Falkensteinerbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Falkensteinerbach
Illustration
Le Falkensteinerbach à Niederbronn-les-Bains
Caractéristiques
Longueur 27,2 km
Bassin 338 km2
Bassin collecteur Rhin
Débit moyen 1,98 m3/s
Régime pluvial
Cours
Source Lieu-dit Heckenthal
· Localisation Bitche
· Altitude 269 m
· Coordonnées 49° 02′ 15″ N, 7° 29′ 31″ E
Confluence Zinsel du Nord
· Localisation Entre Gundershoffen et Uttenhoffen
· Altitude 167 m
· Coordonnées 48° 53′ 39″ N, 7° 39′ 22″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Durschbach (2,6 km)
Daetenbach (3,7 km)
· Rive droite Lauterbaechel (8,7 km)
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Grand Est
Principales localités Bitche, Niederbronn-les-Bains, Reichshoffen, Gundershoffen

Sources : Carte cadastrale, Géoportail, SANDRE

Le Falkensteinerbach est une rivière des Vosges du Nord dans l'Est de la France qui coule dans les départements de la Moselle et du Bas-Rhin. C'est un affluent de la Zinsel du Nord et donc un sous-affluent du Rhin.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Le Falkensteinerbach doit son nom, comme de nombreux ruisseaux du massif vosgien, à la montagne d'où il prend sa source, le Falkenstein, terminé du suffixe Bach, le ruisseau en allemand. Il signifie donc ruisseau du Falkenstein, le « ruisseau du rocher du faucon ».

Histoire[modifier | modifier le code]

De nos jours, on n'entend plus le commérage des lavandières ni le bruit des martinets actionné par les roues à aubes. Les moulins à grains ont également disparu, le Falkensteinerbach est devenu une rivière tranquille pour pêcheurs, peuplée de truites et classée en première catégorie.

Le Falkensteinbach se prêtait parfaitement à l'installation de forges, comme à Éguelshardt. Le cours d'eau pouvait aisément être contrôlé par des digues et des écluses et, en aval de l'usine, on aménageait parfois des étangs pour créer des chutes d'eau augmentant la puissance hydraulique, mais également pour disposer de réserves d'eau permettant de pallier les périodes de sécheresse. Le Falkenstein alimentait le martinet et la forge de Niederbronn-les-Bains.

En , la commune de Reichshoffen a été autorisée à rejeter dans le ruisseau les eaux traitées de l'actuelle station d'épuration.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le ruisseau se dirige du nord-ouest vers le sud-est. Il prend sa source dans les hauteurs près d'Éguelshardt, dans la partie lorraine des Vosges du Nord, au lieu-dit Heckenthal, à 269 mètres d'altitude, dans la forêt domaniale de Sturzelbronn, au sud du champ de tir et du camp militaire de Bitche sur la commune de Bitche. Le Falkensteinerbach traverse dans toute sa longueur la ville de Niederbronn-les-Bains et se jette après un parcours de 27,2 km[1] dans la Zinsel du Nord entre les communes de Gundershoffen et Uttenhoffen, à 167 mètres d'altitude, après avoir longé les étangs de Breitmatt.

Cette petite rivière serpente entre les collines vosgiennes du Grand Wintersberg et du Reisberg.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Falkensteinerbach a trois affluents référencés[1]:

Départements, communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Le Falkensteinerbach traverse deux départements, huit communes, et deux cantons[1],[2] :

Soit en termes de cantons, le Falkensteinerbach prend sa source dans le canton de Bitche, traverse et conflue sur le canton de Niederbronn-les-Bains.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le Falkensteinerbach a une station qualité implantée à Gundershoffen[1].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Falkensteinerbach (A32-0210) » (consulté le 24 octobre 2013)
  2. Cartes IGN disponibles sur Géoportail.