Amy Brenneman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Brenneman.
Amy Brenneman
Description de cette image, également commentée ci-après
Amy Brenneman le 19 avril 2009.
Nom de naissance Amy Frederica Brenneman
Surnom Amy Brenneman
Naissance (53 ans)
New London, Drapeau du Connecticut Connecticut (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Casper
Daylight
Séries notables Private Practice
Reign

Amy Frederica Brenneman, dite Amy Brenneman, née le à New London, dans le Connecticut, aux (États-Unis), est une actrice américaine, nommée pour les Emmys et les Golden Globe, à plusieurs reprises, grâce à ses différentes interprétations à la télévision.

Elle se fait remarquer dans New York Police Blues (1993-1994), elle est ensuite acclamée par la critique pour sa création Amy (1999-2004) avant de faire un retour remarqué dans Private Practice (2007-2013).

Depuis 2014, elle confirme dans la série dramatique et fantastique The Leftovers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse, formation & débuts[modifier | modifier le code]

Amy Brenneman est née à New London, dans le Connecticut (États-Unis). Elle est la fille de Joanne Frederica née Shoenfield, juge à la Cour supérieure de l’État du Connecticut, et de Russell Langdon Brenneman, un avocat spécialisé dans l'environnement. Sa tante est la journaliste Beryl D. Hines. Amy Brenneman a été élevée à Glastonbury, Connecticut.

Adolescente, elle participe à des groupes de théâtre, à la fois à l'école et aussi avec une troupe de théâtre locale. En 1987, elle est diplômée de l'Université de Harvard. Pendant son séjour à Harvard, elle a cofondé le Cornerstone Theatre Company, une troupe avec laquelle elle a voyagé pendant plusieurs années après l'obtention de son diplôme[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts remarqués (1992-1998)[modifier | modifier le code]

En 1992, l'actrice fait ses débuts à la télévision, elle apparaît dans un épisode de la série culte Arabesque et joue dans trois épisodes de la mini série dramatique Middle Ages.

De 1993 à 1994, elle joue le rôle de Janice Licalsi dans les deux premières saisons de la série judiciaire New York Police Blues. Acclamée par la critique, cette série récompensée aux Golden Globes et aux Emmy Awards révèle alors l'actrice qui se fait remarquer par la profession[2]. Elle est citée pour deux Emmy Awards dont le Primetime Emmy Awards de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique[3].

En 1995, elle obtient son premier rôle au cinéma dans Bye Bye, Love de Sam Weisman. Ce premier second rôle lui ouvrit les portes, la même année, de films plus ambitieux tel Casper et surtout Heat réalisé par Michael Mann en 1995. Encensé par la critique à sa sortie, le film fut rapidement un gros succès au box-office mondial. Pour Amy Brenneman, c'est la première fois qu'elle obtient un vrai temps de jeu dans un long métrage à la distribution somptueuse allant d'Al Pacino à Val Kilmer en passant par Robert De Niro avec qui d'ailleurs elle partagea un grand nombre de scènes dont une avec comme cadre les hauteurs de Los Angeles, Sunset Plaza.

Saluée par la critique pour son rôle de femme innocente, elle décida un an plus tard en 1996 de tourner pour Rob Cohen dans Daylight au côté de Sylvester Stallone. Ce film marqua d'ailleurs la fin d'une étape pour Amy Brenneman qui par la suite ne jouera plus pour des films à gros budget et s'investira dans des projets plus intimistes à l'image de Lesser Prophets de Williams DeVizia en 1997 ou encore Entre amis & voisins de Neil LaBute en 1998.

En 1998, on assiste au retour sur le petit écran d'Amy Brenneman dans Frasier saison 6. Son apparition fut brève puisqu'elle ne participa qu'à 4 épisodes. La même année, elle partage l'affiche au côté de Mark Wahlberg et Reese Witherspoon dans Fear de James Foley. L'année suivante, elle choisit d'interpréter un rôle secondaire dans The Suburbans de Donal Lardner Ward sorti en 1999.

Révélation télévisuelle et succès critique (1999-2004)[modifier | modifier le code]

À la toute fin des années 1990, elle créa la série télévisée Amy dont elle interprète le rôle principal et ou elle officie également en tant que productrice exécutive. Cette série dramatique raconte l'histoire d'Amy Gray, de retour dans sa ville natale, Hartford dans le Connecticut, avec sa fille et son nouvel emploi de juge aux affaires familiales juste après son divorce. Sa mère (avec qui elle a vécu) y était une assistante sociale aux affaires familiales dans l'État du Connecticut. La série est un succès critique et public. L'actrice remporte le TV Guide Awards de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique. Elle est également nommée pour trois Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique et reçoit trois citations pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique[3].

Ce n'est qu'en 2005 que la série fut stoppée après 6 saisons et 138 épisodes. Étant pleinement impliquée dans ce projet, elle n'apporta que très rarement sa contribution au cinéma à Hollywood.

Au cours des années 2000, elle décida de ne jouer que dans trois films : tout d'abord Ce que je sais d'elle... d'un simple regard de Rodrigo Garcia en 2000, puis Off the Map de Campbell Scott en 2002 et enfin Nine Lives de Rodrigo Garcia sorti la même année que l'arrêt définitif de la série Amy sur le petit écran. Ce dernier long métrage lui permet d'être élue Meilleure actrice lors du Festival international du film de Locarno 2005[3].

Retour télévisuel remarqué (2007-2013)[modifier | modifier le code]

Logo de la série télévisée Private Practice.

En 2006, elle apparaît, dans le rôle du Dr Violet Turner, dans deux épisodes de la troisième saison de Grey's Anatomy qui servent d'introduction à la série dérivée, Private Practice. Il s'agit d'une série de la chaîne ABC, mise en scène par la réalisatrice Shonda Rhimes. Le programme est basé sur le personnage d'Addison retournant à son cabinet californien. Les épisodes 22 et 23 de la saison 3 de Grey's Anatomy servent donc de pilote à cette nouvelle série. La réception à ce nouvel univers est bonne et la série fait officiellement ses débuts sur ABC à la rentrée 2007. Cette même année on la retrouve, 12 ans après Heat, au côté d'Al Pacino dans le film 88 Minutes, qui se solda par un échec retentissant au box-office. Mais elle réussit à convaincre avec le drame indépendant Lettre ouverte à Jane Austen aux côtés des actrices Maria Bello, Emily Blunt. Kathy Baker et Maggie Grace[4],[5].

Parallèlement au tournage de la série, elle retrouve Maria Bello pour le thriller Downloading Nancy, sorti en 2008 et remarqué lors de certains festivals du cinéma indépendants[6]. En 2009, elle fait partie de la prestigieuse distribution, réunie par Rodrigo García, pour la romance dramatique Mother and Child avec Annette Bening, Samuel L. Jackson, Naomi Watts et Kerry Washington.

Le 12 juin 2012, il est annoncé que la sixième saison de Private Practice serait la dernière de ce spin off. En 2013, l'actrice poursuit dans le registre dramatique et joue les seconds rôles dans la comédie romantique Lessons in Love, portée par Juliette Binoche et Clive Owen, et travaille, de nouveau, avec Annette Bening pour le drame The Face of Love.

Confirmation critique (2014-présent)[modifier | modifier le code]

Entre 2014 et 2015, elle intervient en tant que guest, dans trois épisodes de la série Reign : Le Destin d'une reine, dans le rôle de Marie de Guise.

Elle signe ensuite pour incarner l'un des rôles titres de la série dramatique et fantastique The Leftovers. Le show raconte une histoire post-apocalyptique : Le 14 octobre 2011, 140 millions de personnes, autrement dit environ 2% de la population mondiale disparaît sans laisser aucune trace. Dans une scène d’ouverture saisissante, on suit une mère dont la journée est rythmée par les cris de son bébé jusqu’à ce qu’ils cessent, pour laisser place aux siens. Son enfant fait partie des 2%. L’histoire démarre réellement trois ans après le 14 octobre 2011 et l’on suit des personnages qui tentent de poursuivre leurs vies après les événements. La série est unanimement saluée par la critique[7] et rencontre son public. Elle se retrouve citée lors de prestigieuses cérémonies de remises de prix[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1995, Brenneman a épousé le réalisateur Brad Silberling, dans le jardin de la maison de ses parents. Ils ont deux enfants : Charlotte Tucker et Bodhi Russell. L'actrice est fortement impliquée dans la scolarité de ses enfants[9].

En juillet 2008, elle intègre le conseil d'administration de la prestigieuse cérémonie des Screen Actors Guild Awards[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Unité spéciale - Une femme d'action de Dean Parisot : Agent Robin O'Brien
  • 1999 : Mary Cassatt: An American Impressionist de Richard Mozer : Mary Cassatt
  • 2017 : The Get de James Strong : Ellen

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

En tant que productrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]