Carine Tardieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tardieu.
Carine Tardieu
Naissance
Paris, France
Nationalité Drapeau de France Française
Profession Réalisatrice
Scénariste
écrivain
Films notables Ôtez-moi d'un doute

Carine Tardieu est une scénariste, réalisatrice et écrivain française, née en 1973[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Carine Tardieu s'intéresse dès l'âge de 12 ans à la littérature puis au cinéma[1]. Elle apprécie notamment les ouvrages de Roald Dahl et les romans fantastiques en général[1]. Pendant son adolescence, elle va au cinéma chaque week-end avec son père[1].

Dans une interview, elle reconnaît que les ouvrages qui lui étaient proposés au lycée l'ennuyaient, mais c'est à 20 ans qu'elle reprend l'envie de lire, notamment des romans d'anticipation mais aussi l'intégralité de l'œuvre de René Barjavel[1].

Carine Tardieu étudie le cinéma[1] à l'École supérieure de réalisation audiovisuelle à Paris.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Elle travaille ensuite en tant qu’assistante réalisateur sur de nombreux films et téléfilms, dont notamment d'Olivier Ducastel et Jacques Martineau pour Jeanne et le Garçon formidable en 1998. En 2000, elle travaille comme scénariste pour la série télévisée, Âge sensible[1]. puis comme scénariste pour la télévision. Entre 2002 et 2004, elle réalise deux courts métrages multiprimés dans les festivals internationaux, Les Baisers des autres (2003), puis L'Aîné de mes soucis qui remporte le prix du public au festival de Clermont-Ferrand. Elle est repérée par Christophe Rossignon (Nord-Ouest Productions) qui produit en 2007 son premier long métrage, La Tête de maman, coécrit avec Michel Leclerc[2],[1]. Pour son deuxième long métrage, elle adapte le roman Du vent dans mes mollets avec son auteure, Raphaële Moussafir. Sorti en 2012, le film est produit par Antoine Rein et Fabrice Goldstein (Karé productions), qui l’accompagnent à nouveau sur son troisième long métrage, Ôtez-moi d’un doute, coécrit avec Raphaële Moussafir et Michel Leclerc, et qui sortira en France le 6 septembre 2017.

Carine Tardieu signe également des romans pour la jeunesse, publiés chez Actes Sud Junior où elle inaugure en 2003 la collection ciné-roman avec l'adaptation de son court-métrage Les Baisers des autres[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Réalisatrice et Scénariste[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]
Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Baisers des autres,  éd. Actes Sud junior, coll. « Ciné-roman », 2003. (ISBN 978-2-7427-4702-3)
  • L’Aîné de mes soucis,  éd. Actes Sud junior, coll. « Ciné-roman », 2005. Prix Littéraire de la Citoyenneté 2007. (ISBN 978-2-7427-5326-0)
  • Je ne suis pas sœur Emmanuelle, illustrations d'Anne-Marie Adda,  éd. Actes Sud junior, coll. « D'une seule voix », 2009 (ISBN 978-2-7427-8206-2)
  • Des poules et des gâteaux, illustrations d'Agnès Maupré,  éd. Actes Sud Junior, coll. « Cadet », 2010 (ISBN 978-2742787128)

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Anne Clerc et Hélène Sagnet, « Rencontre avec Carine Tardieu, cinéaste et auteur jeunesse », Lecture Jeunesse, no 132,‎ (lire en ligne).
  2. http://www.canalplus.fr/c-cinema/c-les-films-en-salles/cid671716-carine-tardieu.html?parent_id=
  3. a et b (en) « Carine Tardieu – Awards », sur Internet Movie Database (consulté le 18 janvier 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]