Dakota Fanning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dakota (prénom) et Fanning (homonymie).
Dakota Fanning
Description de cette image, également commentée ci-après
Dakota Fanning en janvier 2013
Nom de naissance Hannah Dakota Fanning
Naissance (24 ans)
Conyers, Géorgie, États-Unis d'Amérique
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Films notables Sam, je suis Sam
La Guerre des mondes
Man on Fire
Le Petit Monde de Charlotte
Coraline
The Runaways
Twilight (chapitres 2, 3, 4 et 5)
Brimstone

Dakota Fanning est une actrice américaine, née le à Conyers (Géorgie, États-Unis d'Amérique). Elle est la sœur de l'actrice Elle Fanning.

Elle est révélée en 2004 à l'âge de 10 ans par le thriller d'action Man on Fire, de Tony Scott, puis par le blockbuster de science-fiction La Guerre des mondes, de Steven Spielberg.

Par la suite, elle apparait dans des films beaucoup moins exposés médiatiquement. Seule exception, son rôle de Jane Volturi dans la populaire saga fantastique pour adolescents Twilight, entre 2009 et 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et famille[modifier | modifier le code]

Hannah Dakota Fanning est la fille de Joy (née Arrington), joueuse de tennis professionnelle, et de Steve Fanning, ancien joueur de baseball pour l'équipe les Cardinals de Saint-Louis et actuel vendeur en matériel électronique à Los Angeles. Son grand-père maternel est le joueur de football Rick Arrington, et sa tante la reporter Jill Arrington pour ESPN, chaîne de télévision dédiée au sport. Elle a une sœur également actrice, Elle Fanning.

Son prénom, Dakota, signifie « ami » dans la langue lakota (tribu amérindienne nord-américaine). Sa famille est membre de la Convention baptiste du Sud[réf. nécessaire].

Dakota a étudié au lycée "Campbell Hall School" dans le North Hollywood, elle a obtenu son diplôme en 2011. Elle étudie actuellement à l'Université de New York.

Dakota souffre d'hyperactivité et prend des médicaments depuis l'âge de 5 ans pour cela[1].

De à , Dakota est en couple avec le mannequin anglais Jamie Strachan, de 13 ans son aîné[2]. Elle est aujourd'hui en couple avec Henry Frye.

Débuts précoces et révélation commerciale (années 2000)[modifier | modifier le code]

La jeune actrice au TIFF 2008, pour la présentation de Le Secret de Lily Owens.

Dakota débute sa carrière d'actrice à l'âge de 6 ans à travers des petits rôles dans une flopée de séries télévisées à succès diffusées entre 2000 et 2001. Cette dernière année, elle apparaît pour la première fois sur grand écran dans le mélodrame Sam, je suis Sam, porté par le tandem Sean Penn / Michelle Pfeiffer.

Entre 2001 et 2002, elle tient des petits rôles dans le thriller Mauvais piège, avec Charlize Theron, ainsi que la comédie Fashion Victime, où elle incarne la version enfant de l'héroïne incarnée par Reese Witherspoon. Elle est aussi au casting d'une production pour enfants, l'adaptation Hansel and Gretel.

Mais c'est le réalisateur et producteur Steven Spielberg qui la découvre et la lance véritablement en lui confiant le rôle de sa mini-série de science-fiction Disparition. Âgée de 8 ans, elle est la narratrice des dix épisodes et apparait lors des quatre derniers.

Au cinéma, la jeune fille est propulsée en 2003 tête d'affiche : d'abord aux côtés de Brittany Murphy pour la comédie Filles de bonne famille, puis pour le film pour enfants Le Chat chapeauté, avec Mike Myers dans le rôle-titre.

Mais c'est l'année 2004 qui instaure son statut de jeune star : elle est la petite fille que Denzel Washington doit protéger dans le thriller d'action Man on Fire, de Tony Scott, et apparait dans un épisode de la dernière saison de la sitcom à succès Friends.

