Rufus Wainwright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wainwright.
Rufus Wainwright
Description de cette image, également commentée ci-après

Rufus Wainwright en 2010

Informations générales
Naissance (43 ans)
Rhinebeck, État de New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteur, musicien
Genre musical Pop, piano rock
Instruments Piano, guitare
Années actives Depuis 1993
Labels Geffen Records
DreamWorks Records
Influences Freddie Mercury
Sœurs McGarrigle
Burt Bacharach [1]
Site officiel www.rufuswainwright.com
Rufus Wainwright

Rufus Wainwright, né le à Rhinebeck (New York), est un auteur-compositeur-interprète canado-américain qui chante en anglais et en français, ayant habité presque toute son enfance à Montréal, où il a d'ailleurs toujours une résidence[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents sont les chanteurs de musique folk Loudon Wainwright III et Kate McGarrigle. Sa sœur Martha Wainwright est également chanteuse et musicienne. Il commence à jouer du piano à l'âge de 6 ans et fait des tournées avec sa famille dès l'âge de 13 ans. Déjà à cet âge, il compose la chanson du film canadien Les Aventuriers du timbre perdu, intitulée I’m a-runnin’[3]. Il joue d'ailleurs dans ce film son propre rôle.

À l'été 2009, à Manchester, se joue pour cinq soirs le premier opéra écrit et composé par Rufus Wainwright, "Prima donna"[4]. Le spectacle devait commencer une tournée au Canada à l'été 2010. Un spectacle visuel et musical adapté de cet opéra, Prima Donna: A Symphonic Visual Concert, est joué en 2015.

Il revendique très tôt son homosexualité[5]. Il a eu une fille en 2011, en coparentalité, avec Lorca Cohen, la fille de Leonard Cohen. Le compagnon de Rufus Wainwright, Jörn Weisbrodt (ils se sont mariés en août 2012[6]), est le « père-adjoint » (Deputy dad).

La même année, il reprend le classique de Serge Gainsbourg, Je suis venu te dire que je m'en vais, pour le premier album de Lulu Gainsbourg.

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Rufus Wainwright est un descendant direct de Pieter Stuyvesant[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « allmusic.com - Rufus Wainwright »
  2. Geneviève Lamothe, « Un moment unique avec Rufus Wainwright », Le Journal des Pays-d'en-Haut La Vallée,‎ (lire en ligne)
  3. [vidéo] Rufus Wainwright - I'm a-runnin' sur YouTube
  4. http://www.lintermede.com/prima-donna-par-rufus-wainwright.php
  5. « The Wainwright Stuff - Metro Weekly », sur www.metroweekly.com (consulté le 16 novembre 2016)
  6. PageSix com Staff, « Vows, then clams », sur Page Six, (consulté le 16 novembre 2016)
  7. Allmusic

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :