Montenach (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

le ruisseau de Montenach
(luxembourgeois : Montlécherbaach, Schweingrät, Heichelbach, Hangoldbach)
Illustration
Le ruisseau de Montenach à Sierck-les-Bains
Carte.
Cours du Montenach
Loupe sur carte verte ruisseau de Montenach sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 15,5 km [1]
Bassin collecteur le Rhin
Débit moyen (Sierck-les-Bains)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source le Schweingrät
· Localisation Ritzing
· Altitude 366 m
· Coordonnées 49° 26′ 25″ N, 6° 28′ 57″ E
Confluence la Moselle
· Localisation Sierck-les-Bains
· Altitude 146 m
· Coordonnées 49° 26′ 36″ N, 6° 21′ 36″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Hoellenbach
· Rive droite Pissenbach
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Canton Bouzonville
Régions traversées Grand Est
Principales localités Sierck-les-Bains

Sources : SANDRE:« A8870300 », Géoportail, OpenStreetMap

Le ruisseau de Montenach (en luxembourgeois : Montlécherbaach) coulant dans le département de la Moselle, en Lorraine, en région Grand Est, est un affluent droit de la rivière la Moselle, donc un sous-affluent du fleuve le Rhin et traverse la commune homonyme de Montenach.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pont sur le ruisseau de Montenach dans Sierck-les-Bains.
Pont sur le ruisseau de Montenach dans Sierck-les-Bains.

De 15 km de longueur[1],[note 1], le ruisseau de Montenach prend source sur la commune de Ritzing, à 366 m d'altitude[2], et s'appelle d'abord sur cette partie haute le Schweingrät.

Dans le pays de Sierck, il fait un arc de cercle orienté au sud, se dirigeant globalement l'est vers l'ouest[3],[4]. puis il s'appelle le Heichelbach, sur la commune de Kirschnaumen, puis le Hangoldbach au sud-est de Montenach et avant de confluer avec deux autres ruisseaux à gauche et à droite sur Montenach.

Il conflue en rive droite de la Moselle sur la commune de Sierck-les-Bains à 146 m d'altitude[5].

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Moselle, le ruisseau de Montenach traverse les six communes suivantes, de l'amont vers l'aval, de Manderen-Ritzing (source), Launstroff, Rémeling, Kirschnaumen, Montenach, Sierck-les-Bains (confluence).

Soit en termes de cantons, le ruisseau de Montenach prend source dans le canton de Bouzonville, dans l'arrondissement de Thionville, dans l'intercommunalité communauté de communes du Bouzonvillois et des Trois-Frontières.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Montenach traverse les trois zones hydrographiques suivantes selon le SANDRE 2021 : « Le ruisseau de Montenach » (A887), « La Moselle du ruisseau de Montenach à la frontière (ruisseau d'Apach inclus) » (A888), « La Moselle de l'Altbach au ruisseau de Montenach » (A886)[note 2]. Mais, seule la zone hydrographique « Le ruisseau de Montenach » (A887) correspond au bassin versant[note 3].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Montenach a trois tronçons affluents référencés[1] :

  • le ruisseau le Hoellenbach (rg[note 4]), 8 km avec deux affluents et de rang de Strahler deux :
    • le ruisseau le Veierbach 3 km
    • le ruisseau le Mandel 2 km
  • le ruisseau le Pissenbach (rd) 5 km avec deux affluents et de rang de Strahler deux :
    • le ruisseau le Mortrzbach 2 km
    • le ruisseau le Krombergbach 2 km
  • le ruisseau le Litscherbach 2 km

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc le rang de Strahler du ruisseau de Montenach est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son régime hydrologique est dit pluvial.

Climat de la Moselle[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Hydronymie[modifier | modifier le code]

le ruisseau de Montenach s'est aussi appelé, avant le début du XXe siècle, le ruisseau de Marie[6].

La réserve naturelle nationale de Montenach[modifier | modifier le code]

Montenach abrite une réserve naturelle réputée pour ses pelouses calcaires et ses orchidées, et classée depuis 1994, et occupant 107 ha. Elle est gérée par le Conservatoire des Sites Lorrains et par l'Association des Amis de la Réserve des Sept Collines.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'onglet "Informations" des fiches du SANDRE, sont inaccessibles, alors que l'onglet "Affluents" est correct, le mardi 9 et mercredi 10 février 2021
  2. Le SANDRE 2021 semble faire la sélection des zones hydrographiques par le libellé plutôt que la selection géographique pertinnente
  3. Le SANDRE 2020 n'affiche plus les superficies des zones hydrographiques, ni les répartitions par type de territoires.
  4. Abréviations : rd pour rive droite et rg pour rive gauche.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - ruisseau de Montenach (A8870300) » (consulté le )
  2. « Source du ruisseau de Montenach » sur Géoportail (consulté le 9 février 2021)..
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le ).
  4. Loupe sur carte verte ruisseau de Montenach sur OpenStreetMap..
  5. « Confluence du ruisseau de Montenach avec la Moselle » sur Géoportail (consulté le 9 février 2021)..
  6. Nicolas Théobald 1979, p. 9.