Oulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oulaire
(Oleyre)
Illustration
L'Oulaire marquant la limite communale entre Montanaire à gauche et Boulens à droite.
Caractéristiques
Longueur 3,80 km
Bassin collecteur Rhin
Régime pluvio-nival
Cours
Source Oulaires
· Localisation Montanaire
· Altitude 763 m
· Coordonnées 46° 40′ 36″ N, 6° 44′ 14″ E
Confluence Menthue
· Localisation Bercher
· Altitude 561 m
· Coordonnées 46° 41′ 45″ N, 6° 43′ 02″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
Régions traversées Gros-de-Vaud
Principales localités Montanaire, Boulens, Bercher

L'Oulaire ou Oleyre est un cours d'eau du Gros-de-Vaud dans le canton de Vaud, en Suisse.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

L'Oulaire a un nom d'origine incertaine. On trouve mention de la rivière en 1228 sous le nom d'Oleres. Son nom pourrait venir du radical hydronymique celtique or où la lettre r aurait été substituée par la lettre l[1].

Néanmoins, Henry Suter y voit une autre origine. Oulaire, comme Oleyre seraient issus de l'ancien français ole, lui-même issu du latin olla désignant une marmite. Le nom de la rivière serait donc à comprendre de manière métaphorique en référence à son vallon très encaissé comme une marmite[2].

Parcours[modifier | modifier le code]

Confluence de l'Oulaire dans la Menthue.

L'Oulaire est une petite rivière qui naît dans le bois d'Oulaires, situé sur le territoire de la commune de Montanaire au nord du village de Chapelle-sur-Moudon. Il part en direction de l'ouest et marque brièvement la limite communale entre Montanaire et la commune de Boulens avant d'entrer pleinement sur le territoire de cette dernière. Il coule en souterrain sur une distance d'environ 280 m à sa sortie du bois. Il resurgit au lieu-dit le Moulin de l'Augine où il reçoit les eaux d'un petit ruisseau arrivant du sud. Il coule alors en direction du nord et entre rapidement dans un vallon forestier qu'il ne quittera plus jusqu'à sa confluence. Quelques mètres après être entré dans ce vallon, il marque à nouveau la limite communale entre Montanaire et Boulens et la marquera jusqu'à sa fin où il forme un tripoint entre les communes de Montanaire, Boulens et Bercher. Dans ce vallon, il reçoit les eaux de deux ruisseaux sur sa rive droite venant de Montanaire, entre Chapelle-sur-Moudon et Saint-Cierges puis d'un autre ruisseau sur sa rive gauche venant de Boulens. Le vallon est de plus en plus encaissé jusqu'à confluence et est marqué par plusieurs chutes d'eau[3].

Réception des eaux usées[modifier | modifier le code]

L'Oulaire reçoit les rejets des stations d'épuration de Saint-Cierges et de Boulens. En 2014, celle de Boulens y a rejeté en moyenne 99 m3 d'eau traitée par jour. Celle de Saint-Cierges y a rejeté 106 m3 d'eau traitée par jour en moyenne dont 88 m3 par temps sec[4].

Faune[modifier | modifier le code]

La présence de truite fario est attestée. En 2014, le service d'inspection de la pêche du Canton de Vaud en a recensé la capture de 71 individus[5]. Divers batraciens tels que grenouilles et tritons y sont aussi présents.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilbert Künzi et Charles Kraege, Rivières romandes : A la source de leur nom, 2010, La Mentue et ses affluents, p. 104
  2. Henry Suter, « Olette, Oulaire, Oule, Oulettaz, Oulle ; Oleyres, Ollière, Ollières » [html], Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs, sur henrysuter.ch, (consulté le 13 mai 2016)
  3. Carte nationale au 1:25 000, Yverdon, no 1203, 2013
  4. « Bilans 2014 de l'épuration vaudoise » [PDF], sur vd.ch, Direction générale de l’environnement, (consulté le 13 mai 2016), p. 47 et 50
  5. « Statistique de la pêche dans les rivières du canton de Vaud en 2014 » [PDF], sur vd.ch, Inspection de la pêche, (consulté le 13 mai 2016), p. 8

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]