Azerbaijan Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Azerbaijan Airlines
Logo de cette compagnie
IATAOACIIndicatif d'appel
J2AHYAZAL
Repères historiques
Date de création
Généralités
Basée à Aéroport international Heydar Aliyev de Bakou
Programme de fidélité AZAL Miles
Taille de la flotte 23 (2021)
Nombre de destinations 40
Siège social Bakou, Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Société mère Gouvernement de l'Azerbaidjan
Filiales
Effectif +- 800
Dirigeants Jahangir Askerov
Site web azal.az/en


Azerbaijan Airlines est la compagnie aérienne nationale de l'Azerbaïdjan. Elle assure des vols depuis l'aéroport international Heydar Aliyev de Bakou.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1990, l'Azerbaïdjan annonce vouloir créer sa propre compagnie aérienne et qu'il serait indépendant d'Aeroflot, le fournisseur de longue date de services aériens pour les républiques soviétiques. Azerbaijan Airlines (AZAL) a été officiellement créée le 17 août 1992. Son premier président était Vagif Sadykhly.

Formée à partir de la branche régionale d'Aeroflot, Azerbaijan Airlines, également connue sous le nom d'Azerbaïdjan Hava Yollari, a rapidement déployé ses ailes dans le monde en dehors de l'Union soviétique, qui était le domaine exclusif d'Aeroflot. Un itinéraire régulier Bakou- Istanbul a ainsi été lancé en janvier 1991 en partenariat avec Turkish Airlines, et l'entreprise de fret Aviasharg a été créée en coopération avec les Émirats arabes unis. AZAL a hérité d'une énorme flotte d'Aeroflot, comprenant plus de 20 avions de ligne Tupolev de fabrication soviétique, des avions de ligne et des cargos régionaux, 90 avions légers et 50 hélicoptères.

Cependant, la compagnie n'a pas tardé à louer des Boeing 727 qui appartenaient autrefois à la Pan Am (et ont été construits en 1968). AZAL avait un lien importante avec Aviation Leasing Group (ALG), le bailleur américain de ces Boeing 727. Il avait une coentreprise de fret charter transatlantique avec Buffalo Airways d' ALG, qui formait également les équipages d'AZAL aux normes occidentales à Dallas, au Texas.

En novembre 1994, AZAL a commencé une route vers Dubaï, qui, avec Istanbul, était une source clé de marchandises occidentales. Des vols ont été également ajoutés vers Téhéran, Tel Aviv, Saint-Pétersbourg, Londres et la Chine. Le service vers plusieurs destinations régionales a été suspendu à la mi-1998, en raison de faibles marges et de la nécessité de réparer trois avions Yak-40. À l'exception de quelques grandes villes, les vols vers les pays voisins de la CEI ont été suspendus en janvier 1999 en raison de la dette. Ces itinéraires n'étaient généralement pas non plus rentables et faisaient face à une nouvelle concurrence ferroviaire. Selon l'agence de presse Trend, les vols intérieurs ne représentaient qu'environ 16% du trafic d'AZAL en 1998.

Le différend frontalier de l'Azerbaïdjan avec l'Arménie au sujet du Haut-Karabakh avait retardé le financement de deux nouveaux Boeing 757 de la US Ex-Im Bank. La garantie de prêt de 66 millions de dollars était la première transaction de l'Ex-Im Bank pour l'Azerbaïdjan, selon Air Transport Intelligence. Le financement était également garanti par le gouvernement azerbaïdjanais et la Banque internationale d'Azerbaïdjan . Le Département britannique de garantie des crédits à l'exportation a garanti le financement des moteurs Rolls-Royce, utilisés par les deux Boeing 757. Le premier des 757 a été livré à l'automne 2000. Les avions offraient au transporteur une autonomie, un confort et une efficacité sans précédent sur les liaisons internationales long-courriers. Ils ont également contribué à projeter une image moderne de la compagnie dans le monde. Le deuxième Boeing 757 à être livré est arrivé en décembre, chargé de fournitures médicales en raison d'un récent tremblement de terre en Azerbaïdjan. En janvier 2001, AZAL a utilisé l'un des avions pour commencer à exploiter une liaison Paris- Bakou en collaboration avec Air France.