En 2005, elle enchaîne quatre gros projets : tout d'abord, elle incarne la fille du protagoniste du thriller Trouble Jeu, interprété par Robert De Niro, puis fait partie de la large distribution réunie par Rodrigo Garcia pour son drame Nine Lives ; puis elle joue dans le mélodrame Dreamer, avec Kurt Russell en tête d'affiche ; enfin, et surtout, Spielberg la dirige dans le blockbuster de science-fiction La Guerre des mondes. Cette fois, c'est la méga-star Tom Cruise qui joue son père.

En 2006, elle est l'héroïne du film pour enfants Le Petit Monde de Charlotte, l'adaptation d'un livre pour enfant. Il s'agit de son dernier rôle de petite fille. Ses projets suivants la projettent vers des partitions de pré-adolescente.

En 2007, elle s'éloigne des grosses productions pour tenir le premier rôle du drame indépendant Hounddog, où elle incarne une jeune américaine se reconstruisant à travers sa passion pour Elvis Presley. L'année suivante, elle fait partie de deux distributions chorales : d'abord celle du drame Fragments, aux côtés de Guy Pearce et Kate Beckinsale, puis celui du mélodrame historique Le Secret de Lily Owens. Pour cette adaptation du livre éponyme de Sue-Monk Kidd, elle donne la réplique à des actrices afro-américaines : Alicia Keys, Jennifer Hudson et Queen Latifah.

Entre Twilight et cinéma indépendant (années 2010)[modifier | modifier le code]

L'actrice à la fête Vanity Fair du Tribeca Film Festival 2012.

En 2009, âgée de 15 ans, elle revient à des productions commerciales : dans le film d'action Push, porté par Chris Evans, puis intègre la distribution d'une franchise à succès : elle prête ses traits à Jane Volturi dans la saga fantastique pour adolescent(e)s Twilight, et ce jusqu'en 2012.

Parallèlement, elle tente de s'aventurer dans des univers plus adultes : d'abord aux côtés de Kristen Stewart dans le biopic indépendant The Runaways (2010), puis en portant le mélodrame Now is Good (2012) avec Jeremy Irvine. Elle y joue une adolescente atteinte de leucémie. La même année, elle donne la réplique à Emile Hirsch pour les besoins du thriller The Motel Life.

L'année 2013 la voit partager l'affiche du drame indépendant Very Good Girls avec la valeur montante Elizabeth Olsen. Elle évolue aussi aux côtés de Jesse Eisenberg pour le thriller Night Moves, de Kelly Reichardt. Enfin, elle seconde Kevin Klein et Susan Sarandon pour le biopic consacré à Errol Flynn, The Last of Robin Hood.

Elle reste dans le cinéma indépendant en 2014 en étant la tête d'affiche du thriller Every Secret Thing, où elle a pour partenaires Claire Danes et Elizabeth Banks. Elle partage également l'affiche du drame historique en costumes Effie avec Emma Thompson. Elle tient le rôle-titre, celui d'Effie Gray.

En 2015, elle seconde Richard Gere pour le drame Franny, écrit et réalisé par Andrew Renzi. L'année suivante, elle est la tête d'affiche du western Brimstone, de Martin Koolhoven. Elle évolue également aux côtés de Jennifer Connelly et Ewan McGregor dans le drame American Pastoral, réalisé par ce dernier. Enfin, en 2017, elle est la tête d'affiche de Please Stand By, où elle joue une jeune autiste.

C'est en 2019 qu'elle opère un retour au premier plan en intégrant le casting de l'attendu neuvième long-métrage de Quentin Tarantino, Once Upon a Time in Hollywood. Elle y prête ses traits à Lynette Fromme.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Kelly Marot est la comédienne doublant le plus régulièrement Dakota Fanning. Néanmoins, Luthèce Ragueneau a été la première comédienne à doubler régulièrement l'actrice. D'autres comédiennes comme Camille Donda l'ont également doublées à certaines occasions.

Au Québec,la voix québécoise réguliere de Dakota Fanning est Viviane Pacal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :