Y.
Victoria : Les Jeunes Années d'une reine
Dallas Buyers Club
Wild
Demolition

Jean-Marc Vallée est un réalisateur-monteur et scénariste canadien né à Montréal le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation internationale[modifier | modifier le code]

Il étudie le cinéma au Collège Ahuntsic et à l'Université de Montréal.

Il réalise Liste noire en 1995. Ce film a suffisamment de succès au Québec pour retenir l'attention des studios d'Hollywood. En conséquence, Vallée reçoit des offres de réalisation qui le maintiennent une dizaine d'années en Californie.

À partir de 1995, il s'attache à réaliser C.R.A.Z.Y. Après dix années d'efforts, le film connaît un succès de salle au Québec et gagne plusieurs prix dont neuf prix Génie et quatorze prix Jutra. Le film obtient un énorme succès à travers le monde[réf. nécessaire]. Martin Scorsese le repère, et lui confie le script d'un projet développé par sa société de production, une réinterprétation romancée des années de jeune femme de la reine Victoria du Royaume-Uni. Ce drame historique, intitulé Victoria : Les Jeunes Années d'une reine, avec Emily Blunt dans le rôle-titre, reçoit trois nominations aux Oscars du cinéma 2009, et remporte celui des meilleurs costumes.

Vallée profite de cette reconnaissance internationale pour monter un projet plus personnel, qu'il écrit et réalise : sorti en 2011, le drame Café de Flore, avec l'actrice française Vanessa Paradis dans le rôle principal. Cette co-production franco-canadienne, à défaut de convaincre commercialement, est très bien reçue par la critique anglophone.

Progression hollywoodienne[modifier | modifier le code]

Le cinéaste à la première de Dallas Buyers Club, au TIFF 2012.

Vallée s'installe à Hollywood avec deux biopics : d'abord le drame Dallas Buyers Club, avec Matthew McConaughey, Jared Leto et Jennifer Garner. Le film est acclamé par la critique et reçoit six nominations aux Oscars 2013, dont celui du meilleur film. Les deux acteurs masculins remportent la statuette. Vallée enchaîne dès l'année suivante avec le drame de survie, Wild, avec Reese Witherspoon dans le rôle principal[1]. Cette fois, il n'officie pas au scénario. Le film reçoit deux nominations aux Oscars, dans les catégories "Interprétation féminine".

Alors qu'il planche sur un biopic de Janis Joplin, pour un tournage prévu pour la seconde moitié de l'année 2015[2], il boucle la post-production de Demolition, un drame consacré à la crise d'identité d'un trentenaire veuf, incarné par Jake Gyllenhaal. Le film divise la critique et échoue commercialement.

Vallée rebondit vers la télévision : il signe en effet les sept épisodes de la série évènement de la chaîne HBO, Big Little Lies. L'écriture est assurée par David Edward Kelley, et l'interprétation principale portée par une distribution quatre étoiles : Nicole Kidman, Reese Witherspoon et Shailene Woodley. Le programme est lancé fin février 2017.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il se marie le 1er septembre 1990 avec l'écrivaine Chantal Cadieux à Richmond au Québec. Ils ont divorcé en 2006. De cette union sont nés deux enfants : Alex Vallée (1992) et Émile Vallée (1996).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Strangers (1996/I, épisode Leave)
  • 2000 : The Secret Adventures of Jules Verne
  • 2017 : Big Little Lies

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «Wild», le nouveau film américain de Jean-Marc Vallée, avec Reese Witherspoon, sur Bible urbaine, (consulté le 23 avril 2015)
  2. Jean-Marc Vallée pourrait réaliser le biopic de Janis Joplin avec Amy Adams, 3 janvier 2015
  3. Claudie, « Jean-Marc Vallée utilisera un pseudonyme aux Oscars », Hollywood PQ,‎ (lire en ligne)
  4. Marc-André Lussier, « Jean-Marc et John s'en vont aux Oscars », La Presse,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]