Vinxtbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vinxtbach
Illustration
Caractéristiques
Longueur 19 km
Bassin 45,47 km2
Bassin collecteur Rhin
Cours
Source à l'ouest d'Adert
· Localisation au sud-ouest de Schalkenbach-Obervinxt
· Altitude 397 m
· Coordonnées 50° 28′ 57″ N, 7° 07′ 09″ E
Confluence Rhin
· Localisation près de Burg Rheineck entre Bad Breisig et Brohl-Lützing
· Altitude 333 m
· Coordonnées 50° 30′ 05″ N, 7° 18′ 42″ E
Se jette dans Rhin
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Régions traversées Rhénanie-Palatinat

Le Vinxtbach est une petite rivière de 19 km affluent en rive gauche du Rhin en Rhénanie-Palatinat. Dans l'Empire romain, le Vinxtbach marquait la limite entre la Germanie inférieure et la Germanie supérieure[1]. Aujourd'hui le Vinxtbach est considéré comme une frontière dialectale - la Vinxtbachlinie - séparant, au Nord, le francique ripuaire, du francique mosellan au Sud.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la rivière dérive du latin fines indiquant une frontière, en l'occurrence celle entre la Germanie inférieure et la Germanie supérieure. son nom antique est Obrinca. Elle est appelée ainsi à plusieurs reprises par Claude Ptolémée dans sa Géographie[2]

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la conquête de la Gaule par César, de 58 à 51 av. J.-C., la rive gauche du Rhin est intégrée à l'Empire romain. Auguste mène ensuite en Germanie une politique agressive et se lance en 12 av. J.-C. dans une tentative de conquête de la Grande Germanie, désirant par là porter les frontières de l'Empire romain du Rhin jusqu'à l'Elbe. Cette conquête échoue en 9 apr. J.-C. avec la bataille de Teutobourg. La frontière est alors définitivement fixée sur le Rhin.

Domitien établit en 84, les deux provinces de Germanie Supérieure et de Germanie inférieure avec comme capitale respectivement, Mogontiacum et Colonia Aggripina. La frontière entre ces deux provinces est fixée sur le Vinxtbach. Le premier camp du limes de Germanie Supérieure est alors situé en rive droite du Rhin, face de l'embouchure du Vinxtbach, à Rheinbrohl. Ce castellus a été découvert à l'automne 1899. Comme le reste du limes de Germanie il a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2005.

Trois pierres votives, l'une d'entre elles conservée dans l'église St. Marien de Bad Breisig-NiederbreisigSite de la municipalité de Bad Breisig., confirment ce rôle de frontière.

La première inscription indique : « Finibus et / Genio loci / et I(ovi) O(ptimo) M(aximo) milit(es) / leg(ionis) XXX U(lpiae) V(ictricis) / M(arcus) Massiani/us Secundus / et T(itus) Aurelius / Dosso / v(otum) s(olverunt) l(ibentes) m(erito) »[3]
En français : « Au génie du lieu et des frontières et à Jupiter, le meilleur et le plus grand, les soldats de la Legio XXX Ulpia Victrix Marcus Massianius Secundus et Titus Aurelius Dosso, s'acquittent de leur voeu avec joie. »

La deuxième inscription comprend le texte : « [Ge]ni[o] l[oc]i / e[t Fi]ni[b]us / et I(ovi) O(ptimo) M(aximo) / T(itus) Fl(avius) Vere/cundus / e[t] M(arcus) Dom(itius) / Atto mil(ites) [leg(ionis?) »[4]
En français : « Au génie du lieu et des frontières et à Jupiter, le meilleur et le plus grand, Titus Flavius Verecundus et Marcus Domitius Atto, soldats. »

La troisième inscription se lit : « I(ovi) O(ptimo) M(aximo) / et Genio loci / Iunoni Reginae / Tertinius / Severus / mil(es) leg(ionis) VIII Aug(ustae) / b(ene)f(iciarius) co(n)s(ularis) ex voto / p(osuit) v(otum) s(olvit) l(ibens) l(aetus) m(erito) »[5]
En français : « À Jupiter, le meilleur et le plus grand et au génie du lieu (et à) la reine Junon, Tertinius Severus soldat de la Legio VIII Augusta bénéficiaire de rang consulaire, selon son souhait, s'acquittent de son voeu avec joie »

Au moyen-âge, ce rôle de frontière persiste, le Vinxtbach étant alors la limite entre les duchés de haute et basse Lotharingie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa source est au sud-ouest de Schalkenbach-Obervinxt et à l'ouest d'Adert (coordonnées : 50° 28′ 57″ N, 7° 7′ 9″ O) à une altitude de 397 m : son confluent avec le Rhin se situe près de Burg Rheineck entre Bad Breisig et Brohl-Lützing (coordonnées : 50° 30′ 5″ N, 7° 18′ 42″ O) à une altitude de 333 m.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Dieter Planck & Willi Beck, Der Limes in Südwestdeutschland. 2. völlig neubearbeitete Auflage, Konrad Theiss Verlag, Stuttgart, 1987, p. 107, (ISBN 3-8062-0496-9).
  2. Claude Ptolémée, ''Géographie'', Livre 2, 9,2,2, 9,2,8 et 9,2,9.
  3. CIL 13, 07732
  4. CIL 13, 07713
  5. CIL 13, 07731

Source[modifier | modifier le code]