Edward Furlong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edward Furlong
Description de l'image Edward-furlong-mugshot-01.jpg.
Nom de naissance Edward Walter Furlong
Surnom Eddie
Naissance (41 ans)
Glendale, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession acteur
Films notables Little Odessa
Terminator 2 : Le Jugement dernier
Pecker
Le Poids du déshonneur
American History X
Animal Factory

Edward Furlong, né le à Glendale (Californie)[1], est un acteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edward Furlong naît à Glendale dans l'État de Californie, il est le fils de Eleanor Tafoya Torres, issue d'une famille mexicaine[1]. Cette dernière ne lui a jamais dit qui était son père et s'est seulement contentée de lui informer qu'il était d'origine russe[1]. En 1990, sa mère, dépassée par les événements, le confie très vite à sa sœur Nancy Tafoya et son oncle Sean Furlong, qui deviennent ses tuteurs légaux en 1991. Il fréquente ensuite la Charles W. Eliot Middle School de Pasadena puis la South Pasadena Junior High School. Il a également un frère plus jeune nommé Bobby, né du mariage de sa mère à un autre homme.

Révélation et ascension fulgurante[modifier | modifier le code]

Adolescent, il est découvert par la directrice de casting Mali Finn[1] et devient John Connor dans Terminator 2 de James Cameron aux côtés d'Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton et Robert Patrick. Avec ce rôle Edward crève l'écran et le film deviendra le plus grand succès du box office de l'année 1991. Grâce à son interprétation, il accumule les récompenses et devient une véritable star planétaire. C'est le moment que choisit sa mère pour réapparaître en lançant une procédure judiciaire contre sa sœur et son beau-frère afin de récupérer la garde de l'adolescent au compte en banque bien garni[réf. nécessaire]. Elle perd le premier procès fin 1991 mais, à l'issue d'un recours, récupère la tutelle de son fils deux ans plus tard. Il vient d'avoir 16 ans et entame une relation amoureuse avec sa nouvelle tutrice de l'époque et futur agent Jacqueline Domac, âgée de 29 ans. Cette relation le mènera à être en froid avec son oncle et sa tante ce qui précipitera son émancipation, obtenue fin 1993. Pour son deuxième film il décroche un rôle aux côtés de Jeff Bridges où il joue son fils dans American Heart (1992). Par la suite, il enchaine spots de publicité, films indépendants et grosses productions hollywoodiennes. Son visage froid aux traits fins l'amène à jouer de nombreux rôles sombres comme dans Simetierre 2 (1992) et Brainscan (1994). Le succès est de nouveau au rendez-vous pour lui en 1993 avec le film A Home of Our Own de Tony Bill. Cette même année il tourne dans le clip For Livin' on the Edge du groupe Aerosmith. En 1994, il joue aux côtés de Tim Roth dans Little Odessa de James Gray où il y interprète le petit frère d'un tueur à gages, puis dans Le Poids du déshonneur de Barbet Schroeder (1996) aux côtés de Meryl Streep et Liam Neeson. En 1998, il joue le personnage principal dans Pecker, une comédie où il donne la réplique à Christina Ricci. Furlong a déclaré sur ce film: « Il est vrai la plupart des personnages que j'ai joué jusqu'à présent sont un peu comme suicidaires. Rôles très sombres, ce qui me plaît. Mais je voulais faire quelque chose de différent et John m'a donné la chance de le faire »[réf. nécessaire]. La même année, il connaît un nouveau gros carton au box office international avec le film devenu culte, American History X de Tony Kaye où sa performance est saluée par la critique. Il y interprète Danny Vinyard aux côtés de Edward Norton. Toujours en 1998, il se sépare de sa fiancée et agent Jacqueline Domac qui affirmera avoir subit des violences de Furlong. En 1999, il est à l'affiche de Detroit Rock City, une nouvelle comédie dans laquelle il joue un étudiant prêt à tout pour aller voir un concert du groupe Kiss. En 2000, il joue un jeune détenu aux côtés de Mickey Rourke et Danny Trejo dans Animal Factory de Steve Buscemi. Très populaire dans le monde du cinéma, il apparaîtra dans plus de 10 films en moins de 10 ans.

Années 2000, descente aux enfers, et possibilité de come-back[modifier | modifier le code]

En raison d'affaires judiciaires et de prise de drogue dure, les années 2000 sont beaucoup moins fastes pour lui. Alors qu'il est en plein succès, Edward Furlong commence à perdre pied et à consommer toutes sortes de drogues à partir de ses 22 ans. En 2000, à la suite de ses nombreuses prises de drogue dure, son physique de playboy se dégrade et, à 24 ans, en 2001, alors qu'il sort d'une relation avec la sulfureuse Paris Hilton, il touche le fond et est hospitalisé d'urgence après avoir été retrouvé inanimé couché dans son vomi dans une célèbre boîte de Sunset Boulevard. On parle alors d'une overdose à la suite d'une prise d'héroïne. Dans les semaines qui suivent, il est arrêté pour conduite sans permis et en état d'ébriété. À sa sortie, il est envoyé en cure de désintoxication.

En 2004, il apparaît dans le clip de The Unnamed Feeling de Metallica. La même année, la police l'appréhende dans une épicerie du Kentucky où il s'était mis en tête de rendre leur liberté aux homards des vivariums. Alors que les studios comptaient sur lui pour reprendre son rôle de John Connor pour Terminator 3 : Le Soulèvement des machines, il n'est finalement pas reconduit en raison de son état. Au vu de ses dérapages réguliers, les portes de Hollywood se ferment à lui. Sa carrière semble au point mort et il peine à retrouver des rôles importants.

En 2006, lors d'une interview il avoue avoir été héroïnomane et cocaïnomane entre 22 et 26 ans. Il dira également : « J'étais un gentil gamin. Hollywood m'a bousillé. » Toujours en 2006, il joue dans Jimmy and Judy sur le tournage duquel il rencontre sa future femme, l'actrice Rachael Bella (en), avec qui il aura un fils. Il tourne également plusieurs épisodes de la série Les Experts : Manhattan, incarnant le même personnage de Shane Casey au cours de plusieurs saisons. Il devient également The Crow pour les besoins du quatrième opus de la saga The Crow : Wicked Prayer.

En 2009, alors qu'il semblait avoir enfin retrouvé un équilibre de vie, Rachael Bella demande le divorce après trois ans de mariage à la suite de violences conjugales. Elle l'accuse de consommer de la cocaïne et d'autres drogues dures. Suicidaire, il sera finalement interné en hôpital psychiatrique.

En 2011, il apparaît dans The Green Hornet.

En décembre 2012, son fils Ethan alors âgé de 6 ans est testé positif à la cocaïne alors qu'il était sous sa garde. Il se voit interdire d'approcher son fils sans surveillance.

En mars 2013, il est condamné à 180 jours de prison pour violation de probation après avoir utilisé la force contre son ex-petite amie Monica Keena, et pour violation d'une ordonnance de protection interdisant tout contact avec Keena.

En 2018, Edward Furlong est remarqué en salle de musculation, et a perdu énormément de poids. Il a également annoncé qu'il compte revenir dans la saga qui l'a fait connaitre, le 7e volet de Terminator qui sortira vers 2021-2022[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Furlong a eu des relations connues avec Natasha Lyonne[3], Jolene Blalock[4] et Paris Hilton[3].

Il se marie avec l'actrice Rachael Bella le et divorce le . Leur fils Ethan Page Furlong naît le [1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Edward Furlong », sur IMDb (consulté le 20 février 2019)
  2. (en) « Exclusive: Edward Furlong Working Out Every Day for Possible Terminator Comeback! », sur TheTerminatorFans.com, (consulté le 20 février 2019)
  3. a et b http://www.nndb.com/people/541/000022475/
  4. « Jolene Blalock », sur IMDb (consulté le 20 février 2019)