Areuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un cours d’eau image illustrant la Suisse image illustrant le massif du Jura
Cet article est une ébauche concernant un cours d’eau, la Suisse et le massif du Jura.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Areuse
L'Areuse à Boudry.Areuse sur Commons
L'Areuse à Boudry.
Caractéristiques
Longueur 31,743 km [1]
Bassin 405 km2 [2]
Bassin collecteur Rhin
Débit moyen 13,5 m3/s (Boudry) [3]
Cours
Source Saint-Sulpice
· Altitude 795 m
· Coordonnées 46° 54′ 41″ N, 6° 32′ 57″ E
Confluence Orbe
· Localisation Lac de Neuchâtel
· Altitude 429 m
· Coordonnées 46° 56′ 44″ N, 6° 12′ 16″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Neuchâtel
Principales localités Boudry

L'Areuse est une rivière suisse qui prend sa source sur la commune de Saint-Sulpice (canton de Neuchâtel) et qui se jette dans le lac de Neuchâtel à Boudry, entre Cortaillod et Colombier.

Situation naturelle[modifier | modifier le code]

Elle naît d'une résurgence alimentée par un réseau complexe d'écoulements souterrains provenant principalement de la vallée de La Brévine. A St-Sulpice, elle a creusé un cirque dans les calcaires. Pour prévenir les inondations provoquées par ses hautes eaux auxquelles s'ajoutaient celles de ses affluents, la rivière a été corrigée et endiguée. De Fleurier à Môtiers, le lit naturel a été conservé: c'est la Vieille Areuse, qui représente un paradis pour la faune et la flore de la région.

Situation humaine[modifier | modifier le code]

L'homme moderne s'est intéressé aux Gorges de l'Areuse pour y capter de nombreuses sources. La ville de La Chaux-de-Fonds et l'agglomération neuchâteloise s'alimentent en eau dans cette région. De plus, les ingénieurs ont construit plusieurs conduites forcées pour produire de l'électricité. Le débit de la rivière en est d'autant diminué par secteurs, particulièrement en été.

Sur tout son parcours, cette rivière attire près d'un millier de pêcheurs par an qui pêchent près de 15 000 truites.

Affluents[modifier | modifier le code]

Outre ses sources, ses principaux affluents sont

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Cuche, Nature du Canton de Neuchâtel, Département de l'instruction publique et des affaires culturelles, 1998, p. 12.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. OFEN, Cours d'eau de Suisse d'une longueur supérieure à 30 km, consulté le 5 janvier 2009.
  2. Article Areuse dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  3. OFEN, Données hydrologiques 2007, consulté le 5 janvier 2009.