Sam, je suis Sam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sam, je suis Sam
Titre québécois Je suis Sam
Titre original I Am Sam
Réalisation Jessie Nelson
Scénario Kristine Johnson
Jessie Nelson
Acteurs principaux
Sociétés de production New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 132 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sam, je suis Sam ou Je suis Sam au Québec (I Am Sam) est un film américain réalisé par Jessie Nelson, sorti en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sam Dawson, qui a l'âge mental d'un enfant de sept ans, vit entouré d'un groupe d'amis se soutenant mutuellement. Il travaille dans un café où sa gentillesse suscite la sympathie des clients. Il a par accident une fille, Lucy Diamond, avec une de ses relations qui disparaît de sa vie. Sam élève alors sa fille tant bien que mal et la couvre d'affection. Mais lorsqu'elle atteint l'âge de sept ans, elle comprend que son père est différent des autres. Elle en fait part à des amis qui appellent les services sociaux qui la retirent alors à Sam.

Décidé à tout faire pour récupérer la garde de sa fille, Sam prend contact avec Rita Harrison, une brillante avocate qui pour impressionner ses relations décide de s'occuper de l'affaire pro bono. Finalement, Rita fera de la garde de Lucy une affaire personnelle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (février 2013).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=224
  2. Nick Cave interprète une reprise de la célèbre chanson Let It Be. Plus tard, il a sorti sa propre version du morceau Here Comes the Sun

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]