Carine Tardieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tardieu.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (mars 2017).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Carine Tardieu est une scénariste, réalisatrice et écrivain française, née en 1973.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1994 et 1997 Carine Tardieu étudie l’audiovisuel à l'ESRA Paris. Entre 1994 et 2000 elle travaille en tant qu’assistante réalisateur sur de nombreux films et téléfilms. En 2000, elle est embauchée comme scénariste pour la série télévisée ÂGE SENSIBLE (Capa Drama) puis écrit deux volets de la collection FAMILLE D'ACCUEIL (GMT productions), et réalise en parallèle des programmes courts pour la télévision. Son premier court-métrage LES BAISERS DES AUTRES (Wacky films - 2002), multi primé dans les festivals internationaux, suit les pas d'une adolescente de quinze ans en pleine crise existentielle. Son second court-métrage, L'AÎNÉ DE MES SOUCIS (Wacky films - 2004), raconte l'histoire d'un père et de son fils qui se serrent les coudes pour sauver la femme de leur vie. Il remporte, entre autres, le prix du public au festival de Clermont-Ferrand. Ces deux films courts lancent la collection de novellisation de scénarios « Ciné-roman » chez Actes Sud Junior, chez qui Carine Tardieu publie par la suite deux autres romans jeunesse : JE NE SUIS PAS SŒUR EMMANUELLE (2009) et DES POULES ET DES GÂTEAUX (2010). Pour son premier long métrage, LA TÊTE DE MAMAN (Nord-Ouest - 2007), co-écrit avec Michel Leclerc, elle filme à nouveau l'adolescence travaillée par l'âge adulte. Lulu a quinze ans et veut rendre son sourire à sa mère, dont le bonheur s'est enfui avec l'homme qu'elle a aimé vingt ans plus tôt. Chloé Coulloud, Karin Viard, Kad Merad, Pascal Elbé et Jane Birkin y interprètent les principaux rôles. Cinq ans plus tard, sort DU VENT DANS MES MOLLETS (Karé productions - 2012) qu'elle adapte avec l’auteur du roman, Raphaële Moussafir. Le film raconte l’histoire de Rachel, 9 ans, prise en sandwich entre des parents qui la gavent d'amour et de boulettes et compte les minutes qui la séparent de la liberté, jusqu'au jour où son chemin croise celui de l’intrépide Valérie… Au casting Juliette Gombert, Anna Lemarchand, Agnès Jaoui, Denis Podalydès, Isabelle Carré, Isabella Rossellini et Judith Magre. Son troisième long-métrage, ÔTEZ-MOI D’UN DOUTE (Karé productions - 2016), co-écrit avec Michel Leclerc et Raphaële Moussafir, raconte l'histoire d’un homme qui après avoir découvert que son père n’est pas son père, se met en quête de son géniteur. Il met en scène François Damiens, Cécile de France, André Wilms, Guy Marchand, Alice de Lancquesaing et Esteban.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Carine Tardieu est scénariste (ou co-scénariste) de toutes ses réalisations.

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Baisers des autres,  éd. Actes Sud junior, coll. « Ciné-roman », 2003. (ISBN 978-2-7427-4702-3)
  • L’Aîné de mes soucis,  éd. Actes Sud junior, coll. « Ciné-roman », 2005. Prix Littéraire de la Citoyenneté 2007. (ISBN 978-2-7427-5326-0)
  • Je ne suis pas sœur Emmanuelle, illustrations d'Anne-Marie Adda,  éd. Actes Sud junior, coll. « D'une seule voix », 2009 (ISBN 978-2-7427-8206-2)
  • Des Poules et des gâteaux, illustrations d'Agnès Maupré,  éd. Actes Sud Junior, coll. « Cadet », 2010 (ISBN 978-2742787128)

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Carine Tardieu – Awards », sur Internet Movie Database (consulté le 18 janvier 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]