Bouchot (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Bouchot
(ruisseau des Hauts Rupts)
Le Saut du Bouchot.
Le Saut du Bouchot.
Caractéristiques
Longueur 18,1 km [1]
Bassin 57 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhin
Débit moyen 1,96 m3/s (la confluence avec la Moselotte)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvio-nival
Cours
Source au lieu-dit les Petites Hautes Vannes
· Localisation Gérardmer
· Altitude 967 m
· Coordonnées 48° 02′ 27″ N, 6° 54′ 24″ E
Confluence la Moselotte
· Localisation Vagney
· Altitude 404 m
· Coordonnées 48° 00′ 39″ N, 6° 42′ 35″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche onze ruisseaux ou "Goutte"
· Rive droite Menaurupt
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Vosges
Arrondissement Épinal, Saint-Dié-des-Vosges
Cantons Gérardmer, Saulxures-sur-Moselotte
Régions traversées Grand Est
Principales localités Gérardmer, Vagney

Sources : SANDRE:« A4150300 », Géoportail, Banque Hydro

Le Bouchot est une rivière française du Grand Est qui coule dans le département des Vosges. C'est un affluent de la Moselotte en rive droite, donc un sous-affluent du Rhin, par la Moselotte puis par la Moselle.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 18,1 km de longueur[1], le Bouchot naît dans le massif des Vosges, sur un flanc de la Tête de Grouvelin, sommet situé sur le territoire de la commune de Gérardmer, section des Bas-Rupts. Il porte alors le nom de ruisseau des Hauts-Rupts de sa source jusqu'au confluent avec ruisseau des Bas-Rupts. Il traverse Rochesson, longe Gerbamont[notes 1],[1] puis arrose Sapois où il reçoit sur sa droite le ruisseau de Menaurupt. Après avoir traversé Vagney, il rejoint la rive droite de la Moselotte.

À Sapois, le Saut du Bouchot est une cascade bucolique et sauvage qui vaut le détour. Son dénivelé est de 28 mètres.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Vosges, le Bouchot traverse quatre communes[1] et deux cantons :

Soit en termes de cantons, le Bouchot prend source dans le canton de Gérardmer et conflue dans le canton de Saulxures-sur-Moselotte, le tout dans les deux arrondissement d'Épinal et arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Bouchot traverse une seule zone hydrographique Le Bouchot (A415) de 57 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 74,92 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 21,30 % de « territoires agricoles », à 3,15 % de « territoires artificialisés »[1]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Bouchot a onze affluents référencés et d'avantage géographiquement[1] :

  • Ruisseau des Bas Rupts ou des Bas Rus (rg), 1,5 km, sur la seule commune de Gérardmer.
  • Ruisseau du Grand Etang (rd) selon Géoportail.
  • Ruisseau de Creusegoutte (rg), 2,5 km, sur la seule commune de Gérardmer.
  • Ruisseau de Noire Goutte (rg), 2,4 km, sur la seule commune de Rochesson.
  • Goutte de Jossonfaing (rg), 2,6 km, sur la seule commune de Rochesson avec un affluent:
    • Goutte de Chercheneux sur la seule commune de Rochesson
  • Goutte de Battion (rg), 2,9 km, sur la seule commune de Rochesson.
  • Goutte de Plainfaing ou Goutte du Moinat (rg), 3,5 km, sur la seule commune de Rochesson.
  • Goutte de Frimont (rg), 1,1 km, sur la seule commune de Rochesson.
  • Goutte du Herray (rg), 1,6 km, sur les deux communes de Rochesson et Gerbamont.
  • Ruisseau de Peute Goutte, ou Ruisseau de Petite Goutte (rg), 2,3 km, sur les deux communes de Sapois et Gerbamont.
  • La Goutte Mathias (rg), 2,8 km, sur les deux communes de Sapois et Gerbamont.
  • Ruisseau de Menaurupt (rd), 8,8 km, sur les deux communes de Sapois et Gérardmer avec un affluent :
    • Ruisseau de Fouchon (rd), 2,4 km, sur la seule commune de Sapois.
  • Ruisseau des Naufaings (rg), selon Géoportail.

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le module du Bouchot, mesuré au niveau de son confluent avec la Moselle est de 1,96 m3/s pour un bassin versant de 56,9 km2 [2].

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin est de 1 086 millimètres par an, ce qui est très élevé, caractéristique partagée par les autres cours d'eau de la région vosgienne. C'est plus de trois fois supérieur à la moyenne de la France, tous bassins confondus, et aussi très largement supérieur à la moyenne du bassin français de la Moselle (445 millimètres par an à Hauconcourt, en aval de Metz[3] ). Son débit spécifique ou Qsp atteint dès lors le chiffre très élevé de 34,45 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Gerbamont n'est pas référencé -?- dans les communes traversées par le Bouchot sur le SANDRE 2013

Références[modifier | modifier le code]