Aéroport Otto-Lilienthal de Berlin-Tegel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport Otto-Lilienthal de Berlin-Tegel
Flughafen Berlin-Tegel
„Otto Lilienthal“
Image illustrative de l'article Aéroport Otto-Lilienthal de Berlin-Tegel
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Berlin
Ville Berlin
Date d'ouverture 1948
Coordonnées 52° 33′ 38″ nord, 13° 17′ 17″ est
Altitude 37 m (121 ft)

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
TXL
TXL

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
TXL
TXL
Pistes
Direction Longueur Surface
08R/26L 2 428 m (7 966 ft) asphalte
08L/26R 3 023 m (9 918 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA TXL
Code OACI EDDT
Type d'aéroport Commercial
Gestionnaire Berliner Flughafen GmbH

L'aéroport Otto-Lilienthal de Berlin-Tegel (Flughafen Berlin-Tegel „Otto Lilienthal“) (code AITA : TXL • code OACI : EDDT), ouvert en 1948, se situe au nord-ouest du centre de Berlin dans l'arrondissement de Reinickendorf. C'est le plus important des deux aéroports berlinois encore en service. La fermeture de l'aéroport est prévue au moment de l'ouverture d'un nouveau terminal à l'aéroport de Schönefeld, qui prendra le nom d'aéroport international de Berlin-Brandenburg[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant le blocus de Berlin, les forces françaises en Allemagne y construisent en seulement trois mois de travaux, la plus grande piste d'Europe (2 400 m). Ainsi, le premier avion du pont aérien peut atterrir le , un mois avant son ouverture officielle.

Dans les années 1970, Tegel se dote d'une infrastructure moderne et ainsi remplace progressivement l'aéroport de Tempelhof pour devenir le principal aéroport de Berlin-Ouest.

Pendant la Guerre froide, et à cause du statut spécial de Berlin-Ouest, seules les compagnies aériennes alliées peuvent atterrir à Tegel. Il faut attendre le , date de la réunification allemande, pour que la Lufthansa puisse également bénéficier de ses installations aéroportuaires.

À noter que Tegel Nord est utilisé par le gouvernement allemand (Regierungsflughafen) ainsi que par la Bundeswehr.

Base aérienne 165 de l'armée de l'air française[modifier | modifier le code]

Dès 1945, le gouvernement militaire français de Berlin y prévoit la construction d'un terrain d’aviation pour le secteur français qui n'en dispose pas. Après un accord avec les Américains, la construction commence fin juillet 1948 sur l’ancien champ de tir de Tegel, au nord-ouest du quartier général des forces françaises à Berlin. À l’aide de 32 rouleaux compresseurs, 34 bulldozers et 6 niveleuses, il faut déplacer 800 000 mètres cubes de terre, 420 000 mètres cubes de pierres et gravats, et transporter 15 000 tonnes de bitume et la même quantité de ciment ainsi que 4 000 mètres cubes de béton[2].

Le détachement du génie français assure le déminage du terrain et la direction des travaux de construction d’une voie ferrée. La section travail du gouvernement militaire français se charge d’établir les plans et de diriger tous les chantiers de construction des bâtiments, routes et canalisations du camp.

Vers le 15 septembre, plus de 19 000 personnes dont 11 000 femmes travaillent sur le chantier à l’aide de 400 camions, en utilisant les matériaux récupérés dans les ruines de la ville bombardée. L’asphalte est acheminé par voie aérienne par les Américains.

Le détachement de l´armée de l´air (DA 04.165) est créé le 5 novembre 1948, le jour même de l'atterrissage du premier appareil, un Douglas C-54 Skymaster américain, avec à son bord le général Cannon, commandant en chef de l’armée de l’air américaine pour les territoires en Europe et le général William H. Tunner, chef d’état-major anglo-américain du pont aérien.

Enfin le 15 novembre, le circuit complet avec la piste et ses accès est inauguré.

Le 1er décembre 1948, l’aérodrome permet un trafic intensif. Apprenant la construction de Tegel, les Soviétiques exigent le retrait des troupes françaises installées dans le village de Stolpe[3]. Elles quittent le site dès le 18 décembre.

À partir de 1960 et jusqu'à l'ouverture de l'aéroport civil de Tegel en 1974, l'aéroport militaire est ouvert à l'aviation civile. Il reçoit en 1988 le nom de Tegel « Otto Lilienthal ».

Situation[modifier | modifier le code]

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Passagers[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Berlin-Tegel propose les destinations suivantes[4] :

Compagnies Destinations
Drapeau de la Grèce Aegean Airlines Athènes E.-Venizélos

En saison: Héraklion-N. Kazantzákis

Drapeau de l'Irlande Aer Lingus Dublin
Drapeau de la France Aigle Azur Paris-Orly
Drapeau de la Lettonie airBaltic Riga, Tallinn, Vilnius
Drapeau du Canada Air Canada Rouge En saison: Toronto-L. B. Pearson
Drapeau de Malte Air Malta Malte
Drapeau de la Serbie Air Serbia Belgrade Nikola-Tesla
Drapeau de l'Italie Alitalia Rome Léonard-de-Vinci/Fiumicino
Drapeau de l'Autriche Austrian Airlines Vienne-Schwechat
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaijan Airlines Bakou-H. Aliyev
Drapeau de la Suède BRA Braathens Regional Airlines Växjö Småland (débute 30 mars 2018)[5]
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Heathrow
Drapeau du Royaume-Uni British Airways