L'Azerbaïdjan, pays à majorité musulmane, a connu une réduction du trafic aérien à la suite des attentats terroristes du 11 septembre contre les États-Unis. Cependant, AZAL a pu rester rentable jusqu'en 2001 et même progresser vers le remboursement de sa dette. La compagnie aérienne était à la recherche de nouveaux avions alors qu'elle retirait ses vieux modèles soviétiques. AZAL a commandé ses premiers hélicoptères de fabrication occidentale en octobre 2002 et en a acheté six pour 52 millions d'euros à Eurocopter. AZAL a utilisé des hélicoptères pour transporter le personnel et l'équipement vers les plates-formes pétrolières de la mer Caspienne.

En juillet 2004, deux des avions de ligne d'AZAL ont été saisis par la Turquie pour une dette de 12 ans due par le ministère azerbaïdjanais de l'Agriculture à une société turque. Le même mois, AZAL a commandé de nouveaux turbopropulseurs Antonov An-140 de 52 passagers de fabrication ukrainienne pour reconstituer sa flotte régionale, en payant environ 36 millions de dollars pour quatre avions.

Le 22 juillet 2010, Boeing et Azerbaijan Airlines ont signé un accord pour remplacer deux avions 737NG (de nouvelle génération) par un 767-300ER et deux 767 Freighters (cargo). En incluant cette annonce, Azerbaijan Airlines avait un total de huit avions Boeing en commande: deux 767-300ER, deux 767 Freighters, deux 737NG et deux 787-8[1] . En septembre 2010, AZAL a annulé une commande pour les deux 737NG restants. [2]

Airbus A320-214 d'Azerbaijan Airlines, immatriculé 4K-AZ83

Les 23 et 24 décembre 2014, Azerbaijan Airlines a pris livraison des 2 Boeing 787 Dreamliners qu'elle avait en commande[3]. La compagnie aérienne a également lancé son produit Premium Economy avec l'introduction du 787[4].

Le 12 novembre 2017, Boeing a conclu un accord pour vendre cinq 787-8 à Azerbaijan Airlines, pour une commande évaluée à environ 1,9 milliard de dollars au prix catalogue[5].

Destinations[modifier | modifier le code]

Pays Ville Aéroport Note
Allemagne Francfort-sur-le-Main Aéroport de Francfort
Angleterre Londres Aéroport de Londres-Heathrow
Autriche Vienne Aéroport de Vienne-Schwechat
Azerbaïdjan Gandja Aéroport international de Gandja
Azerbaïdjan Bakou Aéroport international Heydar Aliyev de Bakou Hub
Azerbaïdjan Lankaran Aéroport international de Lankaran
Azerbaïdjan Nakhchivan Aéroport international de Nakhchivan
Azerbaïdjan Qabala Aéroport de Qabala
Azerbaïdjan Zaqatala Aéroport international de Zaqatala
Biélorussie Minsk Aéroport international de Minsk
Chine Pékin Aéroport international de Pékin
Chine Ürümqi Aéroport international d'Ürümqi
Croatie Split Aéroport international de Split Saisonnière
France Paris Aéroport de Paris-Charles de Gaulle
Géorgie Tbilissi Aéroport international de Tbilissi
Grèce Athènes Aéroport international d'Hellinikon Terminé
Inde Delhi Aéroport international Indira-Gandhi
Iran Ardabil Aéroport d'Ardabil Terminé
Iran Mashhad Aéroport international de Mashhad Terminé
Iran Tabriz Aéroport international de Tabriz Terminé
Iran Téhéran Aéroport international Imam Khomeini Terminé
Israël Tel Aviv Aéroport international de Tel Aviv-David Ben Gourion
Italie Milan Aéroport de Milan-Malpensa
Italie Rome Aéroport de Rome-Fuimicino
Kazakhstan Aktaou Aéroport international d'Aktaou
Kyrgyzstan Bishkek Aéroport international de Bishkek Recommence le
Turquie Istanbul Aéroport d'Istanbul
États Unis New York Aéroport international de New York - John-F.-Kennedy
Boeing 787-8 d'Azerbaijan Airlines en phase d'atterrissage
Boeing 757-200
Boeing 767-300

Flotte[modifier | modifier le code]

Flotte actuelle[modifier | modifier le code]

En , la compagnie exploite les appareils suivants[6],[7] :

Avion En service En commande Passagers Notes
C Y+ Y Total
Airbus A319-100 3 24 90 114
Airbus A320-200 6 20 126 146
Airbus A340-500 2 36 201 237 Dernière compagnie aérienne au monde à l'exploiter.
Boeing 757-200 1 22 158 180
Boeing 767-300ER 2 22 176 198
Boeing 787-8 2 4 18 35 157 210
Irkut MC-21-300 10 TBA
Flotte VIP
Airbus ACJ319 1 VIP
Airbus ACJ320 1 VIP
Airbus A340-600 1 VIP
Boeing 767-300ER 1 VIP
Boeing 777-200LR 1 VIP [8]
Total 21 14
Un ancien Embraer ERJ-190AR d'Azerbaijan Airlines, désormais opérant pour sa filiale Buta Airways

Ancienne flotte[modifier | modifier le code]

Azerbaïdjan Airlines exploitait principalement le Tupolev Tu-154 jusqu'à ce qu'il soit retiré en 2013. Tous les aéronefs que la compagnie a exploité sont énumérés ci-dessous[7] :

Flotte historique d'Azerbaijan Airlines
Avion Total Introduit Retiré Notes
ATR 42-500 2 2007 2013
ATR 72-200 4 2007 2013
Boeing 707-300 6 1994 1998
Boeing 727-200 6 1993 2004 Un est actuellement stocké.
Canadair CL-44 2 1997 1998
Embraer 170 1 2013 2017 Transféré à une filiale en propriété exclusive Buta Airways
Embraer 190 6 2013 2017
Iliouchine Il-76 7 1993 2004 Un avion stocké à l'aéroport international Heydar Aliyev de Bakou
Tupolev Tu-134 21 1993 2003
1 Fonctionne toujours pour le gouvernement azerbaïdjanais.
1 1995 S'est crashé (Azerbaijan Airlines Vol 56 (en))
Tupolev Tu-154M 31 1991 2013
1 Fonctionne toujours pour le gouvernement azerbaïdjanais.

Partenariat[modifier | modifier le code]

Voici la liste des partenaires aériens[9] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Azerbaijan Airlines Orders Boeing 767-300 Passenger and Freighter Models », Boeing.mediaroom.com,
  2. « 2010 Boeing Orders And Deliveries - Part 1 », Airliners.net (consulté le )
  3. « First Dreamliner for AZAL », Airliner World,‎ , p. 10
  4. « [>talkinterior] Azerbaijan Airlines (AZAL) Finally Gives Details on Boeing 787 Layout », talkairlines, talkairlines (consulté le )
  5. Robert Wall, « Emirates Airline Orders 40 Boeing 787 Dreamliners », The Wall Street Journal, New York City, New York, United States,‎ (lire en ligne)
  6. « Our fleet », sur azal.az/en/ (consulté le )
  7. a et b « Azerbaijan Airlines Fleet Details and History », sur planespotters.net (consulté le )
  8. « Azerbaijan's AZAL to add first VIP-configured B777-200(LR) » [archive du ], sur Ch-Aviation, (consulté le )
  9. http://azal.az/en/index.php?act=listp
  • Revue World Airlines, p. 83, .
  • Annonces officielles de Boeing, depuis son siège, le 23 février 2007 et le 7 août 2008[réf. incomplète].
  • Annonce officielle d'Eurocopter, Marignane, 2 octobre 2002[réf. incomplète].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :