Sophie Okonedo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sophie Okonedo
Description de cette image, également commentée ci-après
Sophie Okonedo lors du Festival international du film de Toronto en septembre 2008.
Naissance (49 ans)
Londres (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Actrice
Films notables Hotel Rwanda

Sophie Okonedo est une actrice britannique née en à Londres.

Après des débuts discrets dans les années 1990, essentiellement constitués d'apparitions mineures à la télévision et des seconds rôles au cinéma (Go Now, Ace Ventura en Afrique, Mariage à l'anglaise), elle se fait connaître dans les années 2000.

C'est le drame Hôtel Rwanda qui la révèle et lui vaut notamment une citation pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle apparaît ensuite dans des longs métrages tels que Æon Flux, Alex Rider : Stormbreaker, Amour et Conséquences, Un enfant pas comme les autres, Skin et Le Secret de Lily Owens.

À la télévision, elle poursuit dans le registre dramatique avec notamment les téléfilms Père malgré lui et Tsunami : Les Jours d'après, ce dernier lui permet d'obtenir une citation pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm. Elle porte aussi de nombreuses mini-séries tels que Oliver Twist, Criminal Justice, La Gifle... Parallèlement, elle réussit à percer au théâtre ce qui lui vaut notamment le Tony Award de la meilleure actrice dans une pièce.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Sophie Okonedo est née à Londres d'un père nigérian et d'une mère juive ashkénaze d'origine russe et polonaise. Elle est élevée dans un milieu modeste par sa mère dans la tradition ashkénaze après le départ de son père alors qu'elle n'avait que 5 ans. Elle développe, grâce à la lecture, un attrait pour la fiction. Elle suit une formation à la Royal Academy of Dramatic Art[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1991, elle débute en décrochant un rôle dans le drame musical indépendant Young Soul Rebels d'Isaac Julien. Dans le même temps, elle commence à apparaître à la télévision britannique dans diverses séries télévisées ou dans des téléfilms.

En 1995, elle est à l'affiche de deux longs métrages : le drame Go Now par Michael Winterbottom avec Robert Carlyle et Juliet Aubrey ainsi que la comédie à succès Ace Ventura en Afrique. L'année d'après, elle n'a qu'une faible apparition dans le film d'action Le Chacal avec Bruce Willis et Richard Gere.

En 1999, elle rejoint la distribution de la romance Mariage à l'anglaise. En 2002, elle se fait un peu plus connaître[1] avec Dirty Pretty Things aux côtés de la française Audrey Tautou sous la direction de Stephen Frears. Son interprétation lui vaut une nomination à l'Independent Spirit Awards.

Mais il faut réellement attendre 2005 pour qu'elle se fasse connaître grâce au drame Hôtel Rwanda qui lui permet d'être nommée à l'Oscar du meilleur second rôle féminin. Dès lors elle enchaîne dans des projets plus exposés, comme le film de science-fiction Æon Flux, porté par une Charlize Theron fraîchement oscarisée, le film d'espionnage Alex Rider : Stormbreaker, adapté du roman homonyme de la série des aventures d'Alex Rider d'Anthony Horowitz avec Alex Pettyfer et Mickey Rourke ou encore les drames Amour et Conséquences, retrouvant pour l'occasion Ewan McGregor et Un enfant pas comme les autres avec John Cusack et Amanda Peet.

En parallèle, elle n'en oublie pas la télévision qui lui a permis de percer et rencontre le succès notamment avec le téléfilm Tsunami : Les Jours d'après, réel plébiscite critique, qui lui vaut une citation pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm[3].

L'année qui suit, elle poursuit et confirme dans son registre de prédilection avec deux drames : d'abord en rejoignant la large distribution de Le Secret de Lily Owens aux côtés des actrices Dakota Fanning, Jennifer Hudson, Queen Latifah et Alicia Keys, puis, en étant la vedette de Skin, lauréat de certains festivals du cinéma[4].

En 2010, elle a été fait Officier de l'Ordre de l'Empire britannique[1],[5]. Cette année-là, elle apparaît dans deux épisodes de Doctor Who et incarne Winnie Mandela dans le téléfilm biopic Winnie, l'autre Mandela, qui lui vaut une nomination au BAFTA Awards[1],[6].

Elle occupe aussi des rôles principaux dans des mini-séries comme la dramatique Oliver Twist, la deuxième saison en cinq épisodes de Criminal Justice ou dans l'australienne La Gifle partageant la vedette avec Jonathan LaPaglia et Melissa George.

En 2013, elle participe au blockbuster After Earth porté par le duo père et fils, Will Smith et Jaden Smith, mais cette production est un échec. Elle renoue avec le succès grâce au théâtre. En effet, sa participation à la pièce A Raisin in the Sun lui permet de remporter le Theatre World Awards ainsi que le prestigieux Tony Award de la meilleure actrice dans une pièce, en 2014.

Deux ans plus tard, elle décroche sa seconde citation pour un Tony Awards après avoir portée la pièce The Crucible[7]. La même année, sa participation à la série de téléfilms The Hollow Crown lui vaut une nouvelle citation pour un Black Reel Awards[8]. Dans le même temps, elle joue le rôle titre de la mini série policière Undercover, son incarnation d’une icône de la lutte contre le racisme est saluée par la critique[9].

En 2017, à la suite des révélations chocs sur l’Affaire Harvey Weinstein, le réalisateur Michael Caton-Jones révèle avoir choisi Sophie Okonedo dans le rôle principal du film B Monkey qu’il venait de diriger dans Le Chacal, mais celle- ci sera écartée du projet au profit d’Asia Argento, le producteur Harvey Weinstein n’étant pas satisfait du choix de Caton-Jones qui finira par débarquer aussi le réalisateur du projet[10].

Elle rejoint ensuite la distribution principale de la mini série Flack, annoncée comme une dramédie diffusée sur la chaîne Pop TV, la série sera coproduite et portée par Anna Paquin[11].

En 2019, elle rejoint le blockbuster fantastique Hellboy de Neil Marshall, s'agissant du 3efilm adapté du personnage de comics Hellboy créé par Mike Mignola, après Hellboy (2004) et Hellboy 2 : Les Légions d'or maudites (2008) de Guillermo del Toro, sans pour autant en être la suite directe.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mère de trois enfants avec un homme dont elle est aujourd'hui séparée[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Casualty : Gina Russell (1 épisode)
  • 1991 : Spatz : Kim (1 épisode)
  • 1994 : The Bill : Adele Percy (1 épisode)
  • 1995 : The Governor : Moira Lavitt (rôle récurrent - 6 épisodes)
  • 1996 : Murder Most Horrid : Rachel (1 épisode)
  • 1996-1997 : Staying Alive : Kelley Booth (rôle principal - 12 épisodes)
  • 2000 : In Defence (mini-série) : Bernie Kramer (rôle principal - 4 épisodes)
  • 2001 : Table 12 : Karen (1 épisode)
  • 2002 : Clocking Off : Jenny Wood (5 épisodes)
  • 2003 : Scream of the Shalka (Doctor Who: Scream of the Shalka) : Alison Cheney (voix, 6 épisodes)
  • 2003 : Meurtres à l'anglaise (The Inspector Lynley Mysteries) : Eve Bowen (1 épisode)
  • 2003 : MI-5 (Spooks) : Amanda Roke (1 épisode)
  • 2007 : Oliver Twist (mini-série) : Nancy (rôle principal - 5 épisodes)
  • 2009 : Father & Son (mini-série) : Connie Turner (rôle principal - 4 épisodes)
  • 2009 : Criminal Justice : Jack Woolf (rôle principal - saison 2, 5 épisodes)
  • 2010 : Doctor Who : Liz 10 (2 épisodes)
  • 2011 : La Gifle (The Slap) (mini-série) : Aisha (rôle principal - 8 épisodes)
  • 2012 : Sinbad : Razia (1 épisode)
  • 2013 : Perfect crime (mini-série) : Margaret «Maggie» Gardner (rôle principal - 3 épisodes)
  • 2013 : Mayday (mini-série) : Fiona Hill (rôle principal - 5 épisodes)
  • 2014 : Wall Street : Bryce (pilote non retenu par CBS Television)
  • 2016 : Undercover (mini-série) : Maya Cobbina (rôle principal - 6 épisodes)
  • 2016 : The Hollow Crown : Margaret (3 épisodes)
  • 2018 : Wanderlust : Angela (en cours)
  • 2019 : Flack : Caroline (en cours)

Théâtre[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IBDb[12].

  • 2014 : A Raisin in the Sun
  • 2016 : The Crucible

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent des bases de données IMDb[8] et IBDb[7].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]