opéré par Drapeau du Royaume-Uni BA CityFlyer

Londres-City, Londres-Stansted

Drapeau de la Belgique Brussels Airlines

Bruxelles-National
Drapeau de la Bulgarie Bulgaria Air Sofia-Vrajdebna
Drapeau de la Turquie Corendon Airlines En saison: Antalya (débute 4 mai 2018),[citation nécessaire] Héraklion-N. Kazantzákis (débute 7 mai 2018)[6], Hurghada
Drapeau de la Croatie Croatia Airlines En saison: Split
Drapeau des États-Unis Delta Air Lines En saison: New York-John F. Kennedy
Drapeau du Royaume-Uni easyJet [7]
Drapeau de la Grèce Ellinair En saison: Héraklion-N. Kazantzákis
Drapeau de l'Allemagne Eurowings Düsseldorf
Drapeau de l'Allemagne Eurowings

opéré par Drapeau de l'Allemagne Germanwings

En saison:
Drapeau de la Finlande Finnair Helsinki-Vantaa
Drapeau de la Finlande Finnair

opéré par Drapeau de la Finlande Nordic Regional Airlines

Helsinki-Vantaa
Drapeau du Royaume-Uni Flybe Birmingham, Cardiff-Rhoose, Doncaster Sheffield-Robin Hood
Drapeau de l'Allemagne Germania En saison:
Drapeau de la République populaire de Chine Hainan Airlines Pékin-Capitale
Drapeau de l'Espagne Iberia Express Madrid-Barajas
Drapeau de l'Islande Icelandair Reykjavik-Keflavík
Drapeau de l'Irak Iraqi Airways opéré par AirExplore Bagdad, Erbil (suspendu)
Joon Paris-Charles de Gaulle[11]
Drapeau des Pays-Bas KLM Amsterdam-Schiphol
Drapeau des Pays-Bas KLM

opéré par Drapeau des Pays-Bas KLM Cityhopper

Amsterdam-Schiphol
Drapeau de la Pologne LOT Polish Airlines Varsovie-Chopin[12]
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort, Munich-F. J. Strauß, New York-John F. Kennedy (se termine le 24 mars 2018)[13]
Drapeau du Luxembourg Luxair Luxembourg-Findel
Drapeau du Luxembourg Luxair

opéré par Drapeau de la Slovénie Adria Airways

Sarrebruck-Ensheim (reprend le 1 janvier 2018)[14]
Drapeau de la Mongolie MIAT Mongolian Airlines Moscou Chérémétiévo, Oulan Bator-Gengis Khan
Drapeau de l'Estonie Nordica

opéré par Drapeau de la Pologne LOT Polish Airlines

En saison: Tallinn
Drapeau de la Turquie Onur Air Antalya (débute 31 octobre 2018)[15], Istanbul-Atatürk
Drapeau du Qatar Qatar Airways Doha-Hamad
Drapeau de l'Allemagne Rhein-Neckar Air

opéré par Drapeau de l'Allemagne MHS Aviation

Mannheim
Drapeau du Maroc Royal Air Maroc Casablanca-Mohammed-V
Drapeau de la Jordanie Royal Jordanian Amman-Reine-Alia
Drapeau de la Russie RusLine Kaliningrad-Khrabrovo[16]
Drapeau de la Russie S7 Airlines Moscou-Domodédovo, Saint-Pétersbourg-Pulkovo
Scandinavian Airlines Copenhague-Kastrup, Oslo-Gardermoen, Stockholm-Arlanda
Drapeau de la Suisse SkyWork Airlines Berne-Belp, Graz-Thalerhof (débute 25 mars 2018)[17]
Drapeau de la Turquie SunExpress Antalya, Izmir-A. Menderes
Drapeau de l'Allemagne SunExpress Deutschland Dalaman, Gaziantep-Oğuzeli (tr)
Drapeau de la Suisse Swiss International Air Lines Zurich
Drapeau de la Suisse Swiss International Air Lines

opéré par Drapeau de la Suisse Swiss Global Air Lines

Zurich
Drapeau du Portugal TAP Air Portugal Lisbonne-H. Delgado
Drapeau de l'Allemagne TUI fly Deutschland Fuerteventura, Las Palmas/Gran Canaria, Lanzarote-Arrecife, Marsa Alam, Ténériffe-Sud Reine Sofia[18]
Drapeau de la Turquie Turkish Airlines Ankara Esenboğa, Istanbul-Atatürk, Istanbul-Sabiha Gökçen

En saison: Adana-Sakirpasa, Gaziantep-Oğuzeli (tr), Izmir-A. Menderes, Samsun-Çarşamba (tr), Trabzon/Trébizonde

Drapeau de l'Ukraine Ukraine International Airlines Kiev-Boryspil
Drapeau des États-Unis United Airlines Newark-Liberty
Drapeau de la Russie Utair Moscou-Vnoukovo
Drapeau de l'Espagne Vueling Barcelone-El Prat

En saison: Bilbao

Édité le 16/12/2017

Cargo[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Deutsche Post
opéré par Germanwings
Stuttgart TNT Airways
Gdańsk, Katowice, Liège

Note : au 19 janvier 2014

Accès à l'aéroport[modifier | modifier le code]

Les passagers peuvent se rendre à Berlin-Tegel en taxi ou encore en transports en commun, avec plusieurs lignes d'autobus de la BVG qui les relient aux U-Bahn et au S-Bahn[19]:

Le prolongement de la ligne 5 du métro de Berlin jusqu'à l'aéroport a été prévu, mais jamais réalisé.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